Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Cocoon - Bertrand Belin - Daphné - Tété - AaRON  (Paris)  20 juillet 2007

Aujourd’hui débute la quatrième édition du Festival Fnac Indétendances et pour la troisième année consécutive Froggy’s Delight est là pour couvrir l’événement.

Un gros programme est prévu pour cette première journée avec pas moins de cinq groupes à l’affiche : Cocoon, Bertrand Belin, Daphné, Tété et Aaron.

Un peu avant 17h, Olivier Bas prend la parole pour présenter comme chaque année le principe du festival : faire découvrir au public de Paris Plage de jeunes groupes (et d’autres plus connus) de la scène indépendante, chaque formation présente sur le festival présente par ailleurs un titre sur le CD Indétendances 2007 (édition spéciale été).

Le duo auvergnat Cocoon ouvre le festival 2007.

Le groupe a été lauréat du CDQF des inrockuptibles  et sélectionné aux découvertes du printemps de Bourges. Cocoon interprète  des morceaux aux sonorités de ballades Folk.

Une jolie façon de débuter le programme en se laissant porter par la douceur des mélodies…

C’est un plaisir de retrouver Bertand Belin pour continuer la soirée. Barbe de trois jours, chemise entre-ouverte et costard coloré constituent les atours de ce dandy parisien.

Je l’ai dernièrement écouté en solo lors de la première partie de Nosfell à l’Olympia, et j’ai mesuré à l’occasion d’intermèdes hilarants que le garçon a de l’humour et de la répartie. Ce soir, il se présente accompagné de 5 musiciens : 2 violons, clavier, basse, batterie. Bertrand officie pour sa part au chant et à la guitare.

Dans cette formation, la musique prend une  toute autre dimension et me permet d’apprécier la richesse des arrangements et les rythmiques bien charpentées. Les deux violons apportent une indispensable légèreté et de l’élégance aux mélodies. Dommage que le set soit si court.

A voir absolument dans cette configuration scénique !

Vers 19h, Daphné prend le relais. J’ai découvert cette chanteuse il y a deux ans lors du Festival Les femmes s’en mêlent au Café de la Danse et je me souviens qu’elle m’avait fait forte impression ! Entre temps, Carmin, son dernier album est sorti et a été salué par la critique.

Et un large public a écouté le tube  "Musicamor" issu de ce CD. Ca serait une grave erreur de résumer Daphné à ce titre, et je vous invite à réécouter L'émeraude, son premier album, qui recèle des petits trésors.

Sur scène on découvre une chanteuse entière qui interprète ses titres avec une rare conviction. C’est bouleversant de sensibilité !

A 20h, il n’y plus une place de libre  devant la scène d’Indétendances.

La soirée se poursuit avec un monsieur capable de remplir les plus grandes salles et c’est donc très à l’aise que Tété entame son concert devant ce public  nombreux.

Les premiers accords suffisent à lancer les pas de danse et la foule se met à onduler au rythme des mélodies folks. Je lève la tête pour découvrir que sur les quais des dizaines de personnes se sont massées contre les grilles qui surplombent la scène en dodelinant de la tête.

Sur le morceau "Fils de cham" les paroles se joignent au geste et c’est tout Paris Plage qui reprend le refrain en chœur. Festif !

Pour clôturer cette première journée de festival, je découvre pour la première fois sur scène AaRONn.  

Trio composé du chanteur Simon Buret, du pianiste et guitariste Olivier Coursier et de Maëva au violoncelle.

La musique d’AaRON a été médiatisée à l’occasion de la sortie du film "Je vais bien, ne t’en fais pas" (dans lequel Simon Buret était aussi acteur) : le titre "U-Turn (Lili)"  étant le thème principal de la BO.

En live, le groupe vaut vraiment le détour : Simon dégage une énergie énorme et l’accompagnement piano-violoncelle fait décoller les mélodies vers des sommets lyriques. Le public est fasciné et conquis.

Alors que la nuit tombe, c’est la fête aux pieds du pont de Sully. Visiblement heureux de jouer devant un public si nombreux, AaRON se livre sans retenue. L’enchaînement des titres se fait sans que la tension ne retombe. Pour l’avant dernier morceau, le groupe nous livre une magnifique reprise de "Bachelorette" de Björk.

A la fin du concert Simon, demande, comme faveur au public, de manifester sa joie alors que n’arrivant visiblement toujours pas à y croire il prend une photo pour immortaliser cet instant. A découvrir absolument !!!

