Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La fourmi et la cigale - Variations sur un air connu
François Mougenot  (Editions E-dite)  janvier 2007

François Mougenot, comédien, sensible aux beaux textes et à leur musicalité, s’est découvert une passion et un art, le pastiche littéraire, qui a donné naissance à cette ludique "La fourmi et la cigale".

Un art car contrairement à ce d’aucuns pensent, le pastiche est un véritable exercice littéraire qui n’est pas à la portée du premier venu.

Genre aussi ancien que la littérature, il a été pratiqué par des auteurs célèbrissimes tels Marcel Proust, avec notamment ses "Pastiches et mélanges", qui l’érigeaient en "critique littéraire en action".

Le pastiche revêt un caractère de performance technique, puisqu’il faut se fondre au cœur de la pensée et du style de l’écrivain pastiché, dont François Mougenot relève le défi avec un humour toujours très policé, parfois noir, parfois burlesque. Et comme il est comédien, il se parodie un peu lui-même, créant ses propres textes pour s’exprimer librement, toujours avec drôlerie et humour.

La célèbre fable de La Fontaine, "La cigale et la fourmi", lui ayant paru contenir un évident argument dramatique propice à cet exercice de style, il a parcouru ses livres de chevet et propose ces "Variations sur un air connu" entre attendrissante moquerie et hommage respectueux, puisqu’il ne pastiche que les auteurs qu’il affectionne.

Le recueil contient les textes qui ont été ordonnancés de manière historique par rapport aux auteurs choisis avec une trame dramatique pour le spectacle éponyme qui est interprété par François Mougenot et son frère Jacques Mougenot

Ainsi nous sont narrés les épisodes des tentatives infructueuses de la cigale pour quémander quelques grains auprès de la fourmi décidemment pas prêteuse, véritable mise en comédie de l’opposition de deux conceptions métaphysiques de l’existence, qui s’achève par l’assassinat de cette dernière sur laquelle enquête le célèbre lieutenant Colombo dans "Meurtre en la bémol".

Car la télé et le cinéma constituent des sources d’inspiration non négligeable pour l’auteur qui nous livre un désopilant épisode du feuilleton "Les grains de l’amour" et "Les fourmis flingueuses", à pleurer de rire, sont d’une verve inspirée que ne renierait pas Michel Audiard ("Tu commences par nous balancer ton intégrale, style Tétralogie revisitée par Luis Mariano, toute une saison et maintenant tu te présentes à l’hygiaphone pour demander une indemnité de catastrophe naturelle ?").

Bien évidemment, il faut commencer par l’incontournable "La fourmi et la cigale" à la manière de La Fontaine, qui pousse la fable originelle dans vers un dénouement inattendu. La cigale se vante de son chant au Caruso pareil et se moque de la fourmi qui se gave. L'histoire s'achève par une maxime à méditer longuement : "Le monde est plein de gens qui s'échinent sans trêve, voyez où les conduit leur vaine agitation : à la fortune ? Non : à une indigestion."

Comme François Mougenot est comédien, les grands classiques du théâtre figurent bien évidemment en bonne place avec, entre autres, "Cigallicus", "Le fourmisanthrope" et "La légende du grain" qui fourmillent (sic !) d’admiration… éclairée.

Par ailleurs, il propose de nouvelles variations de textes littéraires. Balzac, Hugo, Stendhal, Zola, Céline et Proust entre autres sont traités avec autant d’aménité que d’humour. Allez un petit quizz facile : retrouvez les auteurs qui ont inspiré "Hivernal", "Le père Fourmiot", "L’odyssée du Cigalus", "Voyage au bout de l’hiver d’après".

Ce recueil n’est pas un livre à lire studieusement d’une traite en commençant raisonnablement par le début mais une boîte de grains (re-sic) de folie à savourer à dose homéopathique au gré de l’humeur.

Proust disait qu’il faut "faire un pastiche volontaire, pour pouvoir après cela redevenir original, ne pas faire toute sa vie du pastiche involontaire." Voilà de quoi attendre impatiemment que François Mougenot prenne sa plus belle plume, la sienne.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "La fourmi et la cigale"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=