Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Beaucoup de bruit pour rien
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  janvier 2008

Comédie de Shakespeare, adaptation et mise en scène de Sylvain Ledda, avec Sacha Petronijevic, Laurence Hétier, Pascal Guignard, Alexia Papineschi, Yves Jouffroy, Isabel de Francesco, Jean Tom, Mathieu Desender, Anabel Gransange, Yannick Bautista, Jean Haas, Hervé Colombel, Diane de Segonzac et Vania Fernandez.

"Beaucoup de bruit pour rien", tragi-comédie étiquetée "comédie romantique", recèle un quasi condensé de l’œuvre de Shakespeare, en ce qu’elle constitue un habile patchwork de ses thèmes récurrents, qu’il développe de manière plus unitaire dans ses autres opus.

Les passions humaines, l’amour, bien sûr, sous toutes ses formes avec des couples en miroir, l’amour romantique presque convenu et l’amour vivant, l’orgueil et la jalousie mais aussi, l’amitié aussi bien masculine que féminine, avec, en mouche du coche, la rumeur sur fond de propension générale à la mystification.

Revenant de campagne, le prince d’Aragon, doté d’un demi-frère ombrageux, prend ses quartiers, avec deux de ses frères d’armes, un amant idéal et un célibataire misogyne, chez le gouverneur de Messine pourvue d’une fille, adorable ingénue, et d’une nièce, sœur de plume de la Catarina de "La mégère apprivoisée".

Prologue propice aux marivaudages, mascarades et mystifications dont les fils, aiguisés comme des rasoirs, se croisent toujours dangereusement. Le rideau peut se lever sous les auspices des nobles figures représentant l’autorité patriarcale, privée et publique, souvent peu clairvoyantes (Yves Jouffroy parfait père dépassé par les événements et Isabel de Francesco, remarquable en pour prince androgyne qui se pique d’entremise).

Pendant que les jeunes amants de conte de fées roucoulent (Pascal Guignard, prince charmant idéal qui après la guerre recherche des plaisirs douillets et délicats, et Alexia Papineschi, délicieuse ingénue au visage de poupée de porcelaine), les beaux caractères s’affrontent en une magnifique joute amoureuse (Laurence Hétier qui incarne sous l’apparence de pucelle rétive et androphobe, sœur de plume de la Catarina de "La mégère apprivoisée", une jeune femme étonnamment moderne et Sacha Petronijevic un éblouissant et railleur qui se déclare "le bourreau déclaré du beau sexe" et qui va trouver son maître). Pendant ce temps, le jaloux complote. Jean Tom excelle dans le rôle du bâtard envieux et méchant, pâle hybride de Iago, Richard III et Tartuffe, qui va semer un climat délétère.

Et ce sera de l’intervention inopinée de deux personnages, à la fois farcesques et beckettiens, Diane de Segonzac et Sylvain Ledda, truculents watchmen, que dépendra le dénouement heureux. Le fléau de la balance penche alors vers la comédie et tout finit au son des flûtes nuptiales.

Sylvain Ledda signe avec réussite l’adaptation et la mise en scène de cette comédie d’intrigues qui repose sur la justesse et la subtilité de l’interprétation des comédiens qu’il a réuni au sein d’une distribution judicieuse et harmonieuse.

En effet, il a su traiter de manière intelligente et suffisamment ambigue cette œuvre pour laisser entière la magie du théâtre, et illustrer la frontière ténue entre la comédie et le drame tout en laissant affleurer le divertissement.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=