Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zak Laughed
The Last Memories Of My Old House  (3ème bureau / Wagram)  janvier 2009

Clermont-Ferrand encore et toujours. Notre premier souvenir avec Zak Laughed remonte au festival des Inrocks l’an passé. Seul au bord de la scène devant le rideau, celui-ci avait brillamment joué l’entertainer le temps d’un changement de matériel entre deux concerts. Et quelques mois plus tard de tomber au hasard sur cette lumineuse relecture de "The End Has No End", réinventant littéralement le morceau ; lequel valant au final nettement mieux que le deuxième Strokes. Pas étonnant qu’avec cette version, Zak ait remporté un concours de reprises organisé par Rough Trade. Ainsi qu’un début de notoriété.

L’affaire commençait donc à devenir sérieuse. Avec la rentrée, le jeune clermontois enclenche la vitesse supérieure avec la parution de son premier opus The Last Memories Of My Old House. Le talent n’attend pas l’âge, l’histoire l’a déjà démontré à de maintes reprises (Paul Weller, Alex Chilton, Steve Winwood…). Il finit donc par être usant à la longue de voir la majorité des médias se focaliser – uniquement – sur ses quinze ans. Zak Laughed, jeune adulte perdu pour quelques années encore dans un monde d’adolescents mérite quand même mieux que le journal de Jean-Pierre Pernaud...

Revenons-en plutôt à ce premier disque : quatorze pistes alternant titres en groupe aux arrangements très Friends Of Mine dans l’esprit et ballades d’inspiration Daniel Johnston – en version high fidelity toutefois. A deux exceptions près : le tube intersidéral "Each Day" ainsi que "Apology Song" grossièrement inspirée par Jeffrey Lewis ("Seattle") et le Velvet Underground ("Waiting For The Man").

Sur la longueur, le disque de Zak s’avère assez exigeant pour l’auditeur. Sorte de songwriting folk à l’ancienne, à peine réactualisé dans la forme. A l’instar de sa prestation solo au Nouveau Casino fin août. Déroutant aussi parfois. Une prise de risque plus importante, un détachement plus net vis-à-vis de ses influences auraient parfois été bienvenus mais comment ne pas succomber à ces pépites de pop-folk que constituent "December Song", "LadyBird & Bob Dylan" laquelle aurait pu être écrite par Leo "Big Boy" Bear Creek et surtout "Bad Cough", incontestablement la meilleure du lot.

Sans pour l’instant se hisser au niveau du collectif Kütu Folk, Zak Laughed vient de signer un premier album qui marquera 2009 bien au-delà de Clermont-Ferrand. Inutile de préciser que l’avenir s’annonce pour lui sous d’excellents auspices.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Zak Laughed en concert au Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (jeudi 5)
Zak Laughed en concert à La Fil (samedi 13 mars 2010)
Zak Laughed en concert au Festival Ground Zero
L'interview de Zak Laughed (19 septembre 2009)
L'interview de Kütu Folk Records : Hospital Ships, St Augustine et Zak Laughed (mercredi 27 avril 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de Zak Laughed


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=