Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eiffel - Noir Désir
Le Temps des Cerises et Gagnants / Perdants  novembre 2008

La semaine dernière, Romain Humeau, chanteur d’Eiffel, avait promis "un petit cadeau avec des amis, une chose qui pourrait vous toucher..." à télécharger dans quelques jours.

La surprise, ou plutôt l’immense cadeau est tombé ce matin : "Le Temps des Cerises" avec Bertrand Cantat au chant et Serge Teyssot-Gay à la guitare. Un fichier à télécharger, la chanson et un livret.

Parallèlement, réouverture du site de Noir Désir avec deux titres à télécharger : "Le Temps des Cerises" et "Gagnants / Perdants", ce dernier étant un tout nouveau titre du groupe. Là aussi, on a un fichier avec les deux chansons et un livret. Beaucoup de mal à télécharger le fichier jusqu’au bout tant l’affluence devait être grande.

Les deux livrets contiennent les paroles des chansons, une biographie de Jean-Baptiste Clément et une présentation du projet. Pour le livret téléchargé sur le site d’Eiffel, la présentation est signée Romain Humeau ; quant à celui téléchargé sur le site de Noir Désir, elle est écrite par Bertrand Cantat. Dans ces deux présentations, on retrouve en commun l’idée d’amitié, d’amour de la musique, d’urgence, de spontanéité et le symbole de la chanson (texte écrit par Jean-Baptiste Clément en 1865 et mis en musique un an plus tard par Antoine Renard).

Les routes de Noir Désir et d’Eiffel s’étaient déjà croisées. Pour rappel, Romain avait participé aux arrangements cordes pour le titre "Des Visages des Figures" ; Eiffel avait dédié "à un ami qui s’appelle Bertrand" leur reprise des "Ecorchés" lors de leur tournée avec cordes et instruments à vent en décembre 2003. On retrouvait également un p’tit clin d’oeil dans L’Eternité de l’Instant (album solo de Romain Humeau) avec le titre "Tu Restes Mon Ami".

Côté musique, j’ai commencé par écouter "Le Temps des Cerises", enregistré cet été dans le studio d’Eiffel. Une intro rageuse à la guitare et ça y est, la voix de Bertrand nous parvient enfin aux oreilles. Cette voix qu’on n’avait pas entendue depuis si longtemps. D’un coup, on ressent les mêmes sensations qu’avant, on retrouve Noir Déz'. Le son prend de l’intensité, la batterie débarque. La voix est toujours aussi magnifique, au bord de la rupture. Pour l’occasion, Romain est passé derrière la batterie et Estelle à la basse. Le plus étonnant, c’est que ce texte colle aussi bien à Noir Désir qu’à Eiffel, il aurait très bien pu être écrit par Romain Humeau ou Bertrand Cantat.

Vient ensuite "Gagnants / Perdants", texte de Bertrand Cantat et musique de Noir Désir. Une chanson "en réaction au contexte actuel, politique et humain, dans toute l’acceptation du terme". C’est la voix de Bertrand Cantat qui ouvre le titre, très vite rejointe par la guitare et la basse. La batterie arrivera sur la fin du premier couplet. Un rythme assez lent, une manière de chanter rappelant le titre "Là-bas" (extrait de la BO de Bernie). Un texte "typiquement Noir Déz’" : "Tous ces beaux jeux inventés / Pour passer devant les premiers / Pour que chacun soit écrasé / S’il refuse encore de plier / Les dégâts, les excès / Ils vont tous les faire payer / Les cendres qui resteront / C’est pas eux qui les ramasseront / Mais les esclaves et les cons / Qui n’auront pas su dire non / Nous on n’veut pas être des gagnants / Mais on acceptera jamais d’être des perdants". L’harmonica viendra clôturer le titre.

Alors voilà, une fois ces deux titres écoutés, on reste scotché à ne pas bien réaliser qu’on attendait ça depuis un bon moment. On l’attendait et c’est encore meilleur que ce que l’on espérait. Depuis ce matin, ces titres se succèdent dans mes oreilles. Que du bon… Le fait de retrouver ces deux groupes réunis sur ce projet rend la chose encore plus délicieuse.

A noter également le fait que tout ceci ait été mis gratuitement à notre disposition. Comme le dit Romain Humeau, "Du peuple au peuple" ! On retrouve d’ailleurs le mot "offrir" dans les deux présentations du projet. Alors un grand merci à Noir Désir et Eiffel pour cette émotion et ces 6 minutes 58 de bonheur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les yeux fermés de Eiffel
La chronique de l'album Live aux Eurockéennes de Belfort 6 juillet 2003 de Eiffel
La chronique de l'album Ma part d'ombre de Eiffel
La chronique de l'album Tandoori de Eiffel
La chronique de l'album A Tout Moment de Eiffel
Eiffel parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Foule Monstre de Eiffel
La chronique de l'album Stupor Machine de Eiffel
Eiffel en concert à La Cigale (22 octobre 2003)
Eiffel en concert à La Maroquinerie (15 janvier 2007)
Eiffel en concert au Bataclan (4 avril 2007)
Eiffel en concert au Festival Class'Eurock 2007
Eiffel en concert à l'Olympia (19 novembre 2007 )
Eiffel en concert au Fil (jeudi 29 octobre 2009)
Eiffel en concert au Bataclan (mercredi 18 novembre 2009)
Eiffel en concert à Flèche d'or (lundi 14 décembre2009)
Eiffel en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Eiffel en concert au Centre Culturel Paul Baillart (jeudi 6 mai 2010)
Eiffel en concert au Festival Le Chant de Foire #15 (2010)
Eiffel en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 6 août 2010)
Eiffel en concert au Zénith (vendredi 15 octobre 2010)
Eiffel en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Eiffel (octobre 2003)
L'interview de Eiffel (8 décembre 2006)
L'interview de Eiffel (31 août 2009)
L'interview de Eiffel (vendredi 6 août 2010)
L'interview de Eiffel (mercredi 12 septembre 2012)
L'interview de Eiffel (mercredi 22 février 2019)
La vidéo de En public et en images par Noir Désir

En savoir plus :
Le site officiel de Eiffel
Le Myspace de Eiffel
Le site officiel de Noir Désir
Le Myspace de Noir Désir


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Eiffel (26 avril 2019)
Eiffel (12 septembre 2012)
Eiffel (7 août 2010)
Eiffel (31 aout 2009)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=