Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A tort et à raison
Théâtre Hébertot  (Paris)  septembre 2016

Comédie dramatique de Ronald Harwood, mise en scène Georges de Werler, avec Michel Bouquet, Francis Lombrail, Juliette Carré, Didier Brice, Margaux Van den Plas et Damien Zanoly.

Passionné par l'Histoire de la Seconde guerre mondiale, le scénariste et auteur dramatique britannique d'origine sud-africaine Ronald Harwood a traité à plusieurs reprises des accointances des grandes figures culturelles allemandes avec le régime nazi.

Son opus "A tort et à raison" est consacré au très renommé et adulé chef d'orchestre de la Philharmonie de Berlin Wilhelm Furtwängler qui a continué d'exercer sous le régime nazi, et ce, même à l'international comme fer de lance de la grande tradition musicale allemande.

Il décline une situation et une dialectiques analogues à celles de "Collaboration" afférente au compositeur Richard Strauss en ce même temps Président de la Chambre de Musique du Reich, et comme ce dernier a été soumis à une reddition de comptes devant la Commission de dénazification siégeant à l'issue du conflit armé.

La procédure d'instruction constitue la situation fictionnalisée par Ronald Harwood et la thématique abordée n'est pas tant, même si présente en toile de fond, celle des relations entre l'art et la politique au plan philosophique, mais au plan individuel au niveau de l'artiste et de son éventuelle compromission politique.

La partition, au demeurant très scénaristique à défaut de puissance dramatique y préférant la synthèse didactique, ne se déploie pas en un huis clos propice au débat d'idées mais selon une trame chronologique scandée par la procédure d'enquête diligentée par un militaire américain dans laquelle interviennent plusieurs personnages, tous aussi archétypaux, pour contrecarrer l'instruction à charge menée par celui-ci.

Ainsi sont listés tous les arguments invoqués par les accusés de collusion même passive, la peur, le cas de force majeure, l'ignorance des exactions commises, avec, en sus en l'espèce, l'excuse absolutoire de la mission de l'artiste, la qualité d'artiste primant celle de citoyen impliqué dans la vie de la cité, qui est de maintenir l'art, en l'occurrence la musique, à son plus haut nonobstant les circonstances politiques.

Dans le décor d'Agostino Pace, un bureau modeste placé sous l'auspice du drapeau étasunien avec en fond de scène une carte blanche d'Allemagne, métaphore de la purification menée par la très sainte Amérique, Georges Werler signe une mise en scène de facture classique dont la staticité est amplifiée par un rythme dont la lenteur est accentuée par l'usage de longs silences.

Au jeu, Juliette Carré, en témoin de moraité, Didier Brice, le second violon pas très "blanc-bleu", Damien Zanoly, en jeune officier américain d'origine juive allemande dont les parents ont été exterminés et mélomane admiratif adepte du pardon des offenses, Margaux Van den Plas, en secretaire-greffière "bonne allemande" douloureuse, et Francis Lombrail, en commandant plébéien et "bas du front" peu sensible aux arguties, entourent Michel Bouquet.

En costume mitterrandien, manteau et chapeau noirs et écharpe cramoisie, et arborant également la fameuse figure de sphinx marmoréen, il campe un maestro ambigu et janusien au narcissisme égotique entre grandeur d'âme et subtile rouerie.

A voir pour Michel Bouquet, doyen nonagénaire des comédiens français, qui, tel Molière son maître, ne peut renoncer à la scène.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-12 :
Littoral - Théâtre de la Colline

• Edition du 2020-07-05 :
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
 

• Archives :
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6893)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=