Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Schmoul 2004
Jeronimo  (Bain de Bretagne)  2 février 2004

Le métier de faussaire

Tout commence par une scène déjà vue : un grand gaillard dégarni seul avec sa guitare, une série de pédales à ses pieds. Ca vous dit quelque chose ?

Le public est encore en train de siroter sa bière dans le bar du fond de la salle quand la première chanson, "Si j'avais une fille", retentit. Démarrage risqué devant le premier rang encore sous le choc du passage d'un Dragon.

Le chanteur est souriant, remercie, fait des blagues, et se fait rejoindre par bassiste et batteur. Le Mac disposé à côté de lui donne du rythme et la machine à remonter le temps s'emballe avec "L'été inoubliable". On se retrouve en 1993 devant Arnaud Michniak et Michel Cloup. Le débit est identique, les paroles ironiques sont ressemblantes et la musique presque aussi bruyante.

Entre chaque chanson, Jérôme Mardaga est toujours aussi sympathique, il trinque avec son public, salue les filles "qui boivent et qui fument" et reprend sa guitare pour nous faire repenser à notre passé musical : du Bowie francisé melangé à un peu d'Arno (plat pays oblige), un refrain entrainant sur "Ton Eternel Petit Groupe" et une chanson si similaire à l'originale que l'on attend impatiemment qu'il nous dise qu'elle est "A découvrir absolument".

On reproche à certains groupes de ne pas innover et de garder de bonnes vieilles recettes musicales. Avec Jeronimo, on ne sait pas où se placer : il y a de l'innovation, de la puissance, et une certaine nouveauté, mais le personnage a tellement écouté Diabologum, Dominique A et les autres qu'il finit par en copier la plupart des ficelles. Le fait que le belge Jérôme Mardaga ait fait ses classes au CMCN de Nancy en 1994 (haut lieu de concerts indés français à l'époque) explique peut être ses influences.

Qu'on ne se trompe pas : le concert de Jeronimo était très bon, puissant, efficace avec des musiciens qui prennent du plaisir. Le seul petit problème est que plusieurs fois pendant le set, l'inspiration est tellement claire, dans la musique et dans certaines paroles, qu'on a une féroce envie de revenir 10 ans en arrière pour être au même endroit avec les groupes originaux devant les yeux.

Espérons que le prochain album de Jeronimo puisse profiter de toutes ces excellentes réferences pour en tirer une substance plus personnelle plutôt que d'en faire une sorte de copie très bien réalisée mais un peu trop fidèle.

 

 

crédit photos : Fred


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-20 :
Listen in Bed - Déluge (Mix #3)
Listen in Bed - Vinyles, suite (émission 3)
Kaori - A ciel ouvert
Hugo Lippi - Comfort Zone
Flyin' Saucers Gumbo Special - Nothin' But
Yosta - Hybrid
Lunt - Phantom Solids
Festival Nancy Jazz Pulsations #46 (édition 2019) - Dom La Nena - Sarah McCoy
Jean Felzine - Hors l'amour EP
Adam Green - Engine of Paradise
Lady Arlette - Interview
Nilok 4tet & Daniel Zimmermann - A wonder plante to...
Éric Legnini - Six Strings Under
Tahiti 80 - Fear of an acoustic planet

• Edition du 2019-10-13 :
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
Olivier Rocabois - Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare EP
Marie Sigal - Les géraniums EP
Festival Levitation France #7 (édition 2019) - The Warlocks - Black Midi - Frustration - Iceage - Fat White Family - Vanishing Twin - France - L'Epée - Frankie and the Witch Fingers
Pierre Daven-Keller - Kino Music
Michel Dalberto - Beethoven, 5 Sonates pour piano
Sarah Amsellem - Miracles
Vincent David - Pulse
La Féline - Vie Future
Samba de la Muerte - A Life with Large Opening
 

• Archives :
Johanna Saint-Pierre - The NYC Summer Sessions EP
Holy Fuck - Luxe featuring Alexis Taylor
Alarm Will Sound - The hunger
Bruno Rigutto - Chopin : Nocturnes
Sylvain Rifflet - Troubadours
Ensemble Aedes & Mathieu Romano - Brel & Barbara A cappella
Initiative H - Initiative H X Moondog Pax for a Sax Remix
Boucan - Déborder
Caravan Palace - Chronologic
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
Joseph Fisher - Interview
Florian Noack - Prokofiev : Visions Fugitives
Hildebrandt - ïLeL
Dpt Store - Tokyo dreams
Kronos Quartet - Terry Riley : Sun Rings
One Rusty Band - Voodoo Queen
Marie-Nicole Lemieux - Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières
Black Midi - Schlagenheim
Moddi - Like In 1968
L'épée - Diabolique
Violet Arnold - Moon
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août - Prince Miiaou - Julia Jacklin - Clara Luciani - Patti Smith - Jeanne Added
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août - Namdose - Puts Marie - Yak - Slaves - Lysistrata - Gogol Bordello - The Psychotic Monks - Foals
- les derniers albums (5774)
- les derniers articles (130)
- les derniers concerts (2315)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1078)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=