Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mastication
Cine 13 théâtre  (Paris)  janvier 2006

Pièce de Patrick Kermann, montée par Pierre- Marie Carlier avec Cyril Aubin, Fabrice Carlier, Pierre-Marie Carlier, Arnaud Dautzenberg, Karine Mauran, Elodie Monsenert et Philippe Moutte.

Il s'en passe de belles dans les cimetières ! Mais si Patrick Kermann a choisi ce thème pour son texte "Oratorio in progress", ce n'est pas pour une resucée de la nuit des morts-vivants ou une parade de zombies dans le genre du Magic Horror Show. Et Mastication est sans doute moins une pièce sur la mort que sur la vie.

Patrick Kermann nous emmène vers, non pas un cimetière mythique riche en anecdotes et en personnalités, mais celui de Moret-sur-Raguse, modeste cimetière de campagne peuplé d'anonymes qui ont aussi leur vie et leur histoire. Et il donne la parole aux défunts ou, plus exactement, rend audible leurs paroles dans une société qui banalise et évacue la mort.

Car quand le corps lâche, trahit, se meurt, il semble que la parole et le verbe soient les derniers bastions de la vie. Comme certains malades dont le son de leur voix, même au travers de propos désordonnés et dépourvus de sens à l'oreille des autres, reste le seul signe qui leur prouve qu'ils sont encore vivants, il ne reste aux morts de Patrice Kermann, ces vivants dépouillés de tout, et notamment du temps, que les mots et la parole.

Pétrifiés au jour de leur décès, les morts, vivants sans avenir, racontent sans cesse, dans une langue simple et sans fioriture, la même histoire, la leur, comme une sorte de mélopée incantatoire pour faire le deuil d'eux mêmes et se rappeler au souvenir des vivants mais aussi pour rassurer ces derniers. Car dépourvu d'angelots et de diablotins, le monde des morts ne serait pas manichéen. Point de pesée des âmes, mais point de néant non plus. La mort, traitée comme simple passage entre deux mondes dans une vision athée et organique de la vie, est un rude choc dont on se remet finalement assez bien. Pas de quoi affoler un vivant !

Ces tranches de vie ordinaire présentée sous forme de soliloques narratifs induisent de nombreux sujets de réflexion notamment sur la parole, l'histoire avec une majuscule, la place de la mort dans les sociétés contemporaines.

Cela donne un spectacle étonnant et détonnant à la scénographie minimaliste qui réussit une heureuse symbiose entre la distanciation nécessaire et l'hyper réalisme jubilatoire.

Pierre-Marie Carlier, qui fut, au Théâtre du Lucernaire, un Dom Juan exceptionnel, juxtapose avec justesse le drôle et le pathétique de cette ronde tragi-comique menée par de très bons comédiens qui, confrontés successivement à des personnages bien différents, naviguent avec crédibilité dans un registre délicat.

 

"Ceux qui me lisent disent de mes textes qu'ils sont morbides. Certes, ils tournent tous autour de la mort comme autour d'un soleil étranglé, mais il y a dans ma pièce - qui d'ailleurs n'en est pas une ! - une grande joyeuseté, une formidable gaieté de tous ces morts réconciliés." Patrick Kermann


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=