Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jasmine Vegas
Interview  (Lignières)  28 janvier 2006

Jasmine Vegas vient d'inaugurer son spectacle Time, du nom de son album sorti en mai 2005, à Lignières, où il a été créé, devant un public conquis qui avait bravé la neige pour regagner la salle des Bains Douches.

Après le spectacle, en lamé vert, la diva emperruquée nous a accordé quelques minutes pour une interview inopinée.

Vous présentez aujourd'hui à Lignières, en avant première, votre nouveau spectacle "Time" avec de nouveaux musiciens.

Jasmine Vegas : Oui. Auparavant je jouais avec une équipe éphémère. Cet été, j'ai pu me poser et constituer une équipe définitive.

Ce spectacle est né ici en résidence à Lignières aux Bains Douches. Combien de temps y avez-vous passé?

Jasmine Vegas : Nous avons passé trois semaines ici à raison d'une semaine par mois ce qui nous a donné le temps entre deux périodes pour que le spectacle mûrisse, se transforme aussi de manière inconsciente et pour explorer de nouvelles idées. Notamment pour les machines et les vidéos qui nécessitent un gros travail en amont d'autant que les membres de l'équipe lumière et vidéo étaient les derniers arrivés et découvraient le spectacle. Donc trois semaines en résidence mais trois mois de travail en tout.

Quels sont les avantages de la résidence?

Jasmine Vegas : Les conditions offertes par les Bains Douches sont luxueuses et idéales car nous pouvons répéter sur une vraie scène très bien équipée ce qui nous permet de travailler en situation réelle. Nous avions également à notre disposition les techniciens de la salle et toute l'infrastructure nécessaire notamment la cuisinière. Auparavant je répétai dans ma cave.

Et puis la résidence permet de s'isoler et de se concentrer uniquement sur le travail. Travailler à Paris est moins facile car après les répétitions on rentre chez soi et on est happé par le quotidien. Et surtout, nous pouvions travailler selon notre rythme avec des horaires qui ne sont pas des horaires urbains. Nous travaillions de midi à minuit ce qui est parfait car la musique se travaille tard le soir.

Nous avons donc pu constater un changement de line-up, des arrangements différents et des chansons nouvelles. Le changement le plus notable est l'adjonction de visuels avec la projection d'images et de vidéos. Pourquoi ?

Jasmine Vegas : L'idée était d'amplifier l'univers cosmique créé par les morceaux. L'album "Time" s'inscrit dans une musique planante, atmosphérique, un peu mélancolique alors que sur scène le rythme et le tempo sont plus soutenus. Cela permet aussi d'amplifier cette invitation au voyage induite par les morceaux auquel les gens sont sensibles. Il ne s'agit pas vraiment de vidéos ou d'images figuratives mais plutôt des images abstraites qui laissent libre cours à l'imaginaire des spectateurs.

Avez-vous déjà des dates prévues pour ce spectacle?

Jasmine Vegas : Oui à raison d'environ une date par mois jusqu'en septembre. Nous commençons le 10 février à Allones, à côté du Mans, sur une péniche. Et puis une date parisienne le 21 février au Nouveau Casino.

Et bien rendez-vous est pris pour le 21 février !

Jasmine Vegas : Merci à vous.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Time de Jasmine Vegas
Jasmine Vegas en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (26 mars 2005)
Jasmine Vegas en concert au Point Ephémère (mai 2005)
Jasmine Vegas en concert aux Bains Douches (28 janvier 2006)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (21 février 2006)
Jasmine Vegas en concert au Zénith (30 mars 2006)
Jasmine Vegas en concert à La Maroquinerie (23 septembre 2006)
L'interview de Jasmine Vegas (17 juin 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Jasmine Vegas

Crédits photos : Thomy Keat (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-20 :
Listen in Bed - Déluge (Mix #3)
Listen in Bed - Vinyles, suite (émission 3)
Kaori - A ciel ouvert
Hugo Lippi - Comfort Zone
Flyin' Saucers Gumbo Special - Nothin' But
Yosta - Hybrid
Lunt - Phantom Solids
Festival Nancy Jazz Pulsations #46 (édition 2019) - Dom La Nena - Sarah McCoy
Jean Felzine - Hors l'amour EP
Adam Green - Engine of Paradise
Lady Arlette - Interview
Nilok 4tet & Daniel Zimmermann - A wonder plante to...
Éric Legnini - Six Strings Under
Tahiti 80 - Fear of an acoustic planet

• Edition du 2019-10-13 :
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
Olivier Rocabois - Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare EP
Marie Sigal - Les géraniums EP
Festival Levitation France #7 (édition 2019) - The Warlocks - Black Midi - Frustration - Iceage - Fat White Family - Vanishing Twin - France - L'Epée - Frankie and the Witch Fingers
Pierre Daven-Keller - Kino Music
Michel Dalberto - Beethoven, 5 Sonates pour piano
Sarah Amsellem - Miracles
Vincent David - Pulse
La Féline - Vie Future
Samba de la Muerte - A Life with Large Opening
 

• Archives :
Xavier - Sprayed Love
Fabien Martin - aMour(s)
Alexandra Luiceanu - Matriochka : Romantic Fantaisies & Transcriptions from Russia
Maud Geffray - Still Life : a tribute to Philip Glass
Alex Beaupain - Pas plus le jour que la nuit
Lucienne Renaudin Vary - Mademoiselle in New York
The Great Old Ones - Interview
Hugues Mayot - L'Arbre rouge
Liam Gallagher - Why me ? Why not.
Baden Baden - La Nuit Devant
Rabih Abou-Khalil - The Flood and The Fate of The Fish
Listen in Bed - Drive (Mix #1)
Listen in Bed - Les disques dans notre vide poche (émission #1)
Johanna Saint-Pierre - The NYC Summer Sessions EP
Holy Fuck - Luxe featuring Alexis Taylor
Alarm Will Sound - The hunger
Bruno Rigutto - Chopin : Nocturnes
Sylvain Rifflet - Troubadours
Ensemble Aedes & Mathieu Romano - Brel & Barbara A cappella
Initiative H - Initiative H X Moondog Pax for a Sax Remix
Boucan - Déborder
Caravan Palace - Chronologic
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
- les derniers albums (5774)
- les derniers articles (130)
- les derniers concerts (2315)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1078)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=