Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Olivia Ruiz
La femme chocolat  (Polydor)  juillet 2006

Alors que la sixième édition de la Star Ac commence à peine, il est bon de faire preuve d’optimisme flamboyant et de revenir sur une artiste qui a su tirer son épingle de cette grande messe médiatique décervelante servant essentiellement à remplir les espaces entre deux pubs pour les boissons gazeuses.

Olivia Ruiz, demi-finaliste de la première édition avait dès sa sortie priît ses distances avec l’académie de l’étoile en sortant un premier album J’aime pas l’amour.

Aujourd’hui, fort bien et judicieusement entourée, la demoiselle en est à son deuxième opus La femme chocolat et s’affirme un peu plus encore en tant qu’artiste à part entière.

Avec sa voix haut perchée et espiègle, Olivia Ruiz a eut la chance et l’intelligence de pouvoir travailler avec des auteurs qu’elle aimait faisant partie de la scène française alternative, poétique et réaliste.

Ainsi Juliette, personnage atypique de la chanson à texte a concocté "La petite voleuse", et Christian Olivier, chanteur des Têtes Raides, lui offre une chanson et sa voix pour le duo "Non-dits". Mathias Malzieu participe à la réalisation de l’album et lui signe trois chansons qui portent en elles un fort accent dyonisos-ien. On y retrouve des thèmes charnels et culinaires ("La femme chocolat", "Goutez-moi"), et sa fantaisie toute personnelle ainsi que son inséparable yukulélé.

Album très autobiographique, la plupart des chansons sont autant d’hommage à sa famille. Le livret accompagnant l’album fait d’ailleurs office d’album photo de tout ce joli petit monde.

Au travers de textes personnels et réalistes, Olivia Ruiz nous montre les cartes postales de son enfance, comme dans "J’traine des pieds" où l’on découvre l’ambiance du café de sa jeunesse, et "Cabaret blanc", composé par Christophe Mali, chanteur de Tryo, où elle évoque son père musicien dans les bals. Ce dernier l’accompagne d’ailleurs sur "La Molinera", une des deux chansons en langue espagnole, reflets de sa fierté de ses origines catalanes.

Elle ne signe les textes que de 4 des chansons de l’album mais les autres auteurs ont su parfaitement coller à la personnalité de ce petit bout de femme.

Coté musique, du trois temps de "La valse de Narbonne plage" à la country déglinguée de "Goûtez-moi", Olivia Ruiz se crée un univers fait également de rock, de guinguette, de fanfare, accompagnés de clarinettes, cuivres ou bien même scie musicale. Un grand melting-pot (au feu) musical qui donne un album diversifié tout en restant homogène.

Avec cet album, Olivia Ruiz est certainement parvenue à se débarrasser définitivement d’une certaine étiquette télévisuelle pesante. Elle n’avait pas gagné dans le château et c’est sûrement mieux ainsi car elle est maintenant devenue une artiste avec une propre personnalité malicieuse et attachante.

Comme quoi on peut toujours trouver "une fleur qui pousse dans le ciment".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Olivia Ruiz en concert au Tryptique (11 mai 2004)
Olivia Ruiz en concert à l'Espace Kiron (26 avril 2005)
Olivia Ruiz en concert à La Cigale (14 novembre 2005)
Olivia Ruiz en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Olivia Ruiz en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
Olivia Ruiz en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Olivia Ruiz en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Olivia Ruiz en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Olivia Ruiz en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi

En savoir plus :

Le site officiel d'Olivia Ruiz


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)

• Edition du 2020-02-09 :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot

• Edition du 2020-02-02 :
Feu Robertson - The Underground Secession
Bo - Everything Begins EP
Tito Candela - Paradais EP
Jean-Louis Bergère - Ce qui demeure
Rodrigue - A fuck toute - A love toute
André Minvielle & Papanosh - Prévert Parade
Superbravo - Sentinelle
Ensemble Gustave - Bretagne[S]
Hortense Cartier-Bresson - Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstücke, OP. 118
En attendant Ana - Juillet
Listen in Bed - Whosampled.com, part 2 (Mix #9)
 

• Archives :
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
- les derniers albums (5921)
- les derniers articles (144)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=