Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toi Tu Te Tais
Théâtre Trévise  (Paris)  octobre 2020

Spectacle conçu par Narcisse, mise en scène de Gérard Diggelmann, avec Narcisse et Robin Pagès.

Voilà un spectacle atypique qui vient de Suisse, pays à la roborative effervescence dans le registre performatif.

En effet, Narcisse, auteur, compositeur et interprète, slameur et vidéaste, a conçu un opus qui se prête diffilement à la catégorisation tant sur le fond qu'en la forme.

D'autant que, de prime abord, tout semble sinon paradoxal du moins intriguant avec une affiche au visuel inquiétant avec un homme surgissant du noir, nonobstant le geste enfantin du secret qu'il arbore, le titre injonctif "Toi Tu Te Tais" et la qualification de spectacle musical.

Musical certes car scandé par les ponctuations musicales dispensées en live par Robin Pagès à la guitare et des chansons slamées mais qui, comme Narcisse l'indique dans sa note d'intention, ne ressort pas au divertissement mais au manifeste poétique et à la réflexion tant politique que philosphique.

De Georges Brassens à la robote androïde Jia Jia en passant par des parodies publicitaires des réclames des années 60 destinées à la litote du temps de la femme ménagère, dont celle afférente au dé coudre qui ouvre un propos sur l'infini de l'univers, Narcisse décline les thématiques du dire, de la liberté de penser à la liberté d'opinion, et de la parole confisquée, interdite, manipulée et imposée dans les démocraties qui, n'usant pas de la force coercitive des dictatures, pratiquent de manière souvent insidieuse la censure.

Ainsi que les dérives contemporaines qui aboutissent à une véritable défaite de la pensée avec un propos qui bien que jouant avec les mots, constitue un appel au discernement individuel et à la résistance contre la défaite de la pensée dans un monde où "le blabla des guignols", de la gouvernance, des acteurs de l'économie ultra-libérale et de l'intégrisme religieux, priment les idées.

Pour l'illustrer et/ou le porter, en la forme, et avec la mise en scène de Gérard Diggelmann, Narcisse combine, de manière réussie, texte, musique et images avec, en fond de scène, un mur d'écrans vidéos, dispositif ne souffrant pas la médiocrité qui, en l'espèce, s'anime avec précision et fluidité, et l'utilisation de la technologie numérique, notamment celle de la réalité augmentée.

Une proposition à découvrir pour aiguiser sa sagacité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=