Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marine Thibault
Sublimer  (EMME / Daydream Music)  avril 2024

J’aurais beaucoup aimé que cet album ne voit pas le jour ! J’aurais vraiment beaucoup aimé que Marine Thibault n’écrive pas une lettre à un ami (lettre qui n’est jamais partie), ni qu’elle en fasse un album.

Alors non, ce n’est pas parce que je déteste cet album. Tu le sais maintenant, je n’use pas mon, précieux, temps pour dire du mal. Cet album est, dit-elle, un album d’espoir. Celui de transformer les silences en paroles, les violences en caresses, les blessures en guérison, l’égo en amour, l’emprise en envols, l'absence en un océan de plénitude. Elle confie aussi que c’est un journal intime et qui lui a permis de ne pas se noyer.

Parce qu’il est là le fond de l’album. Dénoncer les violences faites aux femmes. Sexuelles, morales, psychologiques. Parce que, et je me retiens d’être vulgaire, j’en ai marre de cette société où une femme est réduite au statut d’objet ou de propriété. Bien heureusement, il y a des artistes de talents qui font de cette boue un album. Intelligent, bien écrit, avec des paroles qui oscillent entre colères ("Soundcheck", "Fallait pas") et ironie et dérision ("Sa maman").

Marine Thibault est DJ, productrice (on la connaît sous le pseudo de Cat’s Eyes, et a créé le duo Seyes avec Charlotte Savary), elle est aussi flûtiste (je l’ai découverte au Foreztival, où elle jouait avec Wax Tailor). Maintenant, elle ajoute une double corde : parolière et chanteuse.

Pour les connaisseurs et amoureux de la musique, elle est née au Château d’Hérouville, d’une maman chanteuse folk : Laurence Vanay. Elle a commencé à écrire jeune et s’est naturellement tournée vers la musique électronique.

J’ai eu l’occasion de l’entendre lors d’une session live pour une radio (à voir sur son compte Instagram) et elle démontre qu’elle chante magnifiquement bien et que si elle fait de l’électro, elle n’en est pas moins une chanteuse (quitte à faire voler en éclat les clichés autant y aller franchement).

Je ne peux pas ne pas parler de la pochette de l’album, portrait noir et blanc d’Alexis Atteret, photographe et directeur du magazine Surf Session. Photo coup de poing, photo entre colère et renaissance. Portrait sublime d’une femme magnifique, pleine de talent.

Alors, je ne vais pas te faire une leçon de morale, parce que je ne suis pas le mieux placé pour cela, je vais juste de dire d’aller suivre son compte, acheter et écouter bien attentivement cet album si tu es un mec et te dire que tu n’es pas seule, si tu es une femme.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Marine Thibault dans la rubrique Ni Vus Ni Connus

En savoir plus :
Le site officiel de Marine Thibault
Le Bandcamp de Marine Thibault
Le Soundcloud de Marine Thibault
Le Facebook de Marine Thibault


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-14 :
Big Special - Postindustrial Hometown Blues
Villagers - That Golden Time
Leila Huissoud - La Maladresse
The Silver Lines - Inwoods - Swirls - Djinn - Coeur-Joie - Pop Crimes - ODA - Ni Vus Ni Connus

• Edition du 2024-07-07 :
Festival Chauffer dans la Noiceur #32 (édition 2024) - Gogol Bordello - Glauque - The Psychotik Monks - Bonnie Banane - Squirrel Flower - For The Hackers - Faada Freddy - Pierre Hugues José - Ragapop - Mike Love - Liraz - Sam Quealy
Dropdead Chaos - MATW - For The Hackers - Elias Dris - CXK - Ni Vus Ni Connus
Venice Bliss - Shame
Alcest - Les chants de l'Aurore

• Edition du 2024-06-30 :
La Mare Aux Grenouilles #88 - Talk Show Culturel
Bill MacKay - Locust Land
PC Nackt / Nico van Wersch - Deutsche Theatre Berlin Trilogy
Oh Hiroshima - All Things Shining
Laurène Helstroffer Durantel - Flash-Back
Resto Basket - Le Seum
U Rock Party #3 - Cooksound Festival #13 - La Guinguette Sonore #7 - Festival
Seppuku - Times
BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band - Ni Vus Ni Connus
Lola Descours - Hommage à Nadia Boulanger
 

• Archives :
L'Étrangleuse - Ambiance Argile
Persuasive - Aero
Emiliana Torrini - Miss Flower
Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert - Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)
Nouriture - Barbara Vol.I (Pastèque Planet)
Maudits - Précipice
Sunshade - Melancolia Felice
Melaine Dalibert - Eden, Fall
Maud Lübeck - Les ravissements
Festival des Vieilles Charrues #32 (édition 2024) - PJ Harvey - Sting - David Guetta - Cerrone - Gossip - Rodolphe Burger - Baxter Dury - Yamé - Simple Minds - Eddy de Pretto
Hubble - Hubble
Dirty Three - Love changes everything
Sonic Winter - Snatcher - Hum Hum - L'Ambulancier - Little Odetta - Anna - Marek Zerba - Fleabustiers - Two Trains Left - Stinky - Ni Vus Ni Connus
Dendana - Interview
La Mare Aux Grenouilles #87 - Talk Show Culturel
Eels - Time
The Desperate Sons - Leaving You Alone Part 1
Wildstreet - IV
Geoffroy Couteau - Brahms : Sonates pour clarinette et piano, trio pour cor
Meilleure erreur - Meilleure erreur
Theo Hakola - Shalalalala
Leyla McCalla - Sun without the heat
Babx & La Maîtrise Populaire de L'Opéra-Comique - La Marche des Enfants
Jean-Pierre Pinet & Les curiosités esthétiques - Haydn : Intégrale des Trio avec flûte
Moorea - Réalité
Houle - Ciel, cendre et misère noire
Alain Chamfort - Point Éphémère
Jérôme Lefebvre / FMR Orchestrâ - Jusqu'où s'évapore la musique ?
Olivier Triboulois - Bleu
Marie Pons & Geoffrey Jubault - Volupté
- les derniers albums (7593)
- les derniers articles (360)
- les derniers concerts (2401)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1134)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=