Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Master Classes de Jean-Laurent Cochet
Théâtre Pépinière-Opéra  (Paris)  12 novembre 2007

Lundi 12 novembre 2007. Le Théâtre de la Pépinière-Opéra ne fait pas relâche et le public est venu nombreux pour suivre ce cours public d'interprétation dramatique dispensé par Jean-Laurent Cochet.

La 3ème Master Classe de ce dernier trimestre de l'année 2007 qui sera plus que jamais extrêmement studieux.

En effet, après un salut enjoué, se réjouissant une fois encore, d'orchestrer ces deux heures qu'il qualifie de "magiques", si le Maître commence par trois petites histoires, histoires qui lui sont toujours réclamées par le public avide d'anecdotes et de bons mots qui furent ceux des grands du théâtre qui avaient de l'esprit, le cours se déroulera de façon dense dans un silence total, au point d'entendre un téléphone portable vibrer, et allant crescendo dans la difficulté.

Le cours commence par l'exercice de la fable de La Fontaine, en l'occurrence "Le rat et l'éléphant", présenté par deux nouveaux élèves qui n'ont qu'un mois de cours. Il donne l'occasion à Jean-Laurent Cochet, outre de rappeler, en citant quelques lignes extraites de "Chantecler" d'Edmond Rostand , ce qu'est l'attitude du comédien, de consacrer de longs développements à un travail de base pour l'apprentissage du métier de comédien, mêlant théorie et pratique, illustré par une élève plus aguerrie, pour expliciter en détail le sens, la portée et l'importance de la respiration, du souffle et de l'inspir qui est une technique dont la maîtrise est fondamentale et indispensable.

Les deux exercices suivants, une poésie de Jacques Prévert, le célèbre "Pour faire le portrait d'un oiseau", et la scène dite "la scène des mois" de "Amphitryon" de Molière complètent cet enseignement en ce qu'ils comportent des difficultés majeures d'interprétation, respectivement par le style de l'auteur pour le premier et la beauté des vers libres du second utilisés pour dire des choses ordinaires.

Comme à l'accoutumée, Jean-Laurent Cochet décortique le texte et joint, si l'on peut dire, le geste à la parole pour montrer par l'exemple le ton juste. C'est comme toujours un régal de le voir ainsi, au déhotté, s'emparer des personnages et, comme par magie, nous y revoilà, les matérialiser, sur scène devant les yeux esbaudis des spectateurs.

La dernière partie du cours se trouve placée sous le signe d'auteurs moins "classiques" avec des élèves qui présentent les suivants : "Le tueur" de Matz, jeune auteur français de bandes dessinées, "La partie de billard" tiré des "Contes du lundi" d'Alphonse Daudet et "L'éloge de la fatigue" de Robert Lamoureux auquel Jean-Laurent Cochet rend hommage, tant à l'écriture qu'à l'homme.

Et rendez-vous très vite... le 26 novembre 2007, même lieu, même heure !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "Aux deux colombes"
La chronique de la Master Classe du 29 octobre 2007
La chronique de la Master Classe du 1er octobre 2007
L'entretien d'octobre 2007 avec Jean-Laurent Cochet
L'interview de Jean-Laurent Cochet en juillet 2007
L'entretien de juin 2007 avec Jean-Laurent Cochet
L'entretien de mai 2007 avec Jean-Laurent Cochet
L'entretien de mars 2007 (2) avec Jean-Laurent Cochet
L'entretien de mars 2007 (1) avec Jean-Laurent Cochet
L'entretien de février 2007 avec Jean-Laurent Cochet
La chronique de la Master Classe Arc en Ciel n°3 de mai 2007
La chronique de la Master Classe Arc en Ciel n°2 de mai 2007
La chronique de la Master Classe Arc en Ciel n°1 de mai 2007
La chronique de la Master Classe d'avril 2007 : Théâtre, je t'adore
La chronique de la Master Classe de mars 2007 : Hugo
La chronique de La Master Classe de mars 2007 : Musset
La chronique de La Master Classe de février2007 : Marivaux

En savoir plus :

Le site officiel de Jean-Laurent Cochet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-26 :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
 

• Archives :
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6899)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=