Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce TV on the radio
Return to Cookie Mountain  (4AD / Beggars)  juillet 2006

La plupart de ceux qui avaient découvert, en 2004, Desperate Youth, Blood Thirsty Babes le premier opus de TV on the radio étaient unanimes, qu'ils l'aient ou non apprécié, pour l'étiqueter "underground mainstream", case fourre-tout relativement hermétique, qui présentait l'avantage de réduire les commentaires et de ne pas obérer l'avenir journalistico-musical du chroniqueur infaillible tant au cas où le groupe ne s'avèrerait qu'une étoile filante qu'au cas où il monterait en puissance.

Toutefois, ceux qui avaient vu TV on the radio en live se rappellent de la claque sonique reçue, notamment à la Route du Rock 2004, qui, sans avoir à lire dans le marc de café, attestait que les monsieurs n'étaient pas de ridicules gagmen arty en veine de coup marketing.

Maintenant, avec leur second album Return to Cookie Mountain, il va bien falloir se positionner. Pas de souci. Le trio infernal, David Sitek, Kyp Malone et Tunde Adebimpe, rejoint par Gerard Smith et Jaleel Bunton confirme une créativité remarquable basée sur un syncrétisme musical débridé qu'il est, effectivement, difficile à décrire sauf à verser dans l'analyse verbeuse et barbante. Et la force et la singularité de TV on the radio tient sans doute à cette inventivité et sa fierté, dixit David Sitek, à créer une musique qui résiste à la classification.

Avec "I was a lover", qui ouvre l'album sur ces paroles "I was a lover before this war", vous avez moins de 20 secondes de malestrom noisy avant que le délire vocal de Tunde Adebimpe et Kyp Malone vous entraîne dans un gospel post-rock sur fond de distorsions électriques ravageuses.

Après ce morceau de bravoure, TV on the radio propose deux plages plus tempérées avec le sublime et mélodique "Hours" avec le chant séraphique de Kazu Makino de Blonde Redhead en double voix sur une batterie martelante et quelques notes de piano et le lyrique "Province" avec David Bowie qui joue les choristes pour une ode à l'humanité ("Hold these hearts courageously/As we walk into the dark place/Stand steadfast erect and see/That love is the province of the brave").

Mais la naturel revient au galop avec la dissonance cathartique de "Playhouses" et la furie ravageuse de "Wolf like me" dans lesquelles excelle TV ont the radio.

Si on excepte les longues 8 minutes de mélopée quasi-psychédélique à la Polyphonic Spree de "Wash the day" qui clôt l'album, suivent des morceaux qui explorent avec bonheur, divers registres comme "Let the devil in", sorte de cacophonie vocale à la Broken Social Scene renforcée par des Tambours du Bronx, le minimalisme tribal de "A method", scandé par les claquements de mains et des percussions métalliques ou le goth-rock de "Blues from down here".

Un album maîtrisé pour un groupe à voir - et à écouter - absolument en live

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Desperate youth, blood thirsty babes de Tv on the radio
La chronique de l'album Dear Science de TV on the radio
TV on the radio en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
TV on the radio en concert à La Laiterie (6 août 2004)
TV on the radio en concert à La Boule Noire (18 mai 2006)
TV on the radio en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
TV on the radio en concert au Festival Les Inrocks 2006
TV on the radio en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
TV on the radio en concert au Festival Les Vieilles Charrues (vendredi)
TV on the radio en concert à Paléo Festival #34 (2009)
TV on the radio en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
TV on the radio en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
La conférence de presse de Tv on the radio (août 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de TV on the radio


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau
- 22 mars 2020 : Homeworks
- 15 mars 2020 : La culture sans bouillon de culture
- 8 mars 2020 : La vie en (mo) rose
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=