Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kumisolo
My love for you is a cheap pop song  (Active suspension Records)  octobre 2009

Une bulle d'air frais en cette lourde période de crise et qui plus est de stress de la rentrée, c'est tentant, non ? L'album de Kumisolo, My love for you is a cheap pop song, peut répondre à ces attentes auprès des amateurs de musique électro-pop, tout en étant assez déconcertant puisqu’il mélange des sons électro d’ambiances de jeux vidéo ou de dessins animés à des mélodies tendres et naïves chantées d'une voix fluette qui jongle entre le japonais, le français et l'anglais. Kumi Okamoto, jeune artiste japonaise installée désormais à Paris et ayant déjà fondé le groupe The Konki Duet avec Zoé Wolf, sort son premier album en solo, accompagnée de sa beat box et son clavier électronique. La simplicité des textes (au moins en français et en anglais, car je maîtrise peu le japonais, je l'avoue...) et des compositions musicales ont un effet séducteur puisqu'ils nous imprègnent rapidement.

Passé l'intro, faite dans le style de la présentation excentrique d'un show, les treize autres chansons sont légères et s'écoutent non sans quelques sourcillements d'étonnement chaque fois que le clavier libère ses notes synthétiques et futuristes. Si un ou deux morceaux n’ont pas éveillé en moi un intérêt significatif, comme "Earth" et son air similaire à "Frère Jacques", le reste de l'album a su retenir mon attention et même harponner sérieusement ma curiosité.

Les beats de dance sur fond de paroles japonaises de "Danse Music", et ceux plus graves de "I know what boys like" sont aussi accrocheurs que les morceaux pop électro japonais "Vodka" et anglais "Nasty boy". La pop bilingue (anglo-japonaise) "Sattelite Song" avec ses sons spatiaux dignes de "Capitaine Flamme" est régénératrice. Difficile de résister également à l'avant-dernier morceau "Tactics", qui flirte entre notes de clavier rappelant certains jeux vidéo et duo en japonais à la consonance enfantine avec Minifer.

Enfin, l'album se termine curieusement sur un air de piano dont l'agréable mélodie garde l'esprit simple et naïf de l'album. On s’était bien habitué à n'entendre aucun instrument traditionnel tout au long de l'album, mais ces notes de piano n’en sont pas moins charmantes et apaisantes. Gare à ceux qui s'endormiraient au doux son de ce dernier morceau sans éteindre leur chaine hi-fi, ils risqueraient d'être réveillés seulement cinq minutes plus tard avec un court bonus pétaradant de son Casio sur quelques derniers textes colorés (parlant de "Rainbow"...).

My love for you is a cheap pop song est un album édulcoré qui a le mérite de nous surprendre et de nous laisser le coeur léger.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Kumisolo (24 septembre 2009)
L'interview de Kumisolo (janvier 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Kumisolo
Le Myspace de Kumisolo


Ed         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-06-07 :
Listen in Bed - Lullaby (Mix #15)
Jo Wedin & Jean Felzine - Interview
Alexandre Herer - Nunataq
Minhsai - Introsessions EP
LANE - Pictures Of Century
Chouk Bwa & The Ångströmers - Vodou Alé
Quatuor Eclisses - Evocación
Moh! Kouyaté - Guinea Music All Stars
Orwell - Parcelle Brillante
Tazieff - Is this Natural
The Reed Conservation Society - EP 2

• Edition du 2020-05-31 :
Enzo Carniel - Wallsdown

• Edition du 2020-05-24 :
Quintet Bumbac - Miroirs
Maîtrise Notre-Dame de Paris - Notre-Dame, Cathédrale d'émotions
Gary Bartz & Maisha - Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions
Antoine Hénaut - Par défaut
Jean Daufresne & Mathilde Nguyen - Miroir
Isabel Sörling -  Mareld 
Larkin Poe - Self Made Man
Marie Oppert - Enchantée
Miro Shot - Interview
Eldad Zitrin - Three old Words
 

• Archives :
Anne de Fornel - Jay Gottlieb - Cage Meets Satie
Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce - Love is everywhere
Les Enfants d'Icare - Hum-Ma
Sébastien Forrester - Spirals EP
Duñe & Crayon - Hundred Fifty Roses
Facteurs chevaux - Chante-nuit
Ezra Furman - Sex Education
Hermetic Delight - F.A. Cult
Pierre - 9 songs
Batist & the 73' - Interview
Match - Superficial please EP
TV Party - Dark Heart EP
InRed - Brute Art
The Eternal Youth - Nothing is never over
Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier - Soir Païen
Morgane Imbeaud - Interview
Philippe Cassard - Schubert, Sonates pour piano D.845 & D.850
Other Lives - For Their Love
Myriam Barbaux-Cohen - Enrique Granados : Oeuvres pour Piano
Cuareim Quartet & Natascha Rogers - Danzas
Benoit Bourgeois - Invisible
Bertrand Betsch - La traversée
Bambara - Stray
Miro Shot - Content
Batist and the 73' - Love Songs EP
Babx - Les Saisons Volatiles
Grand Palladium - Grand Palladium
Féloche - Féloche and the Mandolin' Orchestra
Maghreb K7 Club Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997 - Divers
Tristan Pfaff - Tableaux d'Enfance
- les derniers albums (6065)
- les derniers articles (151)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1094)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=