Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dionysos
Monsters in love - DVD  (Barclay)  janvier 2007

Repoussé pour cause de problème de sono à Belfort, le concert symphonique de Dionysos sort enfin en double DVD. Le concert symphonique sur un DVD et un live à l’Olympia de décembre 2005 sur le 2ème DVD.

Commençons par le concert symphonique…

Ce show, à tous les sens du terme, a été capté le 28 novembre dernier dans un Zénith de Paris survolté.

Pour la première fois de leur carrière, les Dionysos remplissaient le Zénith et pour bien faire les choses, ils remplissaient également la scène… Je m’explique… ce soir là, les six membres du groupe étaient accompagnés sur scène par un orchestre symphonique de plus de 60 musiciens, le Synfonietta de Belfort. Ce même orchestre, dirigé par Jean-Jacques Griesser, avait déjà fait l’expérience du mélange classique/rock l’an dernier, en accompagnant Emilie Simon sur deux dates.

L’orchestre débute seul avec "Giant Jack’s Theme" et sera vite rejoint par un Mathias bondissant et sa bande. Tous les tubes du groupe y passent : comme un "Old Child", "Giant Jack" prendra sa "Coccinelle" et se mettra en chemin... Sur sa route, il rencontrera "L’homme qui pondait des œufs", un "Mc Enroe" surexcité, des "Monsters in love", ainsi qu’un "Jedi". Il traversera "a Chocolate river", affrontera la "Neige", croisera "Bloody Betty" et manquera d’écraser "Mister Chat"… Arrivé à bon port, il refera ses lacets défaits et ira rejoindre la piquante "Miss Acacia"… "Thank You Satan" pour cette belle aventure…

Les chansons ré-arrangées prennent une autre tournure… Les cordes font ressortir les émotions des chansons (notamment sur "Thank You Satan", "Monsters In Love" et "Neige") ; les chœurs sont manifiques ("Miss Acacia", "Monsters In Love"). N’allez pas croire que Dionysos se soit assagi pour autant… Le groupe est toujours aussi énergique, Mathias sautille, bondit, se roule à terre et va même jusqu’à organiser un "pogo silencieux" dans la salle…

Le concert est très bien filmé, alternant les images de Dionysos avec celles de l’orchestre, donnant un très bon rendu du concert. En fin de concert, Mathias effectuera son traditionnel slam, un aller retour de la scène jusqu’en haut des gradins du Zénith ! Revenu sur scène, il prendra la direction de l’orchestre alors que le chef d’orchestre est lui aussi parti en slam… vite imité par ses musiciens …

A noter en bonus, la reprise de "Song 2" des Blur par Dionysos et Louise Attaque ainsi qu’un magnifique et surprenant duo entre Mathias et Cali reprenant un "Mister chat" au piano et cuivres. Cali se prend pour une cantatrice… la complicité entre les deux artistes est immense… Les clips sont eux aussi très bons avec une préférence pour le sublime "Tim Burtonien" clip de "Neige".

Le deuxième DVD, présente un concert à l’Olympia, datant de décembre 2005. Le groupe était encore au début de la tournée mais le concert est déjà rodé, tout tourne à merveille… Les titres joués sont à peu près les mêmes que ceux du "Zénith Symphonique" mais en version habituelle.

En bonus, "Ciel en sauce" et "Old Child" joués en concert privé Oui FM, devant un aquarium géant et deux lives télé dont l’étonnante reprise de "Docteur Jekyll et Mister Hyde" de Gainsbourg. Pour clôturer ces cinq heures d’images, un petit film nous retrace toute l’aventure album "Monsters In Love" et tournée "Monster in Love".

Ce double DVD m’a enchanté. J’étais au concert du Zénith et j’ai vraiment retrouvé l’ambiance du concert sur ce DVD. J’apprécie le fait d’avoir mis également un live "normal" du groupe, ce qui permet de voir deux facettes du groupe ; c’est intéressant de voir les différentes versions des titres.

Bref, vraiment un beau document pour les gens présents au Zénith ou à l’Olympia et surtout un moyen pour ceux ayant raté le "Zénith Symphonique" de découvrir une autre facette de Dionysos… Pour information, le concert du Zénith est aussi sorti en CD.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Whatever the Weather de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Oui FM (12 décembre 2007)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Dionysos


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
- 19 juillet 2020 : Un air de vacances
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=