Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maximilian Hecker
Conférence de presse  (Festival de Dour 2003)  juillet 2003

Auteur d'un premier LP remarqué," Infinite Love Songs", d'un parfait songwritting romantique, l'allemand Maximilian Hecker a pondu en avril une nouvelle perle, "Rose", plus sombre. Romantique au sens littéraire du terme, dans son monde, formaté par un amour quasi platonique, ses chansons sont d'une beauté remarquable. Avec Dour, il entame une longue tournée européenne, et aussi la promo de son disque.

Interview d'un homme à part…

 

Jouer dans un tel festival ne te perturbes pas ?

Non au contraire. En fait c'est le deuxième que je fais cette année. C'est parfois plus facile parce que je ressens moins de pression. Lors d'un concert " normal ", je veux dire dans une petite salle, le public ne vient que pour toi, connaît pour la majorité ton œuvre, et s'attend à ce que tu la sublimes, que tu fasses mieux encore que l'album. Dans mon cas, ils veulent des émotions plein la vue. Là, je ne suis pas nerveux. En plus d'autres groupes jouent en même temps que moi, ils font plus de bruit, et ça me délivre des réactions du public.

A la base, ton premier album, "Infinite Love Songs", ne devaient être qu'une démo. Comment est-ce devenu un album ?

En fait les instruments et les voix ont été réenregistrés, mais dans la même version que la démo. Mais c'est vrai les chansons n'ont pas été écrites pour devenir un album, je veux dire dans ce but précis. D'habitude les groupes composent quelques titres et on leur propose de faire un album. Ils ont certes des maquettes, mais rien de précis. Moi j'avais déjà tout écrit. La proposition d'enregistrer a donc donné leur chance à ces chansons.

Même si la question paraît naïve, t'attendais-tu à un tel succès critique ? En effet ce genre musical n'était pas en pleine actualité quand tu as sorti le cd ?

Non je ne pouvais pas savoir comment les gens réagiraient. Mais j'étais satisfait par mes chansons alors je me disais " peut-être que si moi je les aime, alors les autres les aimeront aussi. "

Elton John a dit un jour qu'il voulait écrire la plus belle chanson d'amour, une chanson parfaite. C'est aussi ton objectif ?

Oui bien sûr. Mais je l'ai déjà fait, n'est-ce pas ?

L'album "Rose" sort des chemins de la pop-folk pour intégrer des éléments électroniques. Qu'est-ce qui t'a conduit vers cette évolution ?

J'avais un groovebox, et j'expérimentais des trucs. Quand j'ai une bonne idée je la prends, je ne cherche pas à savoir si elle s'intègre dans un genre ou pas, je l'utilise. Ma musique n'est pas compartimentée, et c'est aussi d'une manière plus générale ma conception artistique de la musique. De toute façon les sons produits ne sont pas électroniques. Ce sont juste des sons préenregistrés.

Même si cette question énerve, ton point de vue peut être intéressant : pourquoi ne chantes-tu pas en Allemand ?

J'ai toujours appartenu à des groupes qui ne chantaient pas en allemand, mais en anglais. Je pense que l'anglais est la langue de la pop musique, il n'y a pas de vision commerciale à cela du genre " je vais chanter en anglais comme cela je vais conquérir le marché anglo-saxon ". C'est comme ça !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rose de Maximilian Hecker


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-01-20 :
Irina González - Emigrar
Sharon Van Etten - Remind me tomorrow
Kurt Vile - Bottle It in
La Tène - Abandonnée / Maleja
Pierre de Bethmann Medium Ensemble - Todhe Todhe, volume 3
(ThIsIs) Redeye - Desert Eyes
Falaises - They Are Here
Andréel - L'étrangère
James Blake - Assume Form
Jean-Pierre Kalfon - Interview
Liquid Bear - Unwind EP

• Edition du 2019-01-13 :
That Obscure Object Of Desire (TOOOD) - Interview
Screaming Kids - Bien avant que le soleil se lève
Ambrose Akinmusire - Origami Harvest
Joseph Fisher - Chemin vert
Julien Libeer & Les Métamorphoses & Raphaël Feye - Lignes Parallèles : Haydn - Lipatti - Mozart
Ysé Sauvage - Scenario
The Beatles - The White Album
Evelyne Gallet - La fille de l'air
F/LOR - Edges
That Obscure Object Of Desire (TOOOD) - Transparence
 

• Archives :
Princess Thaïland - Princess Thaïland
Les Rois de la Suède - Punk Rock Academy
Philippe Maté / Daniel Vallancien - Maté / Vallancien
Robin Foster - PenInsular II (The Bridge)
Bryan's Magic Tears - 4 AM
Zoot Octet - Zoot Suite Vol.2
L'empreinte Ferrat - C'est un joli nom camarade
Or Notes Brass - Couleurs d'Amérique
Mathias Bressan - L'imprévu
Julien Bensé - L'Odyssée
Noël Matteï - Tu ne m'aimes pas de trop m'aimer EP
Pierre Bertrand - Far East Suite
Julia Holter - Aviary
Xavier Plumas - Mayerling
Sacha Toorop - Les tourments du ciel
Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty - Say Sue Me - The Prodigy - Behemoth - Tribulation - Turnstile - Hot Snakes - Anna von Hausswolff - Fu Manchu - Denzel Curry - Courtney Barnett - Parquet Courts - It it Anita -
Bertrand Betsch - Pour mémoire
Filip Chrétien - Devant
KS2 : Franck Agulhon & Cédric Hanriot - DAY
They Call me Rico & the Escape - Sweet Exile
Dowdelin - Carnaval Odyssey
VCID - Jettatura
Sapiens Sapiens - Sex on the beach EP
8 (Brisa Roché & Ray Bornéo) - Vestale Vestale & Ray Bornéo - Sélection singles & EP
Tara King th. & Dominique Paturel - Fantaisies Stellaires
Karl Jannuska - On The Brighter Side
Mathieu Herzog & Ensemble Appassionato - Mozart : Les trois dernières symphonies
La Pietà - Interview
Phosphorescent - C'est la vie
Adrien Chicot - City Walk
- les derniers albums (5470)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2277)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1050)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=