Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sonate d'automne
Théâtre Studio Hébertot  (Paris)  avril 2024

D'après Ingmar Bergman adapté par Les Amochés, mis en scène par Marie Venturi assistée par Laurine Gardet avec Yann Guénon, Béatrice Hallouët, Maïwenn Lohéac et Marie Venturi

On a souvent dit que les films d'Ingmar Bergman étaient des pièces de théâtre déguisées, niant au passage tout le savoir cinématographique du grand maître suédois. Certes le réalisateur des "Fraises sauvages" et de "Fanny et Alexandre" a aussi écrit directement pour le théâtre et mis en scène des classiques (Shakespeare, Molière, Ibsen, Strindberg...) mais ceux qui ont voulu transporter ses films sur scène se sont souvent cassés les dents. Pour preuve, la récente double adaptation catastrophique de "Persona" et d' "Après la répétition" tentée par Ivo van Hove.

En s'emparant à son tour de "Sonate d'Automne", Marie Versini a, en revanche, surmonté l'épreuve. Et cela est d'autant plus à signaler que cet affrontement d'une mère et d'une fille qui se retrouvent après sept ans de séparation était sur l'écran l'occasion pour Ingmar de filmer pour la première fois Ingrid.

En lui faisant jouer Charlotte, la pianiste virtuose, le cinéaste légendaire réintroduisait dans le monde scandinave celle qui avait été à la fois l'une des plus grands stars d'Hollywood et la muse des chefs d'œuvre de Roberto Rossellini de "Stromboli" à "Voyage en Italie".

Dans le rôle d'Eva, sa fille, Bergman avait distribué Liv Ullmann, peut-être sa meilleure comédienne et son égérie de l'époque. Si l'on ajoute qu'elles étaient filmées par Sven Nykvist, son chef op attitré, on mesure la difficulté pour Marie Versini parvenir à rendre la même intensité sur scène que sur écran.

Et pourtant, sans possibilité de gros plans, de sur impressions, sans même un vrai décor dans lequel on aurait pu trouver un piano, une table pour les scènes de repas, la jeune metteuse en scène rend une copie impeccable. Elle se donne corps et âme dans son règlement de comptes avec Béatrice Hallouët, elle aussi à sa place pour s'exposer en Charlotte, vibrante et subtile dans des confessions dont on ne sait que trop penser.

Si l'on dissèque le découpage de cette "Sonate d'Automne" qui dure moins longtemps que le film, on verra qu'elle ne se perd pas en explications, que tout est défini d'entrer par le personnage du mari d'Helena, Viktor (Yann Guenon) qui présente aussi la quatrième protagoniste, Helena, la soeur handicapée moteur d'Eva. Rôle aux interventions difficiles dont se sort très bien d'ordinaire Maïwenn Lohéac, bien remplacée lors de la représentation à laquelle on a assisté par Hélène Boutin.

On saura aussi gré à Marie Versini de ne pas trop se servir de l'écran vidéo qui occupe l'arrière-scène, et surtout de n'avoir cherché qu'à distiller des images qui font sens avec le texte et pas qui cherchent à faire songer au film.

On pourrait donner d'autres exemples qui permettent d'écrire que Marie Versini a réussi une adaptation fidèle de Bergman et qui, en outre, n'a pas perdu l'enjeu du duel Charlotte-Eva.

On sortira donc convaincu de ce huis-clos tendu, avec l'envie de revoir le film et de remercier les quatre comédiens d'avoir prouvé que Bergman était un vrai classique.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 juin 2024 : Culture en danger ?
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
- 26 mai 2024 : On prépare le summer brain
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=