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I hate birds de Cocoon
La chronique de l'album My friends all died in a plane crash de Cocoon
La chronique de l'album Cool Cocoon de The Spinto Band
Cocoon en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Cocoon en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)
Cocoon en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cocoon (15 avril 2008)
La chronique de l'album eponyme de Bertrand Belin
La chronique de l'album La perdue de Bertrand Belin
La chronique de l'album Hypernuit de Bertrand Belin
La chronique de l'album Cap Waller de Bertrand Belin
La chronique de l'album Persona de Bertrand Belin
Bertrand Belin en concert au Studio Acousti (Showcase) (15 février 2005)
Bertrand Belin en concert à l'Espace Jemmapes (17 mai 2006)
Bertrand Belin en concert à La Flèche d'Or (mardi 26 juillet 2012)
Bertrand Belin en concert à Colisée (7 mars 2013)
Bertrand Belin en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
L'interview de Bertrand Belin (samedi 9 mars 2019)
La chronique de l'album L'émeraude de Daphné
La chronique de l'album Carmin de Daphné
La chronique de l'album Treize chansons de Barbara de Daphné
La chronique de l'album Iris Extatis de Daphné
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Mythos 2005
Daphné en concert au Café de la Danse (30 avril 2005)
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Daphné en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi
La chronique de l'album La tête qui flotte de Melodium
La chronique de l'album Le coeur dans la tête de Ariane Moffatt
La chronique de l'album Tête de mule de Anaïs Kaël
La chronique de l'album Madones des yeux d’la tête
La chronique de l'album Nu là-bas de Tété
La chronique de l'album Panier sur la tête de Girafe et Bruno Girard
Tété en concert au Festival RocknSolex 2004
Tété en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Tété en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Tété en concert à Festival du Bout du Monde 2004 (dimanche)
La chronique de l'album Queens live in caskets de Aaron Stout
La chronique de l'album Cabaret Sauvage de AaRON - Liseaupiano
La chronique de l'album Dogs in Spirits de Anna Aaron
La chronique de l'album Neuro de Anna Aaron
La chronique de l'album Home de Kian Soltani & Aaron Pilsan
AaRON en concert à L'Aéronef (mardi 16 novembre 2010)
AaRON en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
AaRON en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
AaRON en concert au Café de la Danse (mercredi 5 décembre 2012)
AaRON en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17
AaRON en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
AaRON en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
AaRON en concert au Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - vendredi 14
AaRON en concert au Festival Rockomotives #26 (édition 2018) - Vendredi
L'interview de AaRON (6 mars 2007)
L'interview de Anna Aaron (26 janvier 2012)

En savoir plus :

Le site officiel de Cocoon
Bertrand Belin sur MySpace
Daphné sur MySpace
Le site officiel de Tété
Le site officiel de AaRON

Crédits photos : Laurent


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Bertrand Belin (5 octobre 2010)
Bertrand Belin (1 octobre 2009)
Erik Truffaz Quartet et Anna Aaron (27 septembre 2012)
Anna Aaron (25 janvier 2012)


# 12 mai 2019 : Une liste de plus

A l'approche des élections européennes et ses innombrables listes qui ne présagent pas d'un bel avenir, on rajoute la nôtre, celle de la sélection culturelle de la semaine histoire de se changer les idées et se donner tout le plaisir que l'on mérite bien avec de la musique, des spectacles, des films, des livres et même des zombies à dégommer.

Du côté de la musique :

"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'un premier titre live, "Chasse Spleen"
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara
et toujours :
"Foreign lines" de Erevan Tusk
"Seeing other people" de Foxygen
"2029" de Gontard!
"Chopin concertos for piano & string" de David Lively, Quatuor Cambini Paris et Thomas de Pierrefeu
"La poison" de La Poison
"Wasalala" de Madalitso Band
"Children of the slump" de Marble Arch
"Cesar Franck : Piano works quintet" de Michel Dalberto & Novus Quartet
"High strung" de Pamplemousse
"Live bullet song" de Tchewsky & Wood

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un ennemi du peuple" au Théâtre national de l'Odéon
"Vues Lumière" au Théâtre de la Colline
"Fauves" au Théâtre de la Colline
"La Victoire en chantant" au Théâtre 13/Jardin
"Délivrés de famille" au Théâtre Le Funambule
"Deux femmes pour un fantôme" à l'Aktéon Théâtre
"Mon coeur pour un sonnet" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Cabaret de Poussière fait le Zèbre" au Zèbre
Festival des Enfants de Molière à Dieppe
les reprises :
"Tout semblait immobile" au Théâtre de la Bastille
"Providence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aux Délices" au Lavoir Moderne Parisien
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma avec :

"Versus" de François Valla
Oldies but Goodies avec :
la version restaurée de "Les Lois de l'hospitalité" de Buster Keaton et Jack Blysrone
"Drôles de cigognes !" de Hermina Tyrlova
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors
et toujours :
"La bombe humaine" de Olivier Barruel
"La nuit ne dure pas" de Jules Gassot
"Le cri des corbeaux" de Matthieu Parcaroli
"Le jour de ma mort" de Jacques Expert
"Les feux" de Shohei Ooka
"Ombres sur la Tamise" de Michael Ondaatje
"Vraie folie" de Linwood Barclay

Froggeek's Delight :

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=