Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Titus Andronicus
The Airing of Grievances  (XL Recordings / Beggars)  février 2009

Titus Andronicus est un jeune groupe américain, leur nom de scène est celui d'une pièce de théâtre de Shakespeare, ce qui est assez antinomique avec la musique jouée. Je m'explique, Titus Andronicus joue un pub rock qui semble parfois aussi bas du front qu'un buveur de bière ayant réussi à négocier quelques centilitres de plus, alors que le bar est fermé et le taux d'alcoolémie déjà bien haut. Notez que j'ai dit "parfois"...

Le groupe semble se complaire à brouiller les pistes derrière certains beuglements du chanteur. Ce dernier pourrait bien battre Shane MacGowan sur le côté voix éraillée, alcoolisée. A première vue, leur musique peut paraitre aussi profonde qu'un demi de bière ordinaire, mais est en fait un peu plus étoffée. Pour preuve, le titre "Arms Against Atrophy" qui débute de manière très basique, la voix cassée et bourrée d'effets (bière ? Whisky ? les deux ?), le tout au service d'une mélodie très efficace. Le titre évolue à tel point qu’il se transforme pour devenir une chanson qui n'a plus rien à voir avec le début. L'ensemble est cohérent, parfaitement orchestré même si le registre a quasiment entièrement changé. Le titre "Titus Andronicus", quant à lui, est un exemple de la capacité du groupe à écrire de bonnes chansons, aux mélodies accrocheuses, celle-ci rappelle l'énergie de Richard Hell, beaucoup de talent en trois minutes.

Puis, il faut noter dans ce disque, le côté détonnant (étonnant ?) des titres "No Future Part 1" et "No Future Part 2 : The Days After No Future". Le premier débute comme une ballade tout qu'il y a de plus classique, évoluant progressivement en intensité tout au long de presque huit minutes, un très bon morceau en soit. Il gagne en intérêt lorsque l'on sait que le texte est tiré de L'Etranger d'Albert Camus (le nom de l'auteur est aussi le titre de la dernière chanson de l'album). L’énergie qui termine ce titre sera le point de départ de la suivante, continuant l'intensité qui sourdait sur un titre, là aussi long et intense, empruntant à divers styles musicaux. Le groupe est loin d'être ennuyeux sur ces longues plages musicales et sait garder son auditoire en alerte. Pas si bas du front que ça, le Titus !

The Airing of Grievances est une très belle découverte, on souhaite un bel avenir à ce jeune groupe, histoire de découvrir plus avant ce dont ils sont capables.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Titus Andronicus
Le Myspace de Titus Andronicus


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=