Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Victory Hall - Robin Leduc et the Pacemakers - Young People
La Flèche d'Or  (Paris)  8 février 2006

Le lundi à la Flèche d'Or, c'est soirée Indie ! l

C'est le trio de Victory Hall qui ouvre le bal.

Julien Pras, chanteur et compositeur de Calc fait ici une escapade dans un trio qui lui permet toutes les audaces compositionnelles.

Il nous propose du post grunge Lo-fi, avec des formats n'excédant généralement pas la minute. C'est de la musique instantanée, qui ne laisse pas le temps à l'auditeur de s'habituer.

Abrupt et direct !

Ensuite Robin Leduc & the pacemakers

Robin Leduc, qui avait déjà sorti un album en solo en 2003 Tout devient tout, arrive entouré de trois musiciens pour le soutenir ce soir. A bientôt 27 ans c'est déjà un habitué du milieu musical, puisqu'il avait fondé auparavant Only Paradise, groupe de musique électronique.

Avec une voix traînante, certains diront lancinante, et une allure de folkman, guitare acoustique et harmonica harnaché devant sa bouche, il distille ses textes joliment tournés dans la langue de Molière.

Mélangeant chanson française et musique aux influences américaines, il en sort une potion qui fonctionne.

Tender Forever : Mais qui se cache sous ce petit pseudo mignon ? C'est Mélanie Valera, la bordelaise d'origine, qui après un séjour au states revient en France avec son mac portable et son petit clavier.

Elle appuie sur une touche et hop lance la musique.

C'est pop et bricolo avec des couches superposées, des voix en backgroung.

Ça sent le Bjork au bout du couloir, mais reste toujours très mélodique.

Elle danse sur scène, y invite le public et quand elle se sangle à sa guitare c'est pour entonner une petite ballade intimiste.

Avec un chant essoufflé, elle raconte des histoires en anglais.

Elle prévient que certaines chansons seront courtes car elle préfère se taire quand elle n'a plus rien à dire et entre les chansons raconte les USA, sa vie, ses réflexions dans une (fausse ?) timidité. Son album The soft and the hardcore, sorti aux USA en fin d'année dernière est maintenant disponible en France.

Drôle de demoiselle ... pour moi, assurément la bonne surprise de la soirée !

Enfin, Young People. Le trio qui a déjà deux albums à son actif présente ici son prochain opus Turned Loose qui sortira en mars.

Mais ce soir le trio s'est fait quintet.

La chanteuse Katie Eastburn mène l'ensemble de son piano.

Petit brin de femme, on s'attend, à la vue de leurs précédents opus, à une musique folk-rock. Mais l'ensemble, mélange de noisy, punk et atmosphérique, décontenance un peu.

De plus avec une heure et demie de retard sur l'horaire prévu, le public déserte peu à peu la salle.

A peine une vingtaine de personnes sont devant la scène tandis que Katie se débat avec des problèmes de retour.

Vraisemblablement ce n'était pas le soir pour "les jeunes gens". Le groupe n'aura pu donner la pleine étendue de ses capacités, rendez vous une prochaine fois.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tout devient Tout de Robin Leduc
La chronique de l'album eponyme de Robin Leduc & The Pacemakers
Robin Leduc en concert au Grand Mix (jeudi 21 octobre 2010)
La chronique de l'album Turned loose de Young people
L'interview de Young people (6 février 2006)

En savoir plus :

Le site de Young People

Crédits photos :Fabrice (plus de photos sur Taste of indie)


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=