Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Musiques en Stock 2008
Victori4 - Les Hyènes - La Phaze - Zenzile  (Cluses, Place des Allobroges)  Jeudi 03 juillet 2008

L'an passé, l'organisation de Musiques en Stock avait invité l'équipe de Froggy Delight à venir découvrir le Festival Musiques en Stock : un festival de 4 jours au coeur des montagnes, en plein centre de Cluses. Un festival où gratuité et convivialité riment avec qualité et créativité. Au programme ce soir, du dub et du rock : les Lauréats du Tremplin dont la finale s'est déroulée la veille, le 2 juillet, Victori4, Les Hyènes, La Phaze et Zenzile.

Le festival commence avec un léger retard de 30 minutes, sous le regard d'une cinquantaine de courageux spectateurs armés de parapluies et de ponchos. Un festival qui ne sera point boueux (pour une fois), environnement citadin oblige.

Victori4 (prononcer Victoria) a le privilège d'ouvrir la Grande Scène après avoir conquis le Réservoir la veille, tremplin pour la scène régionale et en Suisse (thème pop-rock pour 2008).

Arrivée au milieu du set (la faute aux bouchons genevois), je découvre le groupe sans grand enthousiasme, ayant l'impression d'écouter une formation sans personnalité distincte, rien ne me marque vraiment.

Peut-être un manque d'attention de ma part, occupée à trouver mes marques et à slalomer entre les gouttes de pluie, peut-être une certaine retenue de la part des artistes, pas encore habitués à des scènes d'une telle envergure...

Quoi qu'il en soit leur public est déjà là, essentiellement jeune et féminin d'après ce que je peux entendre, et que le charme du jeune chanteur ne laisse pas de marbre.

En rentrant, un petit passage sur leur MySpace pour en apprendre davantage sur eux me surprend très agréablement : un rock affirmé, sensible, doux et planant à la fois. Je vous invite vivement à leur prêter une oreille attentive, voire deux. Ai-je bien vu le même groupe sur scène ? Affaire à suivre !

Le public ne peut pas s'ennuyer pendant le changement de plateau, puisque le groupe déambulatoire Tribal Percussions prend le relais : musique afro-brésilienne, pour percussions et déhanchements endiablés. Impossible de rester immobile dans de telles circonstances ! Un peu de soleil musical qui en arriverait presque à faire oublier les gouttes ! L'autre animation est assurée par Le Réveil des Vilains. Des énormes boites cubiques et colorées, surmontées de têtes en forme d'oeuf aux expressions naïves. Des jouets géants sur pattes qui cherchent désespérément compagnie... Quand ils l'ont trouvée, ils se posent au sol, pour laisser jaillir des personnages mi-bouffons, mi-...vilains, comme des petits diables. Un esprit un peu Tim Burton pour un mélange affreux-comico-moche. Eclats de rire garantis !

Après cet intermède, on enchaîne sur Les Hyènes, que l'on peut qualifier en deux mots : énergie brute.

La formation de quadragénaires est ce soir en formation trio, avec notamment Denis Barthe à la batterie et au chant, le batteur de Noir Désir...

Un groupe qui envoie du lourd si je puis dire, avec une reprise d'AC-DC (reprise également de l'attitude du grateux allant de long en large sur la scène) et de Motörhead pour le dernier morceau.

Une énergie sans calcul, des paroles crues, un groupe totalement rock habitué de la scène : "nous, on nous paie pour arrêter !" (propos du guitariste jouant à mi-temps avec la guitare sur ses épaules).

Sur un de leurs titres, l'instant est particulièrement comique : le refrain consiste simplement à... hum... aboyer : "ouaf ouaf". Un fan dans la foule encore assez clairsemée joue tellement bien le jeu qu'un chien (un vrai) lui donne la réplique à plusieurs reprises.

La place de Cluses est maintenant bien peuplée pour la suite de la soirée, la pluie s'est arrêtée.

On enchaîne avec La Phaze. J’ai découvert ce groupe deux semaines plus tôt en première partie de Manu Chao, et j'ai de nouveau été impressionnée.

Drum n'bass, punk, down-tempo, electro, rock musclé, un groupe engagé avec une présence sur scène tout simplement impressionnante !

On aurait pu se demander combien de temps ils peuvent tenir à ce rythme, à sauter partout et à déployer une énergie enragée. Un petit moment plus calme, mélodique et profond, version accordéon, pour le titre "La Langue". Petit bonheur. Le concert s'achève, avec un public plus excité que jamais !

La soirée se conclut avec un groupe de choix, Zenzile, ambassadeur du dub en France, aux accents très rock.

On alterne entre morceaux purement instrumentaux et ceux où la chanteuse Jamika pose sa voix chaude. Un rythme entraînant, lancinant, ponctué d'instants reggae, qui donne envie de suivre le mouvement. Excellent moment du festival. Le public s'est rajeuni et ne fume pas que des Malboro.

La suite : The Blakes, The Heavy, Mademoiselle K et The Bellrays. Et en plus il fera beau !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Les Hyènes en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
La Phaze dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Psalms and Revolution de La Phaze
La Phaze en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
La Phaze en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
La Phaze en concert au Zénith (18 juin 2008)
La Phaze en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi
La chronique de l'album Elements de Zenzile
Zenzile en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Zenzile en concert à La Cigale (16 novembre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du festival
Le Myspace du festival

Crédits photos : Vanessa Bureau (retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Vanessa Bureau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
Interview avec Christophe Chassol autour de son album "Ludi"
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment
- 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau
- 22 mars 2020 : Homeworks
- 15 mars 2020 : La culture sans bouillon de culture
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=