Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Manu Chao - La Phaze
Le Zénith  (Dijon)  18 juin 2008

Une prestation de Manu Chao commence sur le parking de la salle du concert, déjà complet depuis des semaines. La venue du remuant barde multinational était attendue par toute la Bourgogne et ses alentours au vue des numéros des plaques minéralogiques croisées sur le parking.

On retrouve ainsi de nombreuses camionnettes avec musique reggae à fond diffusant quelques effluves de plantes canabiques et visiteurs lointains qui mangent tranquillement leur sandwich jusqu'à l'heure fatidique.

La première partie fut tenue par le très énergique groupe nantais La Phaze, mené par un chanteur n'ayant d'autres envies que de sauter dans tous les sens au rythme de ses propres textes très engagés et parfois proche de la révolte. Après une dizaine de chanson, l'ambiance de la salle se prépare doucement à l'arrivée sur la scène de la star attendue.

 

Sans aucune introduction préalable, c'est sur un de ses titres lancé en fond que le groupe de Manu Chao, Radio Bamba entre sur scène. Puis c'est au tour du petit polyglotte français de se montrer dans une ambiance incroyable où la fosse de la salle ressemble à une marée de bras levés.

Sous des guirlandes dignes d'un bal de campagne, le groupe prend sa place directement en enchaînant des titres aux accents rock, ska, reaggae dont seul Manu Chao a le secret, laissant la foule se démener et se lâcher jusqu'à voir certaines jeunes filles évacuées par les secouristes.

Puis après ces titres très dansants, il s'attaque aux tubes qui ont fait que ses trois albums studios se sont vendus à des millions d'exemplaires à travers le monde. Le public profite de la qualité scénique du groupe, dont le guitariste en short maîtrise totalement son objet.

Pour agrémenter certaines chansons, Manu Chao ajoute à son discours alter-mondialiste quelques phrases définissant George W. Bush de plus grand terroriste de la planète ou encore rappelant la signature le matin-même d'une loi européenne (sur l'immigration) laissant l'ensemble de l'audience réagir à vive voix.

 

Si l'ambiance sur l'ensemble du concert montre la popularité de Manu Chao en France, il faut garder en tête que sa musique possède avant tout le goût de la fête et du partage laissant de côté l'hétérogénéité des titres chantés.

Le concert reste une expérience humaine de partage de la fête, Manu Chao réussissant ici totalement sa démonstration.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Manu Chao parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album La Radiolina de Manu Chao
Manu Chao en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (jeudi 23 août 2012)
Manu Chao en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
La Phaze dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Psalms and Revolution de La Phaze
La Phaze en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
La Phaze en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
La Phaze en concert au Festival Musiques en Stock 2008
La Phaze en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi

En savoir plus :
Le site officiel de Manu Chao
Le site officiel de La Phaze

Crédits Photos : Vanessa Bureau(retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Juldes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
PHÔS (Catherine Watine & Intratextures) - A l'oblique
Djen Ka - Ils se mélangent
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Liszt : O Lieb !
My Favorite Horses - Funkhauser EP
Da Silva - Au revoir chagrin
Pulcinella - Ça
Samy Thiébault - Symphonic Tales
Frustration - So cold streams
Roseaux - Roseaux II
Joséphine Blanc - Interview
Oiseaux-Tempête - Jessica Moss - Grand Mix
Magon - Out in the dark
Melatonin - Departures EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=