Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mademoiselle K
Elysée Montmartre  (Paris)  12 juin 2007

L’Elysée Montmartre affiche complet ce soir pour le concert de Mademoiselle K. Et pas de séance de rattrapage possible pour les retardataires qui n’auraient pas pris leurs places car le Trabendo fait salle comble aussi demain soir pour le second concert de la demoiselle.

Le groupe Narrow Terrence assure la première partie, la formation de 4 musiciens multi-instrumentiste a de quoi étonner : les musiciens alternent au fil du concert les instruments.

Ce jeu de chaises musicales conduit l’un des deux violonistes du début de concert à prendre le relais du batteur-chanteur, qui passe à la guitare tandis que le guitariste prend possession d’un xylophone… etc….

Ces changements multiples donnent de la complexité et de la diversité aux instrumentations sans sacrifier à la cohérence musicale. Narrow Terrence déroule une pop presque lyrique où viennent se glisser de sauvages introspections sonores.

Déroutant et original. A découvrir !

La salle est dans l’obscurité complète quand Miss Katherine s’introduit à pas de velours sur la scène de L’Elysée Montmartre.

Quand les éclairages entrent en action, on la découvre filiforme et moulée dans un pantalon de cuir taille basse qui accentue la sensation qu’un félin a pris possession du lieu.

Comment qualifier la musique de Mademoiselle K ? Rock ? Assurément ! Mais pas du vieux rock "à la papa", Miss K a su moderniser le genre en y apportant sa touche et son style. Ainsi, entre deux morceaux survitaminés, elle s’agenouille sur la scène pour entamer une ballade aux airs de prière pop sous des spots tamisés de lumière bleue.

Mademoiselle K ne se laisse pas enfermer dans des cases, et elle n’a pas de complexes à naviguer entre gros son et mélodies subtiles. Idem sur le plan vocal, où elle déroule une gamme qui va du hurlement quasi animal au texte presque chuchoté sur des rythmiques de slam.

La demoiselle a de la répartie et quand, dans le public, un spectateur l’interpelle, la réponse fuse, drôle et à propos et, sans se démonter, elle improvise quelques phrases qui introduisent très naturellement le morceau suivant.

Mademoiselle K se livre totalement sur scène et la débauche d’énergie est complète. Le public  ne s’y trompe pas et pour la remercier lui manifeste bruyamment qu’il apprécie le show ! Pas de doute, on assiste ce soir à un grand concert !

A voir absolument !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ca me vexe de Mademoiselle K
Une 2ème chronique de l'album Ca me vexe de Mademoiselle K
La chronique de l'album Jamais la paix de Mademoiselle K
Mademoiselle K en concert à La Maroquinerie (28 septembre 2006)
Mademoiselle K en concert au Festival du Schmoul 2007
Mademoiselle K en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Mademoiselle K en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
Mademoiselle K en concert au Festival Musiques en Stock 2008
Mademoiselle K en concert au Festival Furia Sound 2008
Mademoiselle K en concert au Fil (7 novembre 2008)
Mademoiselle K en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)

En savoir plus :

Le site officiel de Mademoiselle K
Narrow Terrence sur MySpace

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-06-28 :
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico

• Edition du 2020-06-21 :
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
 

• Archives :
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Mcbaise - Raviolo EP
Fontiac - Oxurya EP
YN - Chants de force EP
Söng Söng - Polychrome sounds from the underground
Olivier Savaresse - Acapas
Dätcha Mandala - Hara
Raphaël Imbert, Johan Farjot & guests - Les 1001 Nuits du Jazz
Quinteto Respiro - Herencia
Sébastien Tellier - Domesticated
Listen in Bed - Lullaby (Mix #15)
Jo Wedin & Jean Felzine - Interview
Alexandre Herer - Nunataq
Minhsai - Introsessions EP
LANE - Pictures Of Century
Chouk Bwa & The Ångströmers - Vodou Alé
Quatuor Eclisses - Evocación
Moh! Kouyaté - Guinea Music All Stars
- les derniers albums (6101)
- les derniers articles (154)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=