Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pissed Jeans
Hope for men  (Sub Pop / PIAS)  juin 2007

L'Angleterre a eu ses Libertines, désormais les Etats Unis auront leurs Pissed Jeans.

Ces jeunes gens générateurs de nuisances sonores en tout genre sont en effet en passe de remettre au goût du jour le gros punk rock qui tâche (il suffit de voir le nom du groupe pour s'en convaincre) et qui fait éclater les tympans.

Batterie saccadée et répétitive, hurlements et guitares grinçantes, telle est la recette du groupe maintes fois approuvée et éprouvée par le passé.

Si, comme il se doit, la voix est amalgamée dans un déluge sonore et, en aucun cas, ne prend le dessus sur les instruments, il n'en demeure pas moins qu'elle devient néanmoins le fil rouge de l'album. Seul repère dans ce maelstrom sonore permettant de ne pas confondre les morceaux avec la bande son d'un film de série B traitant de l'apocalypse sur la planète Mars (au hasard).

A n'en pas douter, les Pissed jeans ont dû dégoter des vieux Birthday Party dans le grenier de leurs parents. On retrouve dans l'album cette même rage et cette tension dissimulées dans un mur du son. Et quand tombe le mur, sur "Scrapbooking", c'est pour laisser la voix de Matt Korvette se dévoiler et montrer ses tripes plus sûrement que si on lui avait ouvert le ventre avec un couteau.

Et lorsqu'il enchaîne sur "I ve still got you" et "Fantasy world", on se dit que l'on aurait eu bien tort de s'arrêter aux 2 premiers titres quasi insupportables de cet album.

Comme pour mieux passer inaperçu, l'album se termine comme il a commencé. Beaucoup de bruit qui, parfois, confine tout de même plus au métal dur à la Sepultura, comme sur "Caught licking leather" qui enlève un peu de la magie hypnotique de la rythmique répétitive et de la tension des titres précédents. Pourtant, ce n'est plus avec la même oreille que l'on écoute ces morceaux désormais, car nous sommes maintenant prévenus.

Ces écorchés vifs frappent fort, sans jeu de mots, et "My bed" qui ferme le disque le confirme. Longue complainte aux allures de comédie musicale déjantée dans laquelle le chanteur jette ses dernières forces et que n'aurait pas renié un Ian Curtis pour la débauche d'énergie ou Mick Patton pour avoir su aussi bien brouiller les pistes !

Pissed jeans ils font peur ! C'est ça qui est si bon...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album King Of Jeans de Pissed Jeans
La chronique de l'album Honeys de Pissed Jeans


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)

• Edition du 2020-02-09 :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot
 

• Archives :
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
- les derniers albums (5921)
- les derniers articles (144)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=