Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Snobs
Karcher  (Autoproduction)  2005

Les Snobs c'est bien. J'aime cet EP.

P.S : On excusera la platitude relative de cette chronique. C'est qu'il est difficile de parler longuement d'un EP qui ne dure en tout et pour tout que 5 minutes. On aurait pu dire bien entendu qu'il se composait de quatre chansons, la pièce maîtresse étant certainement une version alternative de "A pig in my harem", un titre du premier album, éponyme, du groupe, ce qui aurait impliqué que l'on souligne que les trois autres pièces ne duraient qu'une trentaine de secondes chacune; ayant dit cela, il aurait bien fallut parler un peu plus longuement des Snobs, présenter leur univers décalé et extrême, où l'humour le dispute à la noirceur et aux expérimentations sonores de tout crin, du gadget au trait de génie, et le mot "hétéroclite" serait venu à merveille ponctuer cette description, pour peu qu'on le prononce avec une intonation laudative, puis de là s'étendre au statut étrange de ce groupe qui se produit très peu sur scène et ne se distribue que par le net, en toute gratuité, souligner la générosité de la démarche, son adéquation à une certaine idée de la musique indépendante, en jouant peut-être sur les mots, pour lancer avec bonheur et enthousiasme un bon mot sur l'indépendance musicale dont ce disque et cette discographie font preuve; on aurait même adroitement inséré un lien vers le site officiel du duo, où sont librement téléchargeables leurs compositions, avec artwork de circonstance, accumulant les adjectifs reconnaissants avec juste ce qu'il faut de distance pour rester crédible, distance se manifestant peut-être par l'adroite construction d'une interrogation sur le sérieux de l'entreprise, d'ailleurs tout autant destinée à éveiller l'intérêt du lecteur curieux qu'à faire réfléchir l'auditeur critique.Ayant fait cela, cependant, aurait-on vraiment été fidèle à l'esprit auto-dérisoire et même dérisoire tout court qui s'illustre dans la musique de Mad Rabbit et Duck Feeling, les deux frères pseudonymés ? Ne serait-ce pas une habitude malséante de chroniqueur de disque en mal de grandiloquence qui aurait porté à écrire une chronique plus longue à lire que le disque ne l'est à écouter, prétendant dans une scandaleuse inversion de toute logique dicter longuement son opinion à d'autres, pour qu'éventuellement ils se la mettent en bouche plutôt que de les enjoindre, tout simplement, à écouter et se forger eux-mêmes, plus rapidement et plus justement, un avis personnel ? N'est-il pas mieux séant de se souvenir que la chronique ne vaut pas pour elle-même, que malgré le plaisir d'aligner mots et phrases, l'élan jubilatoire de celui qui, effectivement, écrit, le plaisir onaniste du beau-parleur gratte-papier, fut-il internautique, la jouissance narcissique du crieur public qui s'époumone sur la place publique pour dire combien tel disque l'a enchanté, lui, le très-saint lui, n'est-il pas mieux séant donc, de se souvenir que malgré cela c'est du disque qu'il doit s'agir toujours ? Le but n'est-il pas de donner envie à d'autres de l'écouter, de dire comme à quelqu'un qui a confiance en ce qu'on lui dit, qu'il vaut la peine d'écouter ? Le but n'est-il pas, tout gratuit, de faire connaître des artistes, de repousser les limites du cercle, toujours trop étroit, de ceux avec lesquels on partagera leur art ? On excusera donc la pauvreté, l'indigence, même, de cette ligne qui a l'audace outrecuidante de se prétendre chronique de disque ; peut-être y aurait-il eu beaucoup plus à en dire ; mais de la musique, on n'aurait peut-être pas mieux (c'est-à-dire : plus justement) parlé.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Beatniks in the USSR de The Snobs

En savoir plus :

Le site officiel de The Snobs

*Chronique parue initialement sur RockPostMagazine


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=