Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 13 à table
Théâtre Espace Marais  (Paris)  décembre 2006

Comédie de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène de Michel Bouttier avec Esméralda Marzo, Philippe Rambaud, Karine Kadi, Marie Burvingt, Jean Chmiel, Laurent Journo et François Aroulandom.

"13 à table" est un des grands classiques du boulevard qui, bien qu’ayant fêté son demi-siècle, n’a pas pris une ride. Cette comédie amusante en diable, basée sur un argument ténu qui tient en un chiffre dévoilé dès son titre, les affres d’une maîtresse de maison superstitieuse qui s’évertue, d’imprévus en rebondissements, à éviter le nombre fatidique de convives, a fait les beaux jours des scènes parisiennes avec notamment Marthe Mercadier.

Comédie de boulevard certes, éclats de rire bien sûr, mais à condition de connaître et respecter les règles du genre. Michel Bouttier a réussi son coup, pour preuve les rires qui fusent sur des répliques désormais archiconnues, et a réuni une distribution aussi judicieuse qu’épatante qui évite les écueils impitoyables que sont les effets faciles et redondants et la pause "applaudissements".

Le tout est mené tambour battant, sur un rythme effréné, par une troupe virevoltante qui, au demeurant, en raison de la proximité de la scène du petit Théâtre Espace Marais qui les placent jouent de plain-pied à un mètre du public, n’a pas le droit à l’erreur.

Esméralda Marzo, qui interprète le rôle principal de l’hôtesse qui constitue la colonne vertébrale de la pièce, a tout à fait l’abattage requis, au sens théâtral du terme, à l’instar des grandes figures du boulevard telles Marthe Mercadier ou Maria Pacôme. Très expressive, et jolie ce qui ne gâte rien, elle utilise tous les ressorts du comique avec talent et justesse.

Autour d’elle, Philippe Rambaud est irrésistible en mari pantois dépassé par les événements. Karine Kadi, yeux de braise et tempérament de feu, parfaite pour le rôle "exotique" de la sud-américaine vengeresse et Marie Burvingt, époustouflante dans un tout autre registre, "Les bonnes" de Jean Genet à l’affiche de ce même lieu, fait une composition tout à fait savoureuse et délirante.

Un valet placide (Laurent Journo), un médecin jovial (Jean Chmiel) et un invité souffreteux et infidèle (François Aroulandom) complète la distribution de ce spectacle très divertissant parfait en période pré-festive d’autant que le fameux dîner est celui du réveillon de Noël !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=