Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eiffel
Bataclan  (Paris)  4 avril 2007

Après un nouvel album, Tandoori, sorti en janvier dernier, Eiffel est de retour à Paris ce soir. Le rendez-vous est donc pris au Bataclan, pour le 2ème concert parisien de la tournée Tandoori.

Le Bataclan est plein, de la fosse à l’étage, il ne reste plus beaucoup de place libre. Arrivé une fois de plus en retard, je découvre la fin du set de Sleepers, groupe bordelais et amis du groupe Eiffel.

C’est très énergique, un "gros son" … je regrette de ne pas en avoir vu plus… Leur concert est déjà fini…

Après trente minutes d’attente, Eiffel entre en scène.

Le groupe débarque le sourire aux lèvres et commence par "Shalom". Le son très "rock", la voix de Romain est forte. Tout s’annonce pour le mieux pour le reste du concert…

Eiffel enchaîne ensuite avec "Au néant", 1er single de l’album précédent (Le quart d’heure des ahuris). Le public est en forme, ça saute dans tous les sens. Les textes des chansons sont hurlés par le public.

On repart sur l’album Tandoori…Les voix d’Estelle et d’Hugo se marient magnifiquement avec celle de Romain lors des refrains de "Ma part d’ombre"…

Le nouveau single "Qu’ai-je donc à donner ?" permet de se reposer un peu avant d’attaquer l’excellent "Saoul" !

La désormais habituelle reprise de Bowie, "Modern Love", est commencée très lentement et seulement en guitare / voix.

Au milieu du titre, les autres instruments du groupe viennent s’ajouter et le reste du morceau est joué beaucoup plus rapidement.

Pour rester dans les grosses guitares et les rythmes rapides, Eiffel enchaîne avec "Ne Respire Pas".

On se calmera un peu avec "Loony Tunes for the moon" et "Dispersé" où le batteur Christophe viendra sur le devant de la scène pour jouer de la guitare. Suivront "Belle de jour"et "Inverse-moi".

Les coups frappés sur la batterie annoncent l’arrivée de "Bigger than the bigger" … Les guitares sont plus rappeuses, Romain scande le texte.

Lors d’un petit intermède au milieu du titre, le groupe placera "Le plus grand nombre" et un extrait du "Conditionnel de variété" de Léo Ferré.

Eiffel jouera ensuite la ballade "Les yeux fermés", permettant à Hugo de jouer de la contrebasse.

Après un déluge d’énergie, avec la sublime chanson "Tes Vanités", "Avec des si" et "Sombre", le groupe quitte une première fois la scène du Bataclan.

Quelques minutes d’applaudissements plus tard, Eiffel revient jouer "Rien n’est pour de vrai", le très rapide "Paris minuit". Estelle ira s’asseoir devant la batterie pour attaquer l’intro de "Tandoori". L’habituel "Hype" et sa pluie de confettis jetés par Romain finira ce rappel.

Face à la clameur du Bataclan, le groupe fera un dernier rappel avec "Une à une" et "Je ne voudrais pas crever".

 

Le groupe salue le public, rappelle la date du prochain concert à l’Olympia (le 19 novembre prochain) et donne rendez-vous au public au bar d’à côté.

Une fois de plus, un très bon concert, plein de puissance et d’énergie. Simple petite déception : la playlist était la même (jusqu’au rappel) que celle du concert donné à Lyon quelques jours plus tôt. Il y a aussi quelques titres que j’aurais bien aimé revoir en live… mais bon, ils ne peuvent tout de même pas jouer tout leur répertoire en une soirée !

