Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bertrand Belin
La perdue  (Sterne/Sony BMG)  mars 2007

Avec son premier album éponyme, Bertrand Belin, compositeur-arrangeur reconnu et guitariste nomade, s’était laissé aller à l’écriture, à la fois précieuse et surréaliste, pour des chansons poétiques sur des musiques néo-impressionnistes.

Avec "La perdue", le verbe est toujours soumis aux caprices et aux fantaisies d’une plume bouillonnante qui se joue des allitérations, tâte du vieux français et s’amuse à déjouer le sens en jouant de manière surréaliste avec les maux.

Les musiques ont acquis toute leur majesté et les arrangements devenus luxuriants s’apparentent à des compositions classiques qui se déclinent en mille orchestrations exubérantes avec une introduction souvent minimaliste suivie de développements en cascades et de nappes symphoniques sur lesquels se pose le chant poétique et nonchalant avant de s’interrompre pour laisser la rêverie ou le sentiment se nicher au coin de l’oreille.

Dès le morceau d’ouverture, le très beau "Le trou dans la poitrine" à la scansion à la Gainsbourg des derniers temps, le doute n’est plus permis et l’addiction immédiate.

Un banjo guilleret introduit le nostalgique "Rien à la ville" et tient tête à la cohorte des instruments qui viennent le rejoindre pour comme avec le titre éponyme "La perdue" avec sa voix en trémolos à la limite de la rupture.

L’émouvante "La tranchée", très belle ode intimiste à l’ami disparu précède le tubesque chant d’amour de "Tes délices" à la mélodie qu’on croît connaître depuis toujours, jamais entendue et pourtant si familière à nos cœurs.

Amateur de délices subtils, Bertrand Belin nous entraîne au voyage au centre de la veuve qui a de la place dans son cou ("Des os de seiche") et dans le cœur de la belle où règne un climat de forêt que menace la nuit ("Les oiseaux").

Accompagnés par des musiciens talentueux, fidèles de la première heure, comme Pierre Lebourgeois au violoncelle et Marwenn Kamamrti au violon entre autres, il réussit un sans faute imparable et un album de pépites qui signe un univers personnel et singulier qui se situe quelque part entre ceux de Murat et Manset.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Bertrand Belin
La chronique de l'album Hypernuit de Bertrand Belin
La chronique de l'album Cap Waller de Bertrand Belin
La chronique de l'album Persona de Bertrand Belin
Bertrand Belin en concert au Studio Acousti (Showcase) (15 février 2005)
Bertrand Belin en concert à l'Espace Jemmapes (17 mai 2006)
Bertrand Belin en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Bertrand Belin en concert à La Flèche d'Or (mardi 26 juillet 2012)
Bertrand Belin en concert à Colisée (7 mars 2013)
Bertrand Belin en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
L'interview de Bertrand Belin (samedi 9 mars 2019)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-11-10 :
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy

• Edition du 2019-11-03 :
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
PHÔS (Catherine Watine & Intratextures) - A l'oblique
Djen Ka - Ils se mélangent
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Liszt : O Lieb !
My Favorite Horses - Funkhauser EP
Da Silva - Au revoir chagrin
Pulcinella - Ça
Samy Thiébault - Symphonic Tales
Frustration - So cold streams
Roseaux - Roseaux II
Joséphine Blanc - Interview
Oiseaux-Tempête - Jessica Moss - Grand Mix
 

• Archives :
Magon - Out in the dark
Melatonin - Departures EP
The Verge - Millions Years
Les Wampas - Sauvre le monde
Cléo Marie - La Cadence EP
Corde - Concorde EP
Matéo Langlois - Décoder les cases EP
Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard - Florilège Baroque
Hamon Martin Quintet - Clameurs
Patrick Burgan - Sphère, Le Lac & Vagues
Anne Gastinel & Xavier Phillips - Offenbach 6 cellos duos
Listen in Bed - Déluge (Mix #3)
Listen in Bed - Vinyles, suite (émission 3)
Kaori - A ciel ouvert
Hugo Lippi - Comfort Zone
Flyin' Saucers Gumbo Special - Nothin' But
Yosta - Hybrid
Lunt - Phantom Solids
Festival Nancy Jazz Pulsations #46 (édition 2019) - Dom La Nena - Sarah McCoy
Jean Felzine - Hors l'amour EP
Adam Green - Engine of Paradise
Lady Arlette - Interview
Nilok 4tet & Daniel Zimmermann - A wonder plante to...
Éric Legnini - Six Strings Under
Tahiti 80 - Fear of an acoustic planet
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
- les derniers albums (5802)
- les derniers articles (131)
- les derniers concerts (2317)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1079)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=