Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kanun, la loi du sang
Jérémy Guez  (décembre 2022) 

Réalisé par Jérémy Guez. France. Thriller. 1h35 (Sortie 7 décembre 2022). Avec Waël Sersoub, Tugba Sunguroglu et Arben Bajraktaraj.

Objectivement, pour le cinéma français,"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez n'est qu' un "petit" film de genre avec des acteurs inconnus, que d'aucuns trouveront prometteurs à l'image du cinéaste, qui en est ici à sa troisième réalisation.

Pourtant, "Kanun, la loi du sang" est typiquement le film que tous les critiques qui l'auront négligé à sa sortie trouveront remarquable quand ils le reverront dans quelques années.

Ce qui ne trompe pas, c'est que Jérémy Guez n'a pas hésité à prendre à contre-pied tous les poncifs du "thriller" français. D'emblée, il n'a pas cherché à pénétrer dans un milieu bien précis... mais dans deux. Avec un héros albanais et mafieux presque à son corps défendant, et une jeune héroïne turque plutôt artiste.

Autre élément original pour une production française : il a situé l'action du film dans le cœur de Bruxelles, un Bruxelles nocturne aux couleurs vives où les deux gens se rencontrent par hasard, la jeune femme barmaid dans un établissement de nuit attirant l'attention du jeune homme.

Rien ne semble sociologiquement fait pour que la rencontre soit concluante. Et c'est pourtant ce qui va arriver à l'issue d'un film qui s'inscrit plus dans les conventions du film hongkongais type Johnny To ou Tsui Hark , voire du film danois à la Nicolas Refn Winding , comme Pusher, que des polars français nourris à la sauce Olivier Marchal.

L'enjeu du film ne va pas être pour Waël Sersouz de faire croire qu'il est vraiment albanais, ni pour Tugba Sunguroglu de faire croire qu'elle est authentiquement turque, mais de rendre crédible leur histoire d'amour naissante alors qu'ils n'ont pas les mêmes attaches culturelles ni les mêmes préoccupations...

On pourrait même se demander si le voyou albanais à gueule de boxeur a une quelconque chance de séduire une jeune turque finançant ses études aux beaux-arts en tenant sans entrain un bar sans clients.

Et puis, on pense à "A bout de souffle" et l'on comprend que ces deux improbables tourtereaux sont les Belmondo et les Seberg d'aujourd'hui. Comme le premier long-métrage de Godard, "Kanun, la loi du sang" se veut une série B et s'avère, en fait, un film romantique, une histoire qui ne sait pas où elle veut en venir et qui compte sur les événements pour le savoir.

Jérémie Guez donne toutes les explications nécessaires dans le titre de son film : "Kanun" c'est pour les Albanais une sorte de loi du Talion, une loi du sang où quelqu'un de la famille d'une victime la venge en s'attaquant à un membre de la famille de l'assassin.

Lorik a été envoyé en France parce qu'il est celui qui a été choisi pour être l'objet de la vengeance. Mais en rencontrant Sema, la jeune Turque, il n'a plus l'attention d'attendre que son mauvais sort s'accomplisse et va substituer la loi du désir à la loi du sang...

Vrai thriller, vraie histoire d'amour, vraie surprise cinématographique, "Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez se déguste comme un bon petit polar d'antan, un film premier degré où l'on croit à ce qu'on voit, parce que c'était ce qu'on avait envie de voir.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-04-21 :
Marilu - Sandrine Dumas
Que notre joie demeure - Cheyenne-Marie Carron
Le déserteur - Dani Rosenberg

• Edition du 2024-04-14 :
L'île - Damien Manivel
Amal - Jawad Rhalib
 

• Archives :
Yurt - Nehir Tuna
Le squelette de Madame Morales - Rogelio A. Gonzalez
Le Jeu De La Reine - Karim Aïnouz
Laissez-moi - Maxime Rappaz
L'innondation - Igor Miniaev
El Bola - Achero Manas
Blue Giant - Yuzuru Tachikawa
Alice - Jan Svankmajer
Universal Theory - Timm Kroger
Elaha - Milena Aboyan
L'Homme d'argile - Anaïs Tellenne
Means Girls, Lolita malgré moi - Samantha Jayne et Arturo Perez Jr
Sirocco et le royaume des courants d'air - Benoit Chieux
La Venus d'Argent - Helena Klotz
Ricardo et la peinture - Barbet Schroeder
A L'intérieur - Vasilis Katsoupis
Le Gang du Bois du Temple - Rabah Ameur-Zaimeche
Juniors - Hugo Thomas
Oppenheimer - Christopher Nolan
Les Meutes - Kamal Lazraq
Mission : impossible – Dead Reckoning Partie 1 - Christopher McQuarrie
Love Life - Koji Fukada
Le prix du passage - Thierry Binisti
Kokon - Leonie Krippendorff
Nothing but a man - Michael Roemer
Pulse - Aino Suni
La Femme de Tchaikovski - Kirill Serebrennikov
La ferme à Gégé - Florent Verdet
Amore Mio - Guillaume Gouix
J'aurais voulu être astronaute - Comédie de Paris
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (20)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1687)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (4)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=