Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fargo All Stars 2008
Chris Garneau - Clare & The Reasons - My Brightest Diamond  (La Cigale)  mardi 7 octobre 2008

C'est dans une Cigale, dont la fosse a laissé la place à des rangées de sièges, que se déroulera le Fargo All Stars de ce soir.

L'affiche est alléchante, en grande partie à cause de My Brigthest Diamond, mais c'est aussi une occasion de voir, sur scène, Clare & the Reasons et de découvrir Chris Garneau.

Ce dernier occupe le centre avec son piano, et côté gauche de la scène, se trouve un trio de cordes composé de deux violoncelles et d'un violon.

Chris fait dans la chanson au sens le plus littéral du terme, le dépouillement de l'ensemble en fait un chanteur simple mais efficace.

Avec grand calme, le concert se déroulera sans accroc, la voix douce et claire du jeune américain égrènera les chansons.

Que dire, que si la précision est une qualité de ce chanteur de Brooklyn, je ne peux pas m'empêcher de penser au mot crooner, en voyant Chris Garneau ce soir.

Est-ce dû à son calme olympien, à son physique, à ses chansons ou à un savant mélange de tout ça ? En tout cas, le jeune homme remerciera son public, en français et sera chaudement applaudi.

Pendant le changement de plateau, je demande au photographe qui m'accompagne, si je peux tester son appareil photo que je voulais tester en concert. Ce dernier me répond que je n'ai qu'à faire les photos de Clare & The Reasons, ça m'entraînera : "banco !" Me voila donc, naviguant entre les spectateurs, au milieu des nombreux photographes présents, à faire mes cadrages. Autant vous dire que la concentration demandée par l'exercice ne me permet pas d'être complètement attentif au concert (surtout, Fabrice n'ayant pas voulu écrire la chronique à ma place !)

Néanmoins, je peux vous dire que je n'avais pas aimé Clare & The Reasons sur disque et pourtant, ce soir, c'est une totale et agréable surprise. Tout d'abord, Clare a un excellent contact avec le public. Olivier Manchon, multi instrumentiste (dont une scie musicale, si si !) est un personnage très drôle, en plus de ses talents de musicien, et participe à une bonne humeur communicative. Tous les membres du groupe sont habillés en rouge, mis à part le trio à corde, toujours présent.

Mais ce n'est pas tout, les chansons sur scène sont bien plus accrocheuses que sur disque. Nous aurons droit à de très bonnes chansons composées par le groupe, une reprise de Tears For Fears et une version débridée, à la flûte, du thème de Rocky par Olivier. Clare fera du prosélytisme politique et demandera à l'assistance de chanter sur une chanson : "Obama in the Sky", en précisant "Quand on répète une chose plusieurs fois, elle finit par arriver." Très bonne surprise de cette soirée, Clare et ses raisons ont enchanté l'assistance, ce groupe peu connu, a conquis le public et votre serviteur, par une prestation scénique de qualité.

Entrée en scène de Shara Worden, connue sous le nom de My Brightest Diamond, qui installe son matériel. Notez que le trio de cordes n'a pas bougé de place et qu'Olivier Manchon est revenu, toujours entouré de divers instruments.

Shara, entame le concert de sa magnifique voix, le set sera presque entièrement dédié au nouvel album, quelques titres du premier seront joués comme "Dragonfly" ou "Disappear" qui aura un franc succès.

Il est très intéressant d'entendre les titres de A Thousand Shark's Teeth, interprétés avec le trio de cordes. L'album ayant été enregistré et composé sous cette forme, les titres paraissent plus amples, pour ainsi dire. C'est une petite déception à mon avis, c'est sous forme de trio rock que My Brightest Diamond me semble le plus intéressant.

Néanmoins, malgré une tension et une distance de Shara palpable pendant le concert (salle trop grande, émotion peut-être), la soirée garde tout de la magie de la jeune chanteuse : "Black and Costaud", chanson à l'ambiance enfantine, ravira le public, "From the Top of The World" est magnifiquement interprétée.

"To Pluto's Moon" sera l'occasion de découvrir la raison pour laquelle, la droite du plateau, était un vide occupé par une table.

Les musiciens se dirigent vers l'endroit. Pendant que Shara chante, ils jouent un spectacle de marionnettes, illustration du texte, avec un décor en ombres chinoises. Autant vous dire que ce passage a été plus qu'applaudi, devant tant de simplicité et d'originalité.

Petite déception, le concert me parait un peu court, mais peut-être est-ce à cause d'une distorsion temporelle, due au voyage féérique que nous réserve My Brightest Diamond à chacune de ses représentations. Toujours est-il qu'après un rappel où elle interprète une chanson au ukulélé, demandant une participation de l'assistance qui restera timide, la lumière se rallume et un disque est lancé pour nous faire comprendre que Shara ne reviendra pas. Il est à peine 23h00 ! Difficile retour sur terre, d'autant que dehors, il fait froid et il pleut.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Chris Garneau dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album El Radio de Chris Garneau
Chris Garneau en concert à La Maroquinerie (11 septembre 2007)
Chris Garneau en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
L'interview de Chris Garneau (29 juillet 2009)
La chronique de l'album The Movie de Clare & the Reasons
La chronique de l'album A Thousand Shark's Teeth de My Brightest Diamond
My Brightest Diamond en concert au Point Ephémère (22 avril 2008)
My Brightest Diamond en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
My Brightest Diamond en concert au Grand Mix (mardi 27 mars 2012)
L'interview de My Brightest Diamond (juin 2008)

En savoir plus :
Le site officiel du festival Fargo All Stars
Le Myspace du Festival Fargo All Stars
Le site officiel de Chris Garneau
Le Myspace de Chris Garneau
Le Myspace de Clare & The Reasons
Le site officiel de My Brightest Diamond
Le Myspace de My Brightest Diamond

Crédits photos : Olivier Var et Fabrice Delanoue (Toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 12 juillet 2020 : Un air d'été
- 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances
- La Mare Aux Grenouilles #05
- 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=