Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sophia
Le Pop In  (Paris)  25 novembre 2003

Groupe culte par excellence, la légende de GODMACHINE s’est construite autant sur leur musique, sur leurs concerts que sur le drame qui a entraîné la dissolution du groupe (le décès brutal du bassiste Jimmy Fernandez en 1994 ). Depuis, le guitariste et chanteur, Robin Proper Sheppard, a fondé SOPHIA, devenu également culte notamment en Belgique et en Allemagne où le groupe est un habitué de tous les grands festivals (Dour, Cactus, Nandrin, etc.).

En France, le parcours du groupe a été plus confidentiel. Je n’avais pas eu d’informations depuis au moins deux ans même si j’avais vu le cd nommé De Nachten faisant référence au concert enregistré lors du très bon festival annuel belge d’Anvers. Quelle n’est pas ma surprise quand j’apprends qu’ils passent gratuitement au Pop’in, très bon pub (pratiquant des prix démocratiques si on est modeste dans ses choix) qui a une petite salle de concert. Au début, j’ai du mal à y croire, je demande confirmation et puis, oui, oui c’est bien ça.

Il y a du monde qui attend devant l’escalier qui mène à la salle du Pop’in pour le retour à Paris de SOPHIA ( leur dernier concert en France date de 1998 !), surtout des belges et – à ma grande surprise - des allemands. L’accès à la salle du fond est carrément bloqué ! Robin Sheppard qui se pointe vers 21 heures a un peu de mal à se frayer un chemin pour accéder à la salle et au passage, il salue quelques amis (belges). Tout le monde descend avec lui mais Robin nous demande de remonter : c’est seulement le soundcheck.

Une demi heure plus tard, nous pouvons enfin accéder à la salle ; dans le même temps que Robin est remonté… Quand il monte sur scène et se saisit de sa guitare, il est accompagné de Will (que je n’avais vu) qui joue du clavier.

Je n’avais jamais entendu SOPHIA en électroacoustique ni ne l’avais jamais vu d’aussi près mais j’ai été fasciné. Il commence par deux titres que je connaissais dont "if only" dont la version intense me frappe plus que d’habitude. Le public est recueilli et respectueux : c’est très rare de pouvoir assister à un tel concert dans d’aussi bonnes conditions. Robin en a conscience et veut préserver cette atmosphère : il demande plusieurs fois au public de prêter attention à tel ou tel morceau, telle sonorité, etc.

Même si le lieu est petit, les circonstances sont uniques et la prestation atteint des sommets. Ensuite ils jouent plusieurs titres de leur nouvel album qui sort en janvier 2004. Je me rappelle surtout d’un titre que Robin a présenté comme "Fool" qui m’a particulièrement intéressé.

Robin est impressionnant, très charismatique : il inspire le respect même s’il a une figure de playboy. Assez grand, il a les genoux légèrement pliés quand il joue et courbe légèrement les épaules quand il chante ; il a pratiquement toujours les yeux clos. Pendant ce temps, Will est courbé sur son clavier, attentif à Robin, fumant de temps en temps une cigarette. Pour, Robin c’est de la Heineken.

La musique crée une atmosphère où s’installe une impression de fatalité de laquelle on parvient néanmoins à se soustraire : l’espoir est permis. Le dernier morceau (que je ne connaissais pas pauvre de moi !), dont la répétitivité de la musique et des paroles contraste avec le sens des mots (ça me fait penser à Lovecraft), est encore dans mon esprit :
Come to the sea my darling
Come to the sea my love
Follow me my angel
From the darkness of our world

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album People are like seasons de Sophia
Sophia parmi une sélection de singles (mars 2013)
L'interview de Sophia (Décembre 2003)


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=