Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Robin Leduc & The Pacemakers
Robin Leduc & The Pacemakers  ( Autoproduction)  novembre 2006

Bien que peu connu du grand public, cet originaire de Carcassone n’en est pas à son coup d’essai. Versant tout d’abord dans la house avec son groupe Only paradise, il est signé en 2003 par V2 et sort un premier album solo Tout devient tout. L’espoir était alors permis. Chansons pop, voix proprette voire même trop polie pour être honnête disait on à l’époque, mais un ensemble fait pour percer.

... Cependant les chemins du succès musical étant sinueux comme des routes de montagnes pyrénéennes, rien n’est jamais facile. Et l’on retrouve aujourd’hui Robin Leduc avec un album autoproduit, séparé de sa maison de disque mais accompagné d’un groupe.

Dans cet EP éponyme, Robin Leduc explore un vaste champ musical accompagné entre autre de Jean Thevenin (batterie) et Romain Corvez (basse), la section rythmique de Hopper. Ces derniers forment avec un troisième acolyte les pacemakers, touches à tout musicaux qui donnent à entendre scie musicale, banjo, bottleneck, wurlitzer, et même Dubreq stylophone.

Tout est affiché dans le titre mi-français, mi-anglais. Influences anglo-saxones pour la musique et chant dans la langue de molière. L’intro blues bayou de "Offense", le côté américana de "Miroir" bottleneck en prime et les jolis arpèges folk de "Sans trace", confirment l’indéniable inspiration d’outre Atlantique.

Avec un chant français légèrement plus parlé que chanté (une habitude décidément bien française), Robin Leduc raconte des histoires, petites tranches de vies. De l’obligatoire chanson de séparation ("Offense") au questionnement de toute génération d’adulescents qui se demande "A quoi ça sert d’être adulte" ("Adulte"), il associe joliment les mots et évite de tomber dans la facilité. Sur "Sans trace" la charmante voix féminine d’ "Austine", dont Robin a coréalisé l’EP, l’accompagne et il se permet même une petite escapade dans la langue anglaise avec "Watch the rain".

Avec ce EP bien fourni (8 titres annoncés mais 10 à l’arrivée), Robin Leduc trouve son chemin, mélange audacieux d’influences diverses. Pop, folk, un petit peu de bricole, des jolis arrangements. De ce fourre-tout ressort finalement une identité qu’il lui faudra continuer d’approfondir...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tout devient Tout de Robin Leduc
Robin Leduc en concert à La Flèche d'Or (8 février 2006)
Robin Leduc en concert au Grand Mix (jeudi 21 octobre 2010)

En savoir plus :

Le site officiel de Robin Leduc & The Pacemakers


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=