Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bosque Brown - Micah P. Hinson
Café de la danse  (Paris)  17 septembre 2009

La soirée Eldorado Club au Café de la Danse promet d'être une belle soirée. Pour ceux qui connaissent Micah P. Hinson, ils attendent de voir sur scène ce songwriter si doué qui, au fil des albums, trace une voie singulière et élégante.

Le groupe d'ouverture se nomme Bosque Brown : un couple, une jeune femme à la guitare et son compagnon aux claviers et bruits électroniques. C'est elle qui chante et parle, présentant chacune de ses chansons.

Le groupe surprend par sa décontraction. La scène est pourtant assez grande et la chanteuse enchaîne ses titres comme si elle était encore à la maison, dans son Texas, racontant les anecdotes de la ville à son public d'habitués.

Ecriture autobiographique : sa ville, sa rivière, ses émotions d'adolescente et une voix ample, puissante qui retient et séduit. Ballade folk trempée parfois par endroits des bruits stridents de la ville. Son compagnon la regarde comme si c'était la première fois. Douceur et mélancolie, entre Joanna Newsom et Martha Wainwright.

Quand Micah P. Hinson prend possession de la scène, il ne veut même pas déranger les gens qui prennent un verre et bavardent. Il prépare ses branchements, accorde sa guitare et teste les retours. Il mange une pomme, il se balance, fébrile et visiblement heureux et attendri. Un peu de Tropicana et c'est lancé.

Est-ce que ce sont ses ennuis de santé assez graves, son mal au dos dont il s'est sorti, continuant quand même un traitement solide, qui lui donne un air de ressuscité ? Chapeau, lunettes qui lui mangent une partie du visage : c'est en quelque sorte le petit frère d'Elvis Costello. La prestation est accueillie avec un silence chargé d'attention, et de tension. Guitare haute et bouche qui s'écrase sur un micro des années 50, il interprète ses chansons en détachant chaque mot, chaque phrase.

Cette manière de distiller chaque son, allongeant et comme questionnant le sens est un signe de maturité qui ne laisse pas d'étonner. Seul à la guitare, bavard, à qui s'adresse-t-il ? Aussi bien à Elvis Presley qu'à Léonard Cohen, qu'au public qu'il remercie avec émotion.

Ancré dans la tradition américaine, aussi incisif que libre de toutes les modes, Micah P. Hinson mérite amplement la réputation qu'il s'est construite parmi quelques initiés. Une longue carrière semble encore devant lui tellement il compose avec naturel et interprète sans la moindre affectation.

Aujourd'hui à la guitare, peut-être que plus tard il souhaitera étoffer avec d'autres musiciens ses mélodies inspirées. Est-ce qu'on doit l'espérer ? Le côté intimiste de sa performance nous a déjà mis en émoi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Baby de Bosque Brown

La chronique de l'album Micah P. Hinson and the Red Empire Orchestra de Micah P. Hinson
La chronique de l'album Micah P. Hinson and the Pioneer Saboteurs de Micah P. Hinson
La chronique de l'album Micah P. Hinson and the Nothing de Micah P. Hinson
Micah P. Hinson en concert au Festival International Benicàssim 2008
Micah P. Hinson en concert à Théâtre Marigny (dimanche 17 octobre 2010)
L'interview en VO de Micah P. Hinson(29 avril 2008)
L'interview de Micah P. Hinson (vendredi 25 mars 2016)
L'interview de Micah P Hinson (29 avril 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Bosque Brown
Le Myspace de Bosque Brown
Le site officiel de Micah P. Hinson
Le Myspace de Micah P. Hinson
Le Facebook de Micah P. Hinson

Crédits photos : Marie Guerre (Toute la série sur Taste of Indie)


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-04-05 :
Listen in Bed - Shut up (Mix #13)
Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev - Shostakovich : Symphony No. 8
Muzi - Zeno
Lesneu - Bonheur ou tristesse
MAALERS - Super Lache EP
Volin - Cimes
Tropical Mannschaft - Chapter 3 EP
Popa Chubby - It's a mighty hard road
Artús - Cerc
Eskimo - Que faire de son coeur ?
Christophe Chassol - Interview

• Edition du 2020-03-29 :
Daniel Roméo - The Black Days Session #1
Robin McKelle - Alterations
We are Birds - No return
Vincent Courtois - Robin Fincker - Daniel Erdmann - Love of Life
Bernard Minet - Metal Band
Faut qu'ça guinche - Sixième sens
Caesaria - Connection Loss EP
Hailu Mergia - Yene Mircha
François Puyalto - 44
Jean-Baptiste Soulard - Le silence et l'eau
Péroké - Coco Bans - Al-Qasar - Sélection de clips
Pearl Jam - Gigaton
 

• Archives :
Listen in Bed - A Milli (émission 11)
Goodbye Moscow - L'univers
Panic Party - Ep1
Klub des Loosers - Single / clip Champion
Monophonics - It's only us
Elodie Vignon - D'ombres
Laurianne Corneille - Robert Schumann : L'hermaphrodite
Manuel Anoyvega Mora - Cuba Cuba
Chassol - Ludi
Un Poco Loco - Ornithologie
Ludivine Issambourg - Outlaws
Diana Damrau - Richard Strauss : Lieder
Jordan Rakei - Origin (Deluxe Edition)
Coeur - Kawaii karma
BEBLY - ULDO EP
Pearl Jam - Viagra Boys - The National - SLIFT - Toybloïd - En bref cette semaine
Cabane - Grande est la maison
King Biscuit - Hammer It !
Pierre de Bethmann Trio - Essais Volume 3
Jean-Louis Murat - Baby Love
Noëmi Waysfeld - Guillaume de Chassy - Un voyage d'hiver / Eine Winterreise
Caravaggio - Caravaggio : Tempus Fugit
Cocanha - Puput
Listen in Bed - The party of special things to do (Mix #12)
Dora Dorovitch - Dora Dorovitch
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Lili & Nadia Boulanger : Mélodies
Courtney Barnett - MTV Unplugged (Live in Melbourne)
Xavier Thollard Trio - (Re)Compositions
Wajatta - Don't Let Get You Down
Thundercat - Dragonball Durag
- les derniers albums (5994)
- les derniers articles (149)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1087)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=