Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maximilian Hecker
Conférence de presse  (Festival de Dour 2003)  juillet 2003

Auteur d'un premier LP remarqué," Infinite Love Songs", d'un parfait songwritting romantique, l'allemand Maximilian Hecker a pondu en avril une nouvelle perle, "Rose", plus sombre. Romantique au sens littéraire du terme, dans son monde, formaté par un amour quasi platonique, ses chansons sont d'une beauté remarquable. Avec Dour, il entame une longue tournée européenne, et aussi la promo de son disque.

Interview d'un homme à part…

 

Jouer dans un tel festival ne te perturbes pas ?

Non au contraire. En fait c'est le deuxième que je fais cette année. C'est parfois plus facile parce que je ressens moins de pression. Lors d'un concert " normal ", je veux dire dans une petite salle, le public ne vient que pour toi, connaît pour la majorité ton œuvre, et s'attend à ce que tu la sublimes, que tu fasses mieux encore que l'album. Dans mon cas, ils veulent des émotions plein la vue. Là, je ne suis pas nerveux. En plus d'autres groupes jouent en même temps que moi, ils font plus de bruit, et ça me délivre des réactions du public.

A la base, ton premier album, "Infinite Love Songs", ne devaient être qu'une démo. Comment est-ce devenu un album ?

En fait les instruments et les voix ont été réenregistrés, mais dans la même version que la démo. Mais c'est vrai les chansons n'ont pas été écrites pour devenir un album, je veux dire dans ce but précis. D'habitude les groupes composent quelques titres et on leur propose de faire un album. Ils ont certes des maquettes, mais rien de précis. Moi j'avais déjà tout écrit. La proposition d'enregistrer a donc donné leur chance à ces chansons.

Même si la question paraît naïve, t'attendais-tu à un tel succès critique ? En effet ce genre musical n'était pas en pleine actualité quand tu as sorti le cd ?

Non je ne pouvais pas savoir comment les gens réagiraient. Mais j'étais satisfait par mes chansons alors je me disais " peut-être que si moi je les aime, alors les autres les aimeront aussi. "

Elton John a dit un jour qu'il voulait écrire la plus belle chanson d'amour, une chanson parfaite. C'est aussi ton objectif ?

Oui bien sûr. Mais je l'ai déjà fait, n'est-ce pas ?

L'album "Rose" sort des chemins de la pop-folk pour intégrer des éléments électroniques. Qu'est-ce qui t'a conduit vers cette évolution ?

J'avais un groovebox, et j'expérimentais des trucs. Quand j'ai une bonne idée je la prends, je ne cherche pas à savoir si elle s'intègre dans un genre ou pas, je l'utilise. Ma musique n'est pas compartimentée, et c'est aussi d'une manière plus générale ma conception artistique de la musique. De toute façon les sons produits ne sont pas électroniques. Ce sont juste des sons préenregistrés.

Même si cette question énerve, ton point de vue peut être intéressant : pourquoi ne chantes-tu pas en Allemand ?

J'ai toujours appartenu à des groupes qui ne chantaient pas en allemand, mais en anglais. Je pense que l'anglais est la langue de la pop musique, il n'y a pas de vision commerciale à cela du genre " je vais chanter en anglais comme cela je vais conquérir le marché anglo-saxon ". C'est comme ça !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rose de Maximilian Hecker


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-06-16 :
Sarah Lenka - Women's Legacy
Monsieur - Different
Malakit - ... ni précieuse
Louise Thiolon - N'obéir qu'à la terre
Jean-Emmanuel Deluxe & Friends - Rouen Dreams
Thomas Howard Memorial - At the end of the yard
Les Talens Lyriques & Christophe Rousset - Antonio Salieri : Tarare
Torquemada - Génération guère sainte EP
Christophe Rousset - Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo
Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman - Ravel l'exotique
Boule - Appareil Volant Imitant l'Oiseau Naturel
Cat Loris - Hypersensible
The Leisure Society - Arrivals & Departures
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes - Angèle - NTM - Ben Harper - Gossip - MNNQNS - We hate you please die - Fantastic Negrito - Tamino - Balthazar - Beach Youth - Clara Lucciani - IDLES - Rendez-vous - Jeanne Added
Drenge - Strange Creatures
Washington Dead Cats - Attack of the giant purple lobsters
Martin Kohlstedt - Ströme
 

• Archives :
Chevance (etc.) - Outremusique pour enfants 1974-1985
Eloise Bella Kohn - Claude Debussy Préludes Livres I & II
Zalfa - Fi Dam
Bastien Lallemant - Danser les filles
Astrobal - L'infini, L'univers et les mondes
Guillaume de Chassy - Pour Barbara
Kompromat - Interview
Artemis Quartet - Chostakovitch
Marianne Piketty & Le Concert Idéal - Le fil d'Ariane
Quatuor Béla - Trois Frères de l'Orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thème et Variations de Krása
Quintette Aquilon - Saisons
Equipe de foot - Marilou
Jean-Pierre Kalfon - Les Rendez-Vous d'Ailleurs
Eiffel - Interview
Chrystelle Alour - Traversée
Fred Pallem & Le Sacre du Tympan - L'odyssée Remix
Bayerische Kammerphilharmonie & Alessandro de Marchi - Leopold Mozart : Missa Solemnis
Paris Brass Quintet - Les cuivres sur le toit
L'Étrangleuse - Dans le lieu du non-où
Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019) - Power Trip - Dropkick Murphys - Manowar - Fu Manchu - Clutch - Gojira - Mass Hysteria - Ultra Vomit - Dagoba - No One Is Innocent - Lofofora - Blackrain - Klone - Will Haven - The Fever 333 - Kiss - Bloodbath - Cult of Luna - The Sisters of Mercy - YOB -
Fontaines D.C. - Dogrel
Elias Dris - Beatnik or not to be
Solal Roubine - Hublot EP
Nära - Home is everywhere EP
Gontard! - 2029
Erevan Tusk - Foreign Lines
Marble Arch - Children of the Slump
Michel Dalberto & Novus Quartet - Cesar Franck : Piano Works Quintet
Madalitso Band - Wasalala
David Lively - Quatuor Cambini-Paris - Thomas de Pierrefeu - Chopin Concertos for Piano & String
- les derniers albums (5659)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2289)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1065)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=