Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Revolver - Vincent Vincent and the Villains - The Kooks
EMI  (Paris)  6 mai 2008

Devant chez EMI, ce soir là, une queue longue, très longue queue qui suit le trottoir. Les Kooks, dernier phénomène brit-pop, est en concert ce soir là. Nous avons été témoins, et vous rapportons fidèlement cette expérience.

Deux autres groupes étaient présents.

Le premier répondant au nom de Revolver fait de la musique bien loin de ce que son nom peut évoquer. En effet, Revolver, c’est une formation de trois musiciens, deux guitaristes et un violoncelliste.

Déjà, la présence de cet instrument annonce une volonté claire de vouloir surprendre. Pendant une demi-heure, nous avons été bercés par leurs chansons polyphoniques, bien sympathiques.

Cependant, le public est en attente des Kooks, c’est clair. Difficile d’assurer une première partie dans ces conditions.

Viennent ensuite l ’excellent Vincent Vincent and the Villains. Apparaissent sur scène de grandes et minces silhouettes, toutes habillées de noir, avec veston ou chemise brodés de motifs texans blancs. Un genre vestimentaire rockabilly mis au goût du jour. Première chanson, "Cinema", et tout de suite, on est surpris par le son fifties et le chant torturé de Vincent Vincent. Une ambiance à la Tarantino, réussissant à nous faire revenir quelques décennies en avant, à l’époque de Happy Days.

Mais Vincent Vincent n’est pas aussi cool que Fonzie : ses mimiques torturées, son attitude de poseur, la force de son chant en font un leader charismatique. Le groupe finira sur "End of the night", qui fait penser à "Wicked game" de Chris Isaak. Ce groupe, c’est du sexy, du rock’n roll, un univers très particulier, à la Quentin Tarantino et Bill Plimpton (si vous ne connaissez pas Plimpton, courez taper de vos petits doigts graciles l’URL suivante : http://www.plymptoons.com/gallery/gallery.html). J’ai couru acheter leur album dès le lendemain : Gospel Bombs. Peut être aura-t-il sa chronique au sein de froggy’s delight !

Après une coupure de presque trois quarts d’heure, le temps que les ingés son finissent les installations, enfin les Kooks arrivent sous les hurlements stridents de groupies, provoquant un mouvement de foule.

C’est Luke Pritchard qui provoque ce rush. Jeune chanteur de 22 ans, il occupe la scène et en fait son territoire très rapidement, accompagné de ses acolytes. La ressemblance physique avec Jim Morrison m’a semblé frappante…. Le professionnalisme de ces jeunes artistes aussi.

Le concert a été bien rôdé, nous faisant vibrer sur des pépites brit-pop comme "Ooh la", et "Do you wanna", que le public chantait en chœur avec Pritchard qui n’hésitait pas à se pencher et tendre sa main au public hystérique.

Certains morceaux sonnant Beatles comme "Mr Maker", quelques ballades "I want you" et "One last time", le tout accompagné de l’attitude qu’il faut face à un public composé de groupies hystériques et de garçons à galurin, inspirés par Pete Doherty : Pritchard semble hanté par sa musique, essaye de casser sa guitare sur scène, une proximité et un dialogue permanent avec le public, ceci parfois au grand dam de la sécurité…

Bref, un concert bien sympa, de la musique pop entraînante, un vrai charisme sur scène. Les Kooks, un groupe à écouter et à suivre !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Inside in, inside out de The Kooks
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
The Kooks en concert à La Maroquinerie (15 décembre 2005)
The Kooks en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
The Kooks en concert au Festival Les Inrocks 2006
The Kooks en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
The Kooks en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
The Kooks en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
The Kooks en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
The Kooks en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
The Kooks en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - samedi 1er novembre
La chronique de l'album Pop de Chambre (EP) de Revolver
La chronique de l'album Music For A While de Revolver
La chronique de l'album Julien Bouchard - Kissamilé - Manuel Etienne - Hoboken Division - Orwell - The Wise Dude’ de Pop à Noël
Revolver en concert au Bataclan (31 octobre 2008)
Revolver en concert au Festival GéNéRiQ 2009
Revolver en concert au Grand Mix (dimanche 14 mars 2010)
Revolver en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Revolver en concert à Main Square Festival 2012 - Samedi
Revolver en concert au Fil (mercredi 7 novembre 2012)
L'interview de Revolver (14 mai 2009)
L'interview de Revolver (15 avril 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Tindersticks
Le Myspace de Tindersticks

Crédits Photos : Stéphane Kuo


Sabine         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 26 janvier 2020 : Les rois des galettes
- 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard
- 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's
- 5 janvier 2020 : 360 jours avant 2021
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=