Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Amélie
Dina Dinah  (Boxson)  mai 2009

Dina, Dinah est le deuxième album d'Amélie.

La jeune femme qu'on avait croisée au volant d'un camion de marchand de glaces; sa liberté, son goût des mélodies faciles et des instruments sans esbrouffes nous avaient bien plu. Un petit côté comptines avec une stridence contenue, de quoi inquiéter les esprits tourmentés.

Après la reconnaissance, Amélie continue sans beaucoup plus de fioritures, sans ajouter un nom de famille par exemple. Amélie, un nom de scène un peu trop sobre, un peu trop "poulain-esque" comme si elle faisait partie de la famille des filles bien sages.

Après le camion du marchand de glaces, elle propose un nouveau voyage : "Dina, Dinah", titre un peu mystérieux, qui provient du nom du chat d'Alice dans le conte Alice aux Pays des Merveilles. Ce petit personnage fait partie du monde réel d'Alice, la suit-il dans ses explorations dans le fantastique, où elle perd pied dans l'irrationnel du rêve ?

Pour cet album, Amélie s'est donc transformée en chatte, cachée sous un masque dont émanent les circonvolutions, dentelles, dessins d'églises orthodoxes : l'esthétique rappelle Björk. A l'écoute, pas de surprises, le charme n'opère pas, mélodies trop attendues. La voix d'Amélie ne joue plus. Son monde est habité de chevaux et d'enfants sans que la ménagerie ne s'affole, ni ne libère la sauvagerie et l'innocence insolentes. Rien ne tremble vraiment. On pense à Cocorosie, à Björk mais sans le panache, ni l'audace.

Amélie, réveille toi : le monde court, la vie va vite. Qu'as-tu fait de ta flamme ? Pourquoi avoir sorti un album avant qu'il ne soit terminé ?

J'étais embarrassée, comme lorsqu'on est déçue par un artiste qu'on attendait, dont la belle découverte nous laissait espérer mieux. Heureusement pour moi, j'étais à son concert à l'Internationale le 26 mai et là , je les ai vus les chevaux, les monstres, les enfants, la poussière sur leur passage, et le sol qui résonnait sous leur pas... L'artiste était présente, vivante et ses chansons avaient du coffre et de l'envergure.

Ah ! Si l'album ressemblait au live de l'International, il irait à plus vive allure !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The real nature of the fantastic ice cream car de Amélie
La chronique de l'album Love full of hands EP de Amélie
Amélie en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Amélie en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Amélie en concert au Festival Paris-Bamako (5 avril 2008)
Amélie en concert à L'Aeronef ( 25 mai 2009)
Amélie en concert à L'International (26 mai 2009)
Amélie en concert à La Cave aux Poètes (dimanche 14 mars 2010)
Amélie en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - dimanche 23 août
La conférence de presse de Amélie les crayons (23 avril 2004)

En savoir plus :
Le Myspace de Amélie
Le site officiel de Amélie


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange

• Edition du 2020-06-28 :
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
 

• Archives :
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Mcbaise - Raviolo EP
Fontiac - Oxurya EP
YN - Chants de force EP
Söng Söng - Polychrome sounds from the underground
Olivier Savaresse - Acapas
Dätcha Mandala - Hara
- les derniers albums (6106)
- les derniers articles (155)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=