Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Keys
Attack & Release  (V2 / Coop Music)  avril 2008

Pendant longtemps, les Black Keys ont eu l'image du revival rock'n'roll crasseux, quasi puant, qui faisait transpirer plus d'un rocker sous sa veste cuir avec des riffs ravageurs et une batterie sauvagement martelée. Mais avec ce Attack And Release, cette image risque bien de changer.

Composé initialement pour Ike Turner, disparu avant la fin du projet, ce disque est né de la collaboration du duo américain avec le producteur renommé Danger Mouse, moitié de Gnarls Barkley, ayant déjà fait parler de lui par l'affaire du Grey Album (mashup du White Album des Beatles et du Black Album de Jay-Z qui lui aura valu des millions de téléchargement mais aussi de nombreux ennuis judiciaires avec EMI, détentrice des droits du White Album), puis par son talent de production sur Demon Days de Gorillaz ou encore sur l'album de The Good, The Bad and The Queen.

Une nouvelle page s'est donc tournée pour les Black Keys, pour qui il aura fallu attendre cinq albums pour tenter l'expérience du studio, alors que les précédents opus avaient tous été conçus entre la cave et la cuisine. "So He Won't Break", premier avant-goût de cet album, avait poussé à croire que cet album serait l'un des meilleurs Black Keys ; mélodique et captivant. Suite à l'écoute de ce nouvel opus, il est évident que cet album est un grand cru, mais qui risque d'en surprendre, voire décevoir, plus d'un.

Malgré quelques titres en demi-teinte (un "Thing Ain't Like They Used To Be" mou et un "Oceans & Streams" lassant), Dan Auerbach et Patrick Carney montrent qu'ils sont toujours aussi à l'aise avec l'exercice du rock vif et tranchant. "I Got Mine", "Strange Times", "Remember When (Side B)", "Same Old Thing", morceaux aux rythmes endiablés créent même un contraste avec "Psychotic Girl" ou encore "All You Ever Wanted", titres plus lents mais tout aussi efficaces.

Bien que la touche Danger Mouse soit indéniable (son brut, effets de compressions évoquant les années 60), la frappe Black Keys reste bien présente. Le duo américain n'a donc pas entièrement vendu son âme au producteur. Dans la digne lignée de morceaux comme "Your Touch", issu de l'album The Magic Potion, alors dernier en date, cet album devrait ravir les amateurs de riffs tueurs et de fûts massacrés.

Sans doute plus accessible que les précédents, Attack And Release est un disque frais, spontané et talentueux, qui prouve que les Black Keys sont bien plus qu'un petit groupe de blues-rock qui ne jure que par le passé. Une évidence quand le groupe de blues évoque plus souvent le Black Devil Disco Club que Junior Kimbrough dans ses récentes interviews.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Brothers de The Black Keys
La chronique de l'album Turn Blue de The Black Keys
The Black Keys en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004)
The Black Keys en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004) - 2ème
The Black Keys en concert au Trabendo (5 octobre 2006)
The Black Keys en concert au Zénith (mercredi 25 janvier 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de The Black Keys
Le Myspace de The Black Keys


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=