Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sexy Souks
Point Ephémère  ( Paris)  Du 8 mars au 1er avril 2007

Dans le cadre du 11ème Festival de l'imaginaire consacré aux musiques traditionnelles du monde, le Point Ephémère accueille du 8 mars au 1er avril 2007 une exposition d'art contemporain intitulée "Sexy Souks" conçue et réalisée par Anwad Esber et Cécile Pélissier qui propose "un regard sur un certain imaginaire érotique - de l'art populaire à la création contemporaine".

Anwad Esber a été interpellé par la découverte, dans les ruelles des vieux souks de Damas, à quelques pas du haut lieu de pèlerinage musulman qu'est la grande Mosquée des Omeyyades, de l'existence d'échoppes commercialisant de la lingerie extrêmement suggestive, identique à la lingerie "spécialisée" des sex shops européens, créée par des hommes et vendues à une clientèle essentiellement féminine pour leur usage personnel ou pour l'intégrer dans le trousseau de leurs filles.

De jeunes artistes originaires du Moyen Orient et de l'Afrique du Nord ont été sollicitées pour donner leur vision de cet imaginaire érotique dans la culture arabo-musulmane.

Sont présentées des œuvres crées spécialement pour cette exposition par des artistes femmes qui pour la quasi totalité ne vivent plus dans leur pays d'origine mais en Europe et particulièrement en France.

Plasticiennes, peintres, photographe, vidéaste, leur regard est fortement imprégné de la dualité qui règne dans la société de leur pays entre le dedans et le dehors, appliqué à tous les champs de représentation, entre l'ambiguité de la sacralisation apparente de la femme voilée et la réalité quotidienne où l'intime est placé sous la tyrannie pornographique du plaisir masculin .


Constat sur le paradoxe avec la série de clichés "Angel Lady" de Reine Mahfouz, comme celui montrant une couturière non voilée près d'une femme voilée qui assemble un ensemble affriolant sur un mannequin en bois, dont les deux visages portent la même expression absente.

La femme au corps objet

L'utilisation des sous vêtements flottant au vent comme étendards, à l'instar des drapeaux qui pavoisent toutes les villes syriennes, dans "In/out" de Zoulikha Bouadellah ou montés en "Marionnette" par Buthayna Ali insistent sur la dépendance du corps de la femme orientale.

Une femme considérée uniquement dans corporéité avec le lit nuptial "Al hana" de Rana Salam avec un néon clinquant reproduisant le mot "halal" symbole de pureté de la chair humaine d'autant qu'il est vulgarisé par son apposition sur les boucheries.

La femme libre dans sa tête

Quand le corps caché est mis à nu dans des atours affriolants pour l'érotisme masculin, la tête restée symboliquement voilée.

Car la femme demeure libre de ses pensées, dernier rempart dans lequel le pouvoir masculin ne doit pas trouver à s'infiltrer.

 

Ainsi, dans le très iconoclaste "Great syrian nude" de Lamia Ziade dans lequel une femme voilée, aux tétons et sexe apparents qui fume à côté d'une représentation phallique de la mosquée ou le détournement humoristique des Trois grâces qui, sous le pinceau de Majida Khattari, deviennent "Les trois garces", proches de l'iconographie SM.

Une exposition intéressante donc pour le regard occidental.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Festival de l'Imaginaire

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=