Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Patrice
Le Fil  (Saint-Etienne)  24 février 2009

A l'affiche du Fil ainsi qu'inscrit en lettres rouges sur les tickets d'entrée, un seul et unique prénom : Patrice. "Ah bon? Alors comme ça il n'y a pas de première partie, ce soir? D'accord... Non, mais j'm'étais habitué, moi! Après tout! Ah bon..."

Et comment voulez-vous que je trouve une introduction qui tienne à peu près la route, avec (ou plutôt sans) tout ça? C'est le vide. Déjà qu'habituellement, je saccage joyeusement mes entames de chroniques (j'en ai fait mon style)... Alors là, ça va être Beyrouth. (Blague malheureusement indémodable.)

A l'inverse de mon cerveau, la salle se remplit doucement. C'est complet depuis quelques jours, mais à la vérité, les gens sont presque tous arrivés au dernier moment! L'histoire voudra que l'on retienne ce soir là, le fait que le photographe de Froggy's fut littéralement pris au piège au beau milieu des tout premiers rangs... Etouffé par une foule follement féminine. Eric (prénom d'emprunt afin de préserver l'identité secrète de notre agent "photographiste") qui a donc failli y rester, aura pris tous ces risques pour ce magnifique article, pour FD, et donc pour vous! C'est pas glorieux tout ça, hein?

Ce n'est pas que je cherche à faire diversion (ou si peu), mais il faudrait tout de même que je vous parle du concert, non ? Obscurité totale. Quelques premières notes. Et c'est parti! Pour plus de deux heures.

On observe d'abord Patrice monter sensiblement "en pression". Les premiers morceaux sont appliqués, puis il se lance dans une improvisation en français. ("impro, mon oeil !") En tous cas, le contact s'établit très vite et de manière très chaleureuse avec nous autres, le public. Les chansons du dernier album sont fredonnées et les quelques autres, reprises des précédents opus, sont chantées "tous en coeur" ("Soulstorm", "Murderer", "Up in my room"...) Patrice sautille, rigole, s'amuse et se balade en ballades sur scène.

Sans trop en faire, il nous emmène dans d'irrépréssibles envies de sauter sur place, lorsqu'il pause en ragga - hip-hop, cette voix donnant souvent l'impression d'être si maléable. Puis d' écouter cette même voix soul et plus douceureuse à d'autres instants, et repartir en reggae dépoussiéré à sa sauce.

Plusieurs cordes à son arc, mais également, plusieurs flèches dans son carquois ! Une telle diversité musicale avec autant d'aisance, à l'intérieur d'autant de "styles"  différents, m'a réellement laissé sous le charme de cet artiste, allant jusqu'à joué au beau milieu du public, au beau milieu de son concert (Accompagné de trois de ses musiciens, le keyboard étant resté sur scène. Ne me demandez pas pourquoi, j'en sais rien. Certainement était-il plus pleutre, ou tout simplement plus petit que les autres?!)

Je vous mets à l'aise tout de suite : Je la sens pas trop, la fin de cette chronique... Voire, pas géniale du tout...
Voyez ! J'vous avais pas menti !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album One de Patrice
La chronique de l'album Ville Nouvelle / Nouvelle ville de Pascal Bouaziz / Michel Cloup / Patrice Cartier
Patrice en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Patrice en concert au Festival Art Rock 2005 (Samedi)
Patrice en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Patrice en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Samedi)
Patrice en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Patrice en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
L'interview de Patrice (9 juillet 2004)
L'interview de Patrice (26 juillet 2010)

En savoir plus :
Le Myspace de Patrice
Le site officiel de Patrice

Crédits photos : Eric Ségelle (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


17         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 décembre 2019 : Pas de retraite pour le Père Noël

Si vous voulez piocher dans notre sélection culturelle quelques cadeaux pour noël, c'est le moment. Vous pouvez même encore commander quelques tote bags en édition limitées Froggy's Delight ici : Envoi garanti avant noel ! En attendant c'est parti pour du théâtre, des disques, des films, des expos... et même un joli casque de réalité virtuelle à mettre sous le sapin.

Du côté de la musique :

"American Utopia on Broadway" de David Byrne
"Le roi des ruines" de Andoni Iturrioz
Rencontre avec C GEM qui nous offre aussi une session avec son Red Moon Orchestra
"Street talk : Saxophone summit" de Dave Liebman, Joe Lovano et Greg Osby
"Single so over" de Kid Francescoli
"Brutal pop" de Sun
"Big bang" de Les Bons Becs
"Whosampled.com", mix numéro 6 de notre podcast Listen In Bed
"I don't know what i'm doing" de Molto Morbidi
"Aside" de My Imaginary Loves
"Hits hits hits hourra" de Marcel et son Orchestre
"Midnight colors" de Midnight Colors
Et pour finir, un petit tour aux aux 41eme Transmusicales de Rennes
et toujours :
"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Warm" au Théâtre du Rond-Point
"Les Chiens" au Théâtre La Flèche
"L'Entrée en résistance" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Pâtes à l'ail" au Théâtre La Scène Parisienne
"Comme des soeurs" au Théâtre La Scène Parisienne
"Une femme se déplace" au Théâtre des Abbesses
"La Valse d'Icare" au Théâtre Le Lucernaire
"Monsieur X" au Théâtre de l'Atelier
"Dracula, Lecture rock dans la veine de Bram Stocker" à la Maison de la Poésie
"Les Wriggles - Complètement Red" au Palace
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de la Tempête
"Camille contre Claudel" au Théâtre Lepic
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Chanson Plus Bifluorée - Spécial Fêtes" au Théâtre La Bruyère
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Sculptures infinies" aux Beaux-Arts

Cinéma avec :

"The Lighthouse" de Robert Eggers
et la chronique des films sortis en décembre

Lecture avec :

"La Wehrmacht, la fin d'un mythe" de Jean Lopez
"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'Amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 décembre 2019 : Pas de retraite pour le Père Noël
- 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=