Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Orouni
Jump out the window  (Monster K7)  septembre 2008

Surtout, ne pas se fier au titre de l'album, Jump out the window. Non, la musique que cuisine Orouni ne colle pas du tout avec le nom de la présente galette qui aurait pu être le titre d'un album de Nirvana.

Et si l'illustration de la pochette nous montre en effet des personnes qui sautent par la fenêtre, elles semblent plus s'envoler l'instant d'après, comme un écho à l'attitude positive et réjouissante des chansons qui s'annoncent.

Avec ce deuxième album d'Orouni, nous voilà en présence d'une très gentille pop mélodique bidouillée, surmontée d'un chant rêveur à deux voix le plus souvent (la sienne et celle de ses deux choristes, Mlie et Mina Tindle). A l'instar de Simon and Garfunkel, il a déjà compris que les mélodies sont souvent plus belles lorsqu'elles sont chantées à deux.

Dès les premiers morceaux, les mélodies pop sont faites de guitares sèches, rythmiques, orgues, doux xylophone, tambourin, piano jouet.... et ne sont pas sans rappeler l'esprit d'un Eels guilleret sur Daisies of the Galaxy.

"A geased and golden palm" et sa douce mélodie font penser à la chouette ballade "Sunday morning" du Velvet Underground. L'instant d'après, Orouni s'offre un intermède violoncelle fort agréable façon Venus sur "The only pictures I've got" et puis la guitare rythmique enjouée reprend ses droits sur les deux titres qui suivent toujours au service de ballades qui se prêtent à l'évasion et à la festivité, ballades qui n'ont rien à envier à la simplicité des compos de REM ou Belle and Sebastian.

Un tantinet bossa nova sur les couplets puis plus agressive (tout est relatif) pour les refrains, "Air hostess on a mission" enchante elle aussi. Sur les trois derniers efforts de l'album, cela se termine comme au début, par une pop simple mais inventive, fraîche, douce et rythmée à la fois.

Et au risque d'être redondant avec le titre, on va dire qu'en faisant l'acquisition de Jump out the window, il n'y aura pas le moindre sentiment de jeter de l'argent par les fenêtres.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Grand Tour de Orouni
Orouni parmi une sélection de singles (novembre 2017 )
La chronique de l'album Partitions de Orouni
Orouni en concert aux Trois Baudets (lundi 29 juin 2015 )
Orouni en concert aux Trois Baudets (mercredi 11 janvier 2017 )
L'interview de Orouni (lundi 30 juin 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Orouni
Le Bandcamp de Orouni
Le Myspace de Orouni
Le Facebook de Orouni


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 juillet 2019 : Menu fraîcheur

On se balade entre soleil caniculaire et orages dévastateurs de festival en festival mais pas que. Au programme de la semaine, de la musique, des livres, du théâtre et du cinéma. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Lung bread for daddy" de Du Blonde
Festival de Beauregard #11 avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls
et toujours :
"Home" de Florian Wielgosik
"Brahms, Intermezzi, Rhapsodies" de François Chaplin
"Espèces menacées" des Fatals Picards
"Zones" de Lillian Gordis
"Chanteuse de guerre" de Mathilde Fernandez
"Cinematic" de Onyx & The Red Lips
"Intermezzo" de Sarah Lancman & Giovanni Mirabassi
"Tu me captures" de Acide Adore
"Ceylon" de Ceylon
"Door to door" de Emma Sand

Au théâtre :

la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions à domicile avec, en ligne, les nouveautés du Musée de la Sacem :
"Le Heavy Metal français"
"Les Petites histoires des Chansons coquines"

Cinéma :

"Inna de Yard" de Peter Webber
la chronique des sorties de juin
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles
et toujours :
"Il était une fois mon meurtre" de Emily Koch
"Juste avant de mourir" de S.K. Tremayne
"L'homme de Constantinople" de J.R. dos Santos
"Seul avec la nuit" de Christian Blanchard
"Tangerine" de Christine Mangan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=