Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Têtes Raides
La Maroquinerie  (Paris)  26 novembre 2007

A une semaine de la sortie de leur nouvel album, Banco, les Têtes Raides organisent ce soir un concert pour la presse au restaurant de la Maroquinerie.

19h, la salle n’est pas encore pleine mais Grégoire et Christian Olivier sont déjà là, un verre à la main, pour accueillir les premiers arrivants. Ne voulant pas être en reste, je file au bar me commander un demi et profite qu’il n’y ait pas encore trop de monde pour m’asseoir à une table avec vue dégagée sur la scène.

Une heure plus tard, quand le concert commence, la salle est bondée.

Aux premiers accords, les discussions s’arrêtent et la voix de Christian Olivier prend possession des lieux.

Entrainantes, les instrumentations des nouveaux morceaux nous transportent loin de ce lundi pluvieux de novembre.

Côté textes, on est servi : un brin nostalgique et critique sur "Tam-Tam", Christian Olivier se fait acerbe et politiquement engagé sur "Expulsez-moi" qui sous la forme d’une ballade rythmé par les cuivres et des mélodies orientales dépeint toute l’absurdité de la politique d’immigration actuelle. On ferme les yeux et on imagine un monde différent.

Les titres s’enchaînent devant une salle qui prend visiblement beaucoup de plaisir à découvrir les morceaux de ce nouvel album.

Alors, la musique s’arrête, et Christian Olivier sort de sa poche un petit livret ; une mélodie démarre et le chanteur des Têtes Raides se met à lire le texte qu’il tend devant ses yeux.

Déstabilisant au premier abord, il s’agit en fait du morceau "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier".

L’accompagnement musical est aussi léger que le texte est prenant : découvert en 1981, ce texte est d’une certaine manière le testament philosophique que Stig Dagerman a écrit quelque temps avant de se donner la mort…

Certain, pourront trouver l’exercice périlleux ; pour ma part, j’adore ! Hypnotisé par les mots au début du morceau, je me laisse rapidement emporté par la mélodie ininterrompue. Puis phrases et notes se mêlent et me transportent dans une transe sonore et verbale… Superbe !

Le concert se termine un peu après 21h. Je me sens bien ! Merci !

Un dernier conseil, filez acheter l’album des Têtes Raides lundi et allez les voir dès que vous pourrez en concert, ça vous regonflera à bloc !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fragile des têtes raides
La chronique de l'album Banco des Têtes Raides
La chronique de l'album Corps de mots de Têtes raides
La chronique de l'album Les Terriens de Têtes Raides
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes Raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes Raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes Raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes Raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes Raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
La conférence de presse des Têtes Raides (9 juillet 2005)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)

Christian Olivier en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Christian Olivier en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes Raides
Le Myspace de Têtes Raides
Le Facebook de Têtes Raides

Crédits photos : Laurent


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)

• Edition du 2020-07-26 :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
 

• Archives :
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=