Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léon Rousseau - Neva Dinova - Chris Garneau
Ni vus Ni Connus  (divers)  mai 2008

Ce ni vus ni connus printaniers fait dans l'artisanat et le travail d'orfèvre. Les 3 artistes présentés ayant pour point commun la faculté de procurer à l'auditeur une somme d'émotions peu commune et le grand avantage de réussir ce tour de force sans les artifices de production actuelle. De la musique humaine, à fleur de peau faite à grand coup de "do it yourself",c'est à découvrir et c'est tout de suite.

Chris Garneau Music For Tourists (Fargo, février 2008)

Une voix qui semble flotter sur un nuage, presque androgyne, une musique dépouillée laissant la part belle au piano et aux cordes gracieusement et parcimonieusement déposées sur des partitions que l'on imagine d'un blanc immaculé, à peine tachées des points noirs à perte de vue.

Une musique délicate, une invitation à la détente, tout en douceur, et à la contemplation.

Les mélodies s'imposent naturellement comme si elles étaient en nous depuis toujours, immatérielles et palpables à la fois. Palpables par les émotions qu'elles procurent, à fleur de peau, comme celles de Eliott Smith dont Chris Garneau est un admirateur, ou encore de Alban Dereyer dont l'album Underneath the Myrtle shade offre des sensations similaires.

Music for tourists s'intitule l'album. Des touristes que l'on imagine faire un voyage au paradis, avec Chris Garneau comme tour operator. Cet album est à écouter de toute urgence.

Neva dinova You may already be dreaming (Saddle Creeks/ Pias, avril 2008)

Si Neva Dinova a mis 10 ans à sortir son premier album, en 2002, c'est à un rythme de 1 tous les 3 ans que le groupe effectue désormais ses livraisons. C'est ainsi le troisième qui sort ces jours ci. Le premier sur le label Saddle Creek offrant, grâce à la distribution française de Pias, peut être plus de visibilité que les deux précédents.

You may already be dreaming est une suite de ballades, parfois très américaines, comme "Squirrels", et parfois plus pop comme "Supercomputer", sorte de tube bubblegum et mélancolique ou "Tryptophan" lorgnant du côté du maniérisme vocal de Coldplay.

Mélange des genres assez surprenant qui pourrait faire passer ce disque à la trappe par une écoute trop rapide, notamment parce que "Love from below", qui ouvre l'album pourrait laisser croire à un album dépressif, sans mélodie, flirtant d'un peu trop près avec la country.

Il n'en est rien et Neva Dinova, piloté par Jake Bellows et Heath Koontz, intimes de Conor Oberst avec qui ils ont d'ailleurs collaborer le temps d'un EP, sait jouer avec les émotions, des mots et de la musique, altermant les guitares électrique comme sur "Someone's trippin'" et les chœurs très "américana" sur "Funeral Home".

Du travail d'orfèvre toujours sur le fil entre songwriting et pop … mais ca marche rudement bien.

Leon Rousseau Nonbreakable stereo (Chuck's records, décembre 2007)

Orfèvre et artisan aussi ce Léon Rousseau. Il ne vient pas, comme les deux précédents de l'autre côté de l'atlantique mais pourtant sa musique en est tout autant imprégnée.
Si son précédent album solo, Old School, lorgnait pas mal du côté de la pop anglaise des Beatles, c'est en effet d'avantage vers les amériques que se tourne Rousseau sur ce Nonbreakable Stereo, sorti trop confidentiellement sur le petit label Chuck's Records.

Toujours fasciné par le vintage et les vieilleries, Léon Rousseau s'en donne à cœur joie sur cet album. Nous sommes plongés dans un disque aux réminiscences country folk et rock hors d'âge. Rousseau mêlant savamment modernité des compositions et sonorités … old school.

Entre banjo et guitares électriques, entre ballades folk et brûlots rock, Nonbreakable Stereo est un modèle d'éclectisme et de "do it yourself". Pas de contrainte, pas de musicien, Rousseau fait tout tout seul, et il le fait bien.

Plus qu'un album de country rock, Rousseau rend hommage à ses héros, pour preuve, cette phrase à l'intérieur du livret : "May Robert Zimmerman live forever". Tout est dit.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Old school de Léon Rousseau
La chronique de l'album El Radio de Chris Garneau
Chris Garneau en concert à La Maroquinerie (11 septembre 2007)
Chris Garneau en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
L'interview de Chris Garneau (29 juillet 2009)

En savoir plus :
Leon Rousseau sur Myspace
Neva Dinova sur Myspace
Chris Garneau sur Myspace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Chris Garneau (29 juillet 2009)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=