Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dévorez-moi
Théâtre du Gymnase  (Paris)  juillet 2006

Comédie écrite et mise en scène par Olivier Lejeune avec Virginie Pradal, Olivier Lejeune, Jean Christophe Barc, Virginie Stevenoot et Stéphane Malassenet

Si vous allez au théâtre ce soir, "Dévorez-moi !" est incontestablement une adresse incontournable.

Pour sa seconde pièce en tant qu'auteur, Olivier Lejeune a mitonné une comédie succulente à partir d'une recette éprouvée mais habilement revisitée : un sujet original légèrement trash (en l'espèce le cannibalisme), un duel sur fond de jalousie entre un redoutable et redouté critique gastronomique (Olivier Lejeune) sévissant au sein d'un fameux guide qui nourrit une féroce rancœur envers le chef étoilé d'un établissement réputé (Jean-Christophe Barc) qui a séduit son épouse, une jolie pièce bien saignante (Virginie Pradal), un bouquet garni à la plastique superbe (Virginie Stevenoot) et une pincée de cervelle de marmiton légèrement fondu (Stéphane Malassenet au physique à la Vincent Lagafe ).

La recette est infaillible mais encore faut-il la réussir. La plume d'Olivier Lejeune, aguerrie et virevoltante, n'en finit pas d'explorer tous les registres comiques avec force rebondissements, gags et eux de mots culinaires et des dialogues percutants le tout sur une partition vibrionnante.

Pour les âmes sensibles sujettes au mal de cœur, point de souci ni d'ambiguïté cependant sur ce qui est et reste une comédie de boulevard sans prétention métaphysico-philosophique. Olivier Lejeune applique à la lettre son postulat : "Mon but ? Le rire, encore le rire et toujours le rire !" D'ailleurs le Théâtre du Gymnase qui est un des rares encore à pratiquer le lever de rideau nous le rappelle en frappant les 3 coups : nous assistons à une représentation théâtrale.

Et pour le rire, avec "Dévorez-moi !" vous serez bien servis avec un trio infernal.
Jean-Christophe Barc, à qui échoit le rôle principal, marine dans l'inconfort de la situation, tiraillé entre ses convictions personnelles et ses ambitions professionnelles, et se démène comme un beau diable avec une énergie et une aisance remarquables et Olivier Lejeune, qui signe également la mise en scène vaudevillesque, excelle dans le rôle du Raminagrobis qui joue au chat et à la souris.

Quant à Virgine Pradal, dans le rôle titre de la victime sacrificielle volontaire, elle est tout simplement … à croquer ! Délirante, elle possède un abattage, au sens théâtral du terme, et un talent tout à fait singuliers pour faire accommoder les plus audacieux mélanges de saveurs entre comique, délire et burlesque.

A consommer donc !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-09 :
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
 

• Archives :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6900)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=