Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bob Dylan
Le Zénith d'Auvergne  (Clermont Ferrand)  4 juillet 2006

Bob Dylan en Auvergne, la nouvelle a fait mouche!

On a d'abord cru à un poisson d'avril,mais la date ne correspondait pas... Et ce 4 juillet, en ce rendant au Zénith d'Auvergne (qui a déjà vu aussi bien jouer Eric Clapton que Hélène Segara...), il fallait encore se pincer pour réaliser que l'on allait voir l'icône du folk.

On ne savait pas tellement à quoi s'attendre non plus car Dylan ne joue plus de guitare mais de l'orgue et sa carrière est longue de presque cinquante ans... Le public venu en masse ce soir est varié en âge et en provenance géographique (certaines voitures sont immatriculées "Italie" ou "Allemagne"). Peu étonnant, vue la rareté des concerts donnée par Bob Dylan sur le continent européen.

Juste le temps de trouver sa place et de s'installer et les lumières s'éteignent. Bob Dylan profite de la pénombre pour s'installer discrètement derrière son synthé avec son groupe. Pas une seconde de répit, l'artiste commence son show à la seconde où les lumières se rallument.

On a cependant du mal à bien distinguer son visage, caché par son chapeau et aussi par la distance entre les gradins et la scène (un des nombreux inconvénients du Zénith...). Le groupe joue trois premiers morceaux avant d'entamer "Mr. Tambourine Man", un des nombreux succès de Bob Dylan. Les spectateurs selon l'âge sont émus, impressionnés ou tout simplement heureux de voir la légende à la voix si ordinaire mais si touchante distiller avec simplicité et bonheur ses mélodies pleine de poésie.

Le concert continue de plus belle et les titres s'enchaînent. Fermez les yeux quelques minutes, vous vous retrouvez dans une cadillac sur la route 66, en direction de Memphis pour un festival de blues. Dylan sait s'entourer à en juger du très bon niveau de ses cinq musiciens.

Plus d'une heure et demie après le début du concert, Bob Dylan quitte la scène avec un simple geste de la main (l'artiste ne communique quasiment pas avec son public).

Les spectateurs sont debout, applaudissent et demandent un rappel avec vivacité. La star aime se faire désirer et ne reviendra que plusieurs minutes après sa première sortie de scène : le groupe entame le tubesque "Like a Rolling Stone".

Le public venant des gradins décide de descendre, au grand désespoir du service sécurité, à proximité de la scène. Les places assises se transforment alors en fosse. Encore un titre puis au lit. Papy Dylan n'est pas encore mort (près de deux heures de concert tout de même) mais demeure tout de même fatigable...

Une très belle soirée pour toutes les générations présentes ce soir de juillet ! C'était pour beaucoup la première et sans doute la dernière fois qu'ils voyaient Bob Dylan ; le public quitte donc la salle en espérant que l'occasion se renouvelle !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Bob Dylan en concert à Zénith (13 novembre 2003)
Bob Dylan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - dimanche
Bob Dylan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Bob Dylan en concert au Festival International de Benicàssim #18 (vendredi 13 juillet 2012)

En savoir plus :

Le site officiel de Bob Dylan


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
- les derniers albums (5844)
- les derniers articles (136)
- les derniers concerts (2320)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1084)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=