Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nosfell
Centre Pompidou  (Paris)  9 décembre 2006

Des mois qu’on attendait ça. Après la vague de concerts qui entourèrent la sortie du premier album de Nosfell, il y eut inévitablement le silence… Le temps de reprendre du souffle, le temps de repenser à de nouveaux morceaux, le temps de les composer, le temps d’enregistrer à nouveau. Et le second album est sorti fin octobre où l’habitant de Klokochazia nous dévoile une nouvelle facette de son univers musical ! Restait donc à retrouver Nosfell sur scène…

Nous sommes maintenant le grand soir. Le rideau vient de tomber brusquement, mettant fin à plus de deux heures de concert exceptionnel ! La lumière de la salle vient de se rallumer sur un public aux mines travesties, ébahies et éblouies. Chacun d’entre nous se demande : mais que vient-il de m’arriver ?

Car il faut bien se rendre à l’évidence, le monde de Nosfell croît de manière exponentielle ! Artiste à l’univers très personnel et musicien à part entière, on le savait déjà. Mais aujourd’hui, sa démarche recouvre un horizon plus vaste.

Toujours accompagné de ses deux complices (Pierre Le Bourgeois, au violoncelle et Edouard Bonan au son), Nosfell a ce soir d’autres acolytes à ses côtés. Cette configuration insuffle à sa musique une dynamique et une fluidité qui lui permet d’exploser littéralement.

 

 

Mais peut-on encore vraiment parler de concert quand il s’agit d’aller le voir sur scène ?... Musique, chant, danse (Nosfell désarticulant son corps), jeux de lumières (des jeux d’ombres et une scène très peu éclairée) et projections vidéos, le tout articulé au sein d’un itinéraire onirique en pays klokobetz et entrecoupé de récits mythiques où la parole confère à l’histoire toutes ses nuances et tous ses méandres possibles et infinis.

C’est ainsi, qu’au détour des intermèdes, on apprend l’histoire d’un certain Gumel, gérant d’un village d’une contrée lointaine de Klokochazia, homme d’envergure déchu de ses fonctions, et pourvu d’une meute de chiens blancs à l’allure sensuelle...

Légendes s’entrecoupant les unes aux autres, dynasties de personnages régnants, cartographies de contrées aux allures légendaires, us et coutumes incongrues, toutes trames semblent reliées par les mêmes racines, par le même tout, un voyage dont on ne ressort pas indemne.

C’est donc bien un spectacle total que propose Nosfell, spectacle immensément créatif, pourvu d’une très grande maturité artistique, et qui projette le spectateur au sein d’un univers sans faux-semblant.

Chaque note, chaque mot, chaque posture semble être le fruit d’une même démarche sincère, pleine, généreuse et incarnée.

Il faut croire que la scène « française » n’ait pas connu une telle révolution depuis longtemps.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album pomaïe Klokochazia balek de Nosfell
La chronique de l'album Kälin bla lemsnit dünefl labyanit de Nosfell
La chronique de l'album Troisème album de Nosfell
La chronique de l'album Amour Massif de Nosfell
La chronique de l'album Echo Zulu de Nosfell
Nosfell en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (vendredi)
Nosfell en concert à L'Européen (21 mars 2005)
Nosfell en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Nosfell en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
Nosfell en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Nosfell en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Nosfell en concert à La Cigale (25 octobre 2005)
Nosfell en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mardi)
Nosfell en concert au Festival Europavox 2007
Nosfell en concert au Poste à Galène (26 juin 2007)
Nosfell en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Nosfell en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Nosfell en concert à L'Alhambra (vendredi 11 décembre2009)
Nosfell en concert au Festival Des Printemps Hurlants 2010
Nosfell en concert au Trianon (mercredi 4 mars 2015)
L'interview de Nosfell - Pierre Lebourgeois (1er novembre 2006)
L'interview de Nosfell (2 juin 2009)
L'interview de Nosfell & Pierre Lebourgeois (3 mars 2011)
L'interview de Nosfell (vendredi 31 janvier 2014)
L'interview de Nosfell (lundi 23 février 2015)

En savoir plus :

Le site officiel de Nosfell

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 juillet 2019 : Menu fraîcheur

On se balade entre soleil caniculaire et orages dévastateurs de festival en festival mais pas que. Au programme de la semaine, de la musique, des livres, du théâtre et du cinéma. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Lung bread for daddy" de Du Blonde
Festival de Beauregard #11 avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls
et toujours :
"Home" de Florian Wielgosik
"Brahms, Intermezzi, Rhapsodies" de François Chaplin
"Espèces menacées" des Fatals Picards
"Zones" de Lillian Gordis
"Chanteuse de guerre" de Mathilde Fernandez
"Cinematic" de Onyx & The Red Lips
"Intermezzo" de Sarah Lancman & Giovanni Mirabassi
"Tu me captures" de Acide Adore
"Ceylon" de Ceylon
"Door to door" de Emma Sand

Au théâtre :

la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions à domicile avec, en ligne, les nouveautés du Musée de la Sacem :
"Le Heavy Metal français"
"Les Petites histoires des Chansons coquines"

Cinéma :

"Inna de Yard" de Peter Webber
la chronique des sorties de juin
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles
et toujours :
"Il était une fois mon meurtre" de Emily Koch
"Juste avant de mourir" de S.K. Tremayne
"L'homme de Constantinople" de J.R. dos Santos
"Seul avec la nuit" de Christian Blanchard
"Tangerine" de Christine Mangan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
- 10 novembre 2019 : Non à la morosité
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=