Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce B + B = BB
A La Folie Théâtre  (Paris)  juillet 2022

Spectacle de théâtre musical conçu par Cécile Beaudoux et Jean-Marie Lecoq, mise en scène de Jean-Marie Lecoq, avec Cécile Beaudoux et Simon Gallant.

L'affiche comme le titre en forme d'équation mathématique ne laisse aucun doute quant à la personnalité qui inspire le spectacle de théâtre musical "B + B = BB" conçu par Cécile Beaudoux et Jean-Marie Lecoq.

"BB", initiales de l'actrice Brigitte Bardot, figure mythique d'une époque, icône d'un idéal féminin et sex symbol français des sixties qui, de la fausse ingénue choucroutée en robe vichy à la femme fatale exacerbée du film "Et Dieu créa la femme" de Roger Vadim, fédère la gent tant féminine que masculine.

Et surtout figure de la femme moderne libre et émancipée faisant fi de ses détracteurs dont la filmographie et la discographie, avec une hybridation d'éléments biographiques, servent de fil rouge pour une évocation ludique et placée qui toutefois ne verse pas dans le biopic.

Ce pour, comme indique la note d'intention des auteurs, "retrouver, le temps d'une soirée, l'atmosphère insouciante d'une époque révolue et partager ce qui pourrait être défini par un simple oxymore : la joyeuse nostalgie" avec l'intervention du duo fictionnel "B+B" composé de Béate "benoîtement béate" et de Benoît "béatement benoît".

La partition textuelle tricote répliques de films, à commencer par celles célébrissimes de "Le Mépris" de Jean-Luc Godard, brèves allusions, répliques de théâtre comme celles de Célimène et Alceste du "Misanthrope" de Molière et divertissantes scènes fictionnelles faisant flèche de tous jeux de mots dont certaines d'anthologie comme, par exemple, la parodie eddymitchellienne.

Côté musique, les inserts musicaux ne se limitent pas à la période Serge Gainsbourg à la fin des années 1960 constituant l'acmé du répertoire de Brigitte Bardot mais également son chant du cygne en raison de son retrait artistique subséquent, et ses blockbusters, tels entre autres "Harley Davidson", "Initiales BB" et "Bonnie and Clyde", présents simplement par quelques mots ou notes.

En effet, et nonobstant la réécriture de "La Madrague" en lamento de la maman phoque avec la plage abandonnée transformée en banquise sanglante pour indiquer le combat de l'actrice pour la cause animale ainsi que la chanson "La Chasse" et un quizz culturo-provegan, ils font la part belle aux chansons légères et/ou fantaisistes, "On déménage", "C'est rigolo", "Les omnibus", notamment celles mises en paroles par l'auteur-compositeur Jean-Marie Rivière.

Les relations amoureuses ne sont pas exclues de la play-list ainsi avec "Invi-tango", "Les hommes endormis" et "Ciel de lit" tout comme le moment féministe avec "Si Don juan était une femme".

Donc un montage théâtro-musical en forme de comédie à sketches interprété avec quelques accessoires - et surtout avec brio - par Cécile Beaudoux et Simon Gallant dans une survitaminée mise en scène de Jean-Marie Lecoq aguerri au genre avec la collaboration du compositeur Cyril Romoli.

Comédienne-chanteuse, Cécile Beaudoux sans verser dans le mimétisme adopte la scansion de l'actrice pour interpréter la principale protagoniste et fait merveille au chant. Son complice et partenaire le musicien Simon Gallant se prend au jeu de manière époustouflante pour camper toute la diversité masculine, admirateur, dragueur, journaliste, narrateur et mouche du coche.

Tous deux en belle symbiose et en efficace synergie dispensent de manière émérite ce divertissement-puzzle subtil en forme de farandole en-chantée réussie qui réjouira tout spectateur même non cinéphile et fan ultime de BB.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe
- 18 septembre 2022 : Nouvelle Vague
- 11 septembre 2022 : C'est reparti pour un tour
- 4 septembre 2022 : C'est la rentrée
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=