Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The National
Sad songs for dirty lovers  (Talitres / Chronowax)  janvier 2004

En ces temps troublés où le rock retrouve doucement ses guitares, The National nous propose avec son second album Sad Songs for Dirty Lovers des morceaux denses et courts, bien construits dont ils qualifient eux-mêmes de son de rock "placeless".

D'ailleurs, le rock des National ne s'apparente certes pas à avec celui de cette vague d'écervelés (et parfois décervelés) bruitistes venue envahir nos platines ces derniers temps (désolé pas de nom !). Acoustique ou électrique, cet album nous donne un bien bel aperçu des potentialités du groupe dont la composition (deux couples de frères et leur ami chanteur) fondée sur des liens solides permet d'espérer une certaine pérennité.

Sachant mettre en valeur la voix singulière de Matt Berninger qui n'est jamais reléguée en arrière plan, The National a effectué un vrai travail de songwriting en trouvant un juste équilibre entre le folk-rock américain et le pop-rock anglosaxon même si certains tempèrent très vite les satisfecits décernés en faisant tomber le couperet du manque d'invention d'une musique qui ne révolutionnera pas le monde musical. Force est de constater qu'il existe peu de révolutions en ce domaine et il paraît difficile de tirer des plans sur la comète pour ce jeune groupe qui peut réserver des surprises s'il intègre et se libère des influences diverses qui paraissent patentes dans cet album où chaque morceau est différent.

L'album est introduit par "Cardinal song" élégant morceau pathétique tout en guitare douce et souffle de batterie constituant un superbe écrin pour la voix très atypique de Matt Berninger, à la fois rauque et tendre, pour embrayer sur "Slipping husband" dont l'intro rappelle derechef certains morceaux des Tindersticks pour déboucher sur du folk-rock rythmé et incisif, à grand coups de guitares.Avec ces chœurs et ses guitares qui galopent autour de cette voix qui se transforme en un cri, c'est un des morceaux forts de l'album sans doute le plus accrocheur. Un tube assurément si il y avait un minimum de justice au pays de la musique !

"90 miles water wall" avec sa guitare acoustique et ses violons caressants a des résonances calexiquiennes et évoque aussi les Bad Seeds dans leur formation Dirty Three.

Bien sûr le nom des Tindersticks revient en écoutant "Murder me rachel" pour sa composition musicale toute en cacophonie sophistiquée mais on pense aussi à un David Bowie période très rock'n'roll.

Sur "Available" on se retrouve en pleine évocation new wave, entre the Cure et Joy Division,(influences au demeurant reconnues par le groupe (cf. interview précédant leur concert à la Guinguette Pirate)... une voix à la limite de la rupture. Un morceau puissant, teigneux et sombre vraiment superbe que l'on attend de découvrir en live.

De très belles ballades également avec "Thirsty" aux arrangements très épurés avec un petit coté Perry Blake, "Patterns of fairytales" ode à Léonard Cohen ou "Lucky you" qui referme avec calme cet album qui s'avère être un des plus intéressants albums du moment.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Cherry Tree de The National
La chronique de l'album Kicking the national habit de Grand National
La chronique de l'album Alligator de The National
La chronique de l'album Boxer de The National
La chronique de l'album High Violet de The National
La chronique de l'album The National Health de Maximo Park
La chronique de l'album Trouble Will Find Me de The National
La chronique de l'album Sleep Well Beast de The National
The National en concert à La Guinguette pirate (22 juin 2003)
The National en concert à Mains d'Oeuvres (3 novembre 2003)
The National en concert au Nouveau Casino (11 juin 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004) - 2ème
The National en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
The National en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The National en concert au Trabendo (24 novembre 2005)
The National en concert à La Guinguette Pirate (13 décembre 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
The National en concert au Festival Furia Sound 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The National en concert au Festival La Route du Rock 2010 (dimanche)
The National en concert au Festival Pukkelpop 2010 (samedi 21 août 2010)
The National en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - samedi 1er novembre
L'interview de The National (22 juin 2003)
L'interview de The National (3 novembre 2003)
L'interview en VO de The National(11 juin 2004)
L'interview de The National (11 juin 2004)
L'interview de The National (5 mai 2007)
L'interview de The National (avril 2010)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=