Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond
Alexis Jenni  (Editions Paulsen)  janvier 2020

Peu de gens connaissent John Muir et son incroyable existence. Moi-même, je n’avais jamais entendu parler de ce personnage avant de tomber sur la couverture d’un ouvrage qui lui est consacré écrit par un auteur que j’avais découvert il y a maintenant quelques années avec son premier ouvrage, gagnant du Goncourt, qui pourtant ne m’avait pas emballé plus que cela.

Cet ouvrage me permettait donc de découvrir ce fameux John Muir, tout en donnant une seconde chance à Alexis Jenni, neuf ans après L’art français de la guerre. J’ai bien fait, j’ai beaucoup aimé cet ouvrage, me réconciliant donc avec Alexis Jenni. Et je trouve aussi la couverture particulièrement belle, elle donne vraiment envie de se plonger dedans. Et le titre est aussi très attirant, particulièrement en ce moment je trouve.

Quelle belle idée ici que celle de consacrer un ouvrage à cet homme dont Théodore Roosevelt disait qu’il n’avait jamais rencontré d’homme plus libre que John Muir ! Né en Ecosse, débarqué à dix ans aux Etats-Unis, installé dans la région des Grands Lacs, il travaille sans relâche dans la ferme familiale, mais lève parfois la tête pour s’émerveiller de la nature environnante. Le soir, il invente des machines qu’il présente en ville, dont ce réveil qui le sort automatiquement du lit au petit matin.

Très vite, John Muir rejette cette existence de forçat et décide de vivre en autonomie dans la nature. Il quitte le Wisconsin et sillonne le pays à pied jusqu’en Floride, puis rejoint la Californie. Dès lors, il ne va cesser de parcourir le monde. Figure mythique aux Etats-Unis, créateur du parc de Yosemite, John Muir s’interrogea sur le sens de la vie dans la nouvelle société industrielle et y répondit tout simplement par son mode de vie.

Avec cet ouvrage, on comprend vite qu’Alexis Jenni, professeur agrégé de sciences naturelles, a voulu rendre hommage à cet homme qui aimait tant la nature. Et il faut bien avouer que l’homme qu’il nous décrit dans cet ouvrage force le respect tant il semble être admirable de par sa vie et les choix qu’il a effectués, plaçant toujours en premier la nature, les végétaux et les animaux.

John Muir est présenté comme un homme de grande intelligence, amoureux de la nature, un être qui s’émerveille de tout et de rien, capable de contempler pendant des heures une forêt. C’est aussi un être en avance sur son temps, capable d’anticiper et de percevoir les dangers qui pèsent sur la nature, causés par les humains. Il fut, on peut le dire, un des pionniers de l’écologie.

Alors voilà, c’est vraiment un très beau livre que nous propose Alexis Jenni autour de ce personnage hors du commun que fut John Muir. La lecture de cet ouvrage est pour le lecteur un véritable bol d’air frais, un livre qui nous fait réfléchir aussi sur un visionnaire qui avait déjà tout compris sur la nature et l’écologie un siècle avant tout le monde.

Foncez sans crainte, ce livre est une merveille de voyage en superbe compagnie.

 

En savoir plus :
Le Facebook d'Alexis Jenni


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=