Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Deerhunter
Microcastle  (4AD / Beggars)  octobre 2008

Il faut parfois s’avoir s’armer de patience. Et attendre le mois de novembre pour découvrir un des chefs d’œuvre de cette année 2008. Laquelle aura définitivement été l’année Deerhunter. Tout en sachant que 2009 risque d’être plus incroyable encore pour le groupe d’Atlanta.

De cette année écoulée, on retiendra par ordre chronologique cette sensationnelle tournée printanière européenne. Avec une prestation époustouflante à Primavera fin mai : débridée, aérienne, portée par un Bradford Cox totalement chamanique. Plus perforante encore qu’à la Maroquinerie six mois auparavant. Inutile par contre de s’éterniser sur le set apocalyptique quelques jours plus tard dans le cadre du festival Villette Sonique. Lequel s’est véritablement achevé en jus de boudin pour les organisateurs.

Auparavant, il y avait également eu ce 4-titres insensé ("Fluorescent Grey EP") annonciateur d’un nouvel opus de grande qualité. Mais pas forcément là où l’on attendait. En effet, le très Liars "Wash Off" laissait plutôt augurer une suite en forme de prolongement logique de Cryptograms (2007). Raté ! Depuis des années, on avait décelé chez Deerhunter un potentiel incroyable. On les savait capable de pondre un jour un très grand disque. C’est désormais chose faite avec Microcastle. Lequel constitue, après sept ans d’existence, l’apogée de leur courte discographie. Enregistré en une semaine contre deux jours pour son prédécesseur, il démontre tout d’abord une volonté de soigner l’emballage sans pour autant perdre en spontanéité.

Pourtant, la véritable rupture provient des chansons via un remarquable travail sur l’écriture. En effet, Bradford Cox et ses sbires viennent de signer une galette pop fortement influencé par les années 60 et seulement teinté de ce noise expérimental psyché qui constituait jusqu’alors leur marque de fabrique. Un peu à la manière des premiers Brian Jonestown Massacre. Dès les premières mesures de "Cover Me (Slowly)", l’auditeur comprend que Deerhunter a franchi un cap. En envisageant pour la première fois une œuvre dans sa globalité. Désormais capable de pondre des tubes ahurissants ("Never Stops" ou ce "Nothing Ever Happened" très Modern Lovers), Deerhunter poursuit son exploration de mélodies raffinées ("Little Kids") ou intimistes ("Activa") sans pour autant négliger les orchestrations aussi complexes que stupéfiantes ("Saved By Old Times" notamment et son irrésistible glissando de guitare). Sans compter que la voix et le chant de Bradford Cox sublimerait même la plus faible des compositions.

Les écoutes répétées ne changent rien, Microcastle résiste à tout. Se bonifie même à la longue en exaltant des parfums tout aussi subtils qu’indispensables. Quand bien même son seul défaut demeure sa brièveté – quarante minutes au compteur –, 4AD semble avoir trouvé la parade en y adjoignant actuellement un chouette disque bonus (Weird Era Cont.). Prochaine date à retenir : le 22 février 2009 à la Maroquinerie, premier évènement d’une nouvelle année Deerhunter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rainwater Cassette Exchange EP de Deerhunter
La chronique de l'album Halcyon Digest de Deerhunter
La chronique de l'album Monomania de Deerhunter
La chronique de l'album Why hasn't everything already disappeared ? de Deerhunter
Deerhunter en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi)
Deerhunter en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi) - 2ème
Deerhunter en concert au Grand Mix (dimanche 10 avril 2011)
Deerhunter en concert au Trianon (mercredi 22 mai 2013)
Deerhunter en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Samedi 17
Deerhunter en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Samedi 24 août


En savoir plus :
Le Myspace de Deerhunter


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-01-19 :
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?

• Edition du 2020-01-12 :
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
Tiste Cool - Caïpiranha
Listen in Bed - My Favourite Things (Mix #8)
 

• Archives :
Listen in Bed - Emily The One (Mix #7)
Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz - Mozart: Youth Symphonies
David Giguère - Constance
François Chaplin, Marcela Roggeri - Années Folles, Crazy Paris !
Chris LeHache - Né !
Super Parquet - Super Parquet
Gemma - EP
Rod Barthet - Ascendant Johnny Cash
Vanessa Benelli Mosell - Maurice Ravel : Concerto in G
Geoffroy Couteau - Brahms : Intégrale de l'oeuvre pour piano seul
John Nelson, Orchestre Philharmonique de Strasbourg - Berlioz La Damnation de Faust
MC Pampille - Sur le banc de touche
Pikku - 5, 3, 2, 1
Camille Bénâtre - Après le Soir
Adam Wood - Hello Again EP
Pleasure Principle - Pleasure Principle
Xavier Roumagnac Eklectik Band - 78 tours
Listen in Bed - Plastic Ono Utero (émission 7)
Dave Liebman - Joe Lovano - Greg Osby - Street Talk : Saxophone Summit
41ème Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2019 - Ben Shemie - Tau - Art Melody - Shht - Los Bitchos - Shortparis - Go Go Machine Orchestra - Megative - Edgar - Sun - Acid Arab - Wunderbar - Mush - Yin Yin - San Salvador
Molto Morbidi - I Don't Know What I'm Doing EP
Sun - Brutal Pop EP
My Imaginary Loves - Aside
Midnight Colors - Midnight Colors
Marcel et son orchestre - Hits Hits Hits Hourra
Les Bons Becs - Big Bang
Andoni Iturrioz - Le roi des ruines
Kid Francescoli - Single So Over
David Byrne - American Utopia on Broadway
C GEM and the Red Moon Orchestra - Interview
- les derniers albums (5883)
- les derniers articles (140)
- les derniers concerts (2320)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1084)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=