Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maximilian Hecker
Conférence de presse  (Festival de Dour 2003)  juillet 2003

Auteur d'un premier LP remarqué," Infinite Love Songs", d'un parfait songwritting romantique, l'allemand Maximilian Hecker a pondu en avril une nouvelle perle, "Rose", plus sombre. Romantique au sens littéraire du terme, dans son monde, formaté par un amour quasi platonique, ses chansons sont d'une beauté remarquable. Avec Dour, il entame une longue tournée européenne, et aussi la promo de son disque.

Interview d'un homme à part…

 

Jouer dans un tel festival ne te perturbes pas ?

Non au contraire. En fait c'est le deuxième que je fais cette année. C'est parfois plus facile parce que je ressens moins de pression. Lors d'un concert " normal ", je veux dire dans une petite salle, le public ne vient que pour toi, connaît pour la majorité ton œuvre, et s'attend à ce que tu la sublimes, que tu fasses mieux encore que l'album. Dans mon cas, ils veulent des émotions plein la vue. Là, je ne suis pas nerveux. En plus d'autres groupes jouent en même temps que moi, ils font plus de bruit, et ça me délivre des réactions du public.

A la base, ton premier album, "Infinite Love Songs", ne devaient être qu'une démo. Comment est-ce devenu un album ?

En fait les instruments et les voix ont été réenregistrés, mais dans la même version que la démo. Mais c'est vrai les chansons n'ont pas été écrites pour devenir un album, je veux dire dans ce but précis. D'habitude les groupes composent quelques titres et on leur propose de faire un album. Ils ont certes des maquettes, mais rien de précis. Moi j'avais déjà tout écrit. La proposition d'enregistrer a donc donné leur chance à ces chansons.

Même si la question paraît naïve, t'attendais-tu à un tel succès critique ? En effet ce genre musical n'était pas en pleine actualité quand tu as sorti le cd ?

Non je ne pouvais pas savoir comment les gens réagiraient. Mais j'étais satisfait par mes chansons alors je me disais " peut-être que si moi je les aime, alors les autres les aimeront aussi. "

Elton John a dit un jour qu'il voulait écrire la plus belle chanson d'amour, une chanson parfaite. C'est aussi ton objectif ?

Oui bien sûr. Mais je l'ai déjà fait, n'est-ce pas ?

L'album "Rose" sort des chemins de la pop-folk pour intégrer des éléments électroniques. Qu'est-ce qui t'a conduit vers cette évolution ?

J'avais un groovebox, et j'expérimentais des trucs. Quand j'ai une bonne idée je la prends, je ne cherche pas à savoir si elle s'intègre dans un genre ou pas, je l'utilise. Ma musique n'est pas compartimentée, et c'est aussi d'une manière plus générale ma conception artistique de la musique. De toute façon les sons produits ne sont pas électroniques. Ce sont juste des sons préenregistrés.

Même si cette question énerve, ton point de vue peut être intéressant : pourquoi ne chantes-tu pas en Allemand ?

J'ai toujours appartenu à des groupes qui ne chantaient pas en allemand, mais en anglais. Je pense que l'anglais est la langue de la pop musique, il n'y a pas de vision commerciale à cela du genre " je vais chanter en anglais comme cela je vais conquérir le marché anglo-saxon ". C'est comme ça !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rose de Maximilian Hecker


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-01-14 :
Christophe Rousset & Les Talens Lyriques - Jean-Baptiste Lully : Alceste, ou le triomphe d'Alcide
Alex Stuart - Aftermath
Théo Girard - Trio 30YearsFrom
Black Bones - Kili Kili
Vincent Touchard - Classe Moyenne
Transglobal Underground - Destination Overground : The Story of Transglobal
Hifiklub - Infernu
Dirty Work of Soul Brothers - Girl's Ashes

• Edition du 2018-01-07 :
Schwartz - Yul - David Federmann - Sélection singles & EP
Cyril Huvé - Opus 102 : Litz, Debussy, Scriabin
Juke - Les aventures du ténor de Brest
Matskat - Matskathérapie
Manuel Bienvenu & Arlt - One of us canno?t be wrong
Arthur de la Taille - Ministère des ondes
Lomostatic - Lomostatic
Pierre - Interview
Kiefer - Manifeste
Ëda - Ëda EP
 

• Archives :
Fred Pallem & Le Sacre du Tympan - Cartoons
Loïs Le Van & The Bravo Big Band - Rendez-Vous à l'Ovyne
Fanny Robilliard & Paloma Kouider - Debussy, Szymanowski, Hahn & Ravel
Olivier Calmel - Double Celli - Immatériel
Krystian Zimerman - Schubert : Piano Sonatas D 959 & D 960
Les mots de Charlotte - Même si...
Nev Cottee - Broken Flowers
Bad Tripes - Interview
Bad Tripes - Les contes de la Tripe
ÙØ - Olivier Mellano, Brendan Perry & Bagad' Cesson - Wildes - Sélection singles & EP
Silvia Pérez Cruz - Vestida de nit
Romain Leleu & Thierry Escaich - Vocalises
Gabriel & Dania Tchalik - Le Violon de Proust
Black Cat Crossin' - Too Many Things to Light
Garciaphone - Dreameater
Stéphane Blek - Vive la patate libre !
Jazz Loves Disney 2 - A Kind of Magic - George Benson - Jamie Cullum & Eric Cantona - Madeleine Peyroux - Angélique Kidjo - Bebel Gilberto - Laura Mvula - Imany - Selah Sue - Thomas Dutronc - Jacob Collier
Angel Fall - L'empreinte
Riviera - Nuits blondes - The Newtons - Sélection singles & EP
Lande - La caverne
Trupa Trupa - Jolly New Songs
Anna Kasyan - Händel : Shades of Love, Italian Cantatas
Ensemble Contraste & Orchestre Philharmonique Royal de Liège - Besame Mucho
Barrio Populo - Salle Jeanne d'Arc
Lysistrata - The Thread
Marilyn Manson - Heaven Upside Down
Nour - Après l'orage
La Féline - Royaume EP
La Jarry - Babylone EP
Bajram Bili - Interview
- les derniers albums (5051)
- les derniers articles (119)
- les derniers concerts (2235)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1023)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (19)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=