Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kumisolo
My love for you is a cheap pop song  (Active suspension Records)  octobre 2009

Une bulle d'air frais en cette lourde période de crise et qui plus est de stress de la rentrée, c'est tentant, non ? L'album de Kumisolo, My love for you is a cheap pop song, peut répondre à ces attentes auprès des amateurs de musique électro-pop, tout en étant assez déconcertant puisqu’il mélange des sons électro d’ambiances de jeux vidéo ou de dessins animés à des mélodies tendres et naïves chantées d'une voix fluette qui jongle entre le japonais, le français et l'anglais. Kumi Okamoto, jeune artiste japonaise installée désormais à Paris et ayant déjà fondé le groupe The Konki Duet avec Zoé Wolf, sort son premier album en solo, accompagnée de sa beat box et son clavier électronique. La simplicité des textes (au moins en français et en anglais, car je maîtrise peu le japonais, je l'avoue...) et des compositions musicales ont un effet séducteur puisqu'ils nous imprègnent rapidement.

Passé l'intro, faite dans le style de la présentation excentrique d'un show, les treize autres chansons sont légères et s'écoutent non sans quelques sourcillements d'étonnement chaque fois que le clavier libère ses notes synthétiques et futuristes. Si un ou deux morceaux n’ont pas éveillé en moi un intérêt significatif, comme "Earth" et son air similaire à "Frère Jacques", le reste de l'album a su retenir mon attention et même harponner sérieusement ma curiosité.

Les beats de dance sur fond de paroles japonaises de "Danse Music", et ceux plus graves de "I know what boys like" sont aussi accrocheurs que les morceaux pop électro japonais "Vodka" et anglais "Nasty boy". La pop bilingue (anglo-japonaise) "Sattelite Song" avec ses sons spatiaux dignes de "Capitaine Flamme" est régénératrice. Difficile de résister également à l'avant-dernier morceau "Tactics", qui flirte entre notes de clavier rappelant certains jeux vidéo et duo en japonais à la consonance enfantine avec Minifer.

Enfin, l'album se termine curieusement sur un air de piano dont l'agréable mélodie garde l'esprit simple et naïf de l'album. On s’était bien habitué à n'entendre aucun instrument traditionnel tout au long de l'album, mais ces notes de piano n’en sont pas moins charmantes et apaisantes. Gare à ceux qui s'endormiraient au doux son de ce dernier morceau sans éteindre leur chaine hi-fi, ils risqueraient d'être réveillés seulement cinq minutes plus tard avec un court bonus pétaradant de son Casio sur quelques derniers textes colorés (parlant de "Rainbow"...).

My love for you is a cheap pop song est un album édulcoré qui a le mérite de nous surprendre et de nous laisser le coeur léger.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Kumisolo (24 septembre 2009)
L'interview de Kumisolo (janvier 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Kumisolo
Le Myspace de Kumisolo


Ed         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-11-17 :
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine

• Edition du 2019-11-10 :
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy

• Edition du 2019-11-03 :
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
PHÔS (Catherine Watine & Intratextures) - A l'oblique
Djen Ka - Ils se mélangent
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Liszt : O Lieb !
My Favorite Horses - Funkhauser EP
Da Silva - Au revoir chagrin
Pulcinella - Ça
Samy Thiébault - Symphonic Tales
Frustration - So cold streams
Roseaux - Roseaux II
Joséphine Blanc - Interview
Oiseaux-Tempête - Jessica Moss - Grand Mix
 

• Archives :
Magon - Out in the dark
Melatonin - Departures EP
The Verge - Millions Years
Les Wampas - Sauvre le monde
Cléo Marie - La Cadence EP
Corde - Concorde EP
Matéo Langlois - Décoder les cases EP
Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard - Florilège Baroque
Hamon Martin Quintet - Clameurs
Patrick Burgan - Sphère, Le Lac & Vagues
Anne Gastinel & Xavier Phillips - Offenbach 6 cellos duos
Listen in Bed - Déluge (Mix #3)
Listen in Bed - Vinyles, suite (émission 3)
Kaori - A ciel ouvert
Hugo Lippi - Comfort Zone
Flyin' Saucers Gumbo Special - Nothin' But
Yosta - Hybrid
Lunt - Phantom Solids
Festival Nancy Jazz Pulsations #46 (édition 2019) - Dom La Nena - Sarah McCoy
Jean Felzine - Hors l'amour EP
Adam Green - Engine of Paradise
Lady Arlette - Interview
Nilok 4tet & Daniel Zimmermann - A wonder plante to...
Éric Legnini - Six Strings Under
Tahiti 80 - Fear of an acoustic planet
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
- les derniers albums (5808)
- les derniers articles (132)
- les derniers concerts (2317)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1079)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=