De toute façon, je n’ai pas été déçu. J’ai du voir Eiffel une quinzaine de fois et je ne m’en lasse toujours pas…

Pour ceux qui auraient raté ce concert, Eiffel repassera par Paris le 19 novembre prochain à l’Olympia… soyez présents.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les yeux fermés de Eiffel
La chronique de l'album Live aux Eurockéennes de Belfort 6 juillet 2003 de Eiffel
La chronique de l'album Ma part d'ombre de Eiffel
La chronique de l'album Tandoori de Eiffel
La chronique de l'album Le Temps des Cerises et Gagnants / Perdants de Eiffel - Noir Désir
La chronique de l'album A Tout Moment de Eiffel
Eiffel parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Foule Monstre de Eiffel
La chronique de l'album Stupor Machine de Eiffel
Eiffel en concert à La Cigale (22 octobre 2003)
Eiffel en concert à La Maroquinerie (15 janvier 2007)
Eiffel en concert au Festival Class'Eurock 2007
Eiffel en concert à l'Olympia (19 novembre 2007 )
Eiffel en concert au Fil (jeudi 29 octobre 2009)
Eiffel en concert au Bataclan (mercredi 18 novembre 2009)
Eiffel en concert à Flèche d'or (lundi 14 décembre2009)
Eiffel en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Eiffel en concert au Centre Culturel Paul Baillart (jeudi 6 mai 2010)
Eiffel en concert au Festival Le Chant de Foire #15 (2010)
Eiffel en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 6 août 2010)
Eiffel en concert au Zénith (vendredi 15 octobre 2010)
Eiffel en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Eiffel (octobre 2003)
L'interview de Eiffel (8 décembre 2006)
L'interview de Eiffel (31 août 2009)
L'interview de Eiffel (vendredi 6 août 2010)
L'interview de Eiffel (mercredi 12 septembre 2012)
L'interview de Eiffel (mercredi 22 février 2019)

En savoir plus :

Le site officiel d'Eiffel

Crédits photos : Fabrice (Plus de photos sur Taste of Indie)


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-05-24 :
Quintet Bumbac - Miroirs
Maîtrise Notre-Dame de Paris - Notre-Dame, Cathédrale d'émotions
Gary Bartz & Maisha - Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions
Antoine Hénaut - Par défaut
Jean Daufresne & Mathilde Nguyen - Miroir
Isabel Sörling -  Mareld 
Larkin Poe - Self Made Man
Marie Oppert - Enchantée
Miro Shot - Interview
Eldad Zitrin - Three old Words

• Edition du 2020-05-17 :
Anne de Fornel - Jay Gottlieb - Cage Meets Satie
Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce - Love is everywhere
Les Enfants d'Icare - Hum-Ma
Sébastien Forrester - Spirals EP
Duñe & Crayon - Hundred Fifty Roses
Facteurs chevaux - Chante-nuit
Ezra Furman - Sex Education
Hermetic Delight - F.A. Cult
Pierre - 9 songs
Batist & the 73' - Interview
 

• Archives :
Match - Superficial please EP
TV Party - Dark Heart EP
InRed - Brute Art
The Eternal Youth - Nothing is never over
Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier - Soir Païen
Morgane Imbeaud - Interview
Philippe Cassard - Schubert, Sonates pour piano D.845 & D.850
Other Lives - For Their Love
Myriam Barbaux-Cohen - Enrique Granados : Oeuvres pour Piano
Cuareim Quartet & Natascha Rogers - Danzas
Benoit Bourgeois - Invisible
Bertrand Betsch - La traversée
Bambara - Stray
Miro Shot - Content
Batist and the 73' - Love Songs EP
Babx - Les Saisons Volatiles
Grand Palladium - Grand Palladium
Féloche - Féloche and the Mandolin' Orchestra
Maghreb K7 Club Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997 - Divers
Tristan Pfaff - Tableaux d'Enfance
The HeadShakers - The Headshakers
Foehn Trio - Highlines
Gaëtane Prouvost & Éliane Reyes - D'Indy - Dupuy : Sonates
Les Tit'Nassels - Le live des 20 ans
Fiona Apple - Fetch the Bolt Cutters
Fabien Martin - Interview
Listen in Bed - I LIke You (Mix #14)
Lazy Flow - Global Warming EP
Gemma & Pierre Rochefort - Les Autres single
Koki Nakano - Pre-choreographed
- les derniers albums (6056)
- les derniers articles (150)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1093)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=