Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La diagonale du fou
La forme du vent  (Autoproduction)  2006

La forme du vent ne se laisse pas réduire en mots, pas aisément. La forme du vent est sa force, surtout, l’insaisissable, furieuse quand on l’attendrait douce, étonnamment sensuelle, colérique, venue de loin, chargée d’odeurs et de sable, orientale comme un sirocco passé dans la nuit sans qu’on ne l’ait senti. La forme du vent s’esquisse du bout des doigts, sur un manche de guitare, à grands moulinets de bras sur une batterie, du plat et du bout du pieds, secs, sur des pédales de batterie - comme sur un accélérateur, pour s’ébouriffer - la forme du vent s’aspire, souterrainement, à pleins poumons, comme un besoin primordial. La forme du vent, en silence, résonne, de toute sa clameur.

La forme du vent est le premier EP, officiel quoique autoproduit, du trio parisien La Diagonale du Fou, qui a su garder de ce titre évocateur toute la richesse.

En six titres, que l’on ne pourra que dire instrumentaux, malgré les quelques voix qui hantent Dunn, La diagonale du fou impose le paradoxe bien vivant de sa musique à la fois hyper-appliquée et tout à fait fiévreuse. Fiévreuse - comme un bouillonnement, comme un geyser mis en équation, une leçon de géothermique théorique dérisoire, à flanc même du volcan en pleine éruption ; fiévreuse - comme l’indolence opiacée d’une rêverie baudelairienne, où plane un malaise dont on ne sait s’extraire.

Avec un goût pour l’exploitation jusqu’au-boutiste de ses plans et contre-plans, la diagonale du fou n’hésite pas à remonter ses manches et plonger jusqu’au cou dans des compositions faussement simples, aussi sincères que saturées, qui porte en elles la nostalgie de pays lointains, mystérieux. Jouant d’incessants contretemps secs, servis par une batterie qui maîtrise sa fougue pour offrir une partition aussi sobre qu’intelligente, ménageant au cœur de leur précipitation de salutaires respirations, les morceaux, l’un après l’autre, happent l’auditeur, comme seuls happent les meilleurs conteurs – ils parlent d’ailleurs, comme en parlerait le vent, murmurant au creux d’une oreille ravie.

Il y a dans la musique du trio un arrière-goût de ce que le math-rock a fait de mieux, Don Caballero en tête, l’affectation virtuose en moins – mais il y a aussi quelque chose de plus âpre, rêche, qui vient certainement d’une batterie qui se souviendrait de Christian Vander et Max Roach autant que de Damon Che. En une petite demi-heure, le trio offre un aperçu d’un univers musical déjà très consistant, c'est-à-dire : à la fois riche et cohérent, qui permet d’espérer une suite heureuse à cette aventure naissante.

 

En savoir plus :

Le site officiel de La diagonale du fou


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment
- 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau
- 22 mars 2020 : Homeworks
- 15 mars 2020 : La culture sans bouillon de culture
